Marche sur la Primature vendredi 12 octobre : Les 263 radiés par le ministre Mamadou Namory Traoré demandent leur réintégration à la fonction publique

12

Rassemblés  en mouvement dénommé ” Collectif des jeunes touche pas à mon droit “, les 263 radiés de la fonction publique ont marché vendredi 12 octobre sur la Primature pour demander au chef du gouvernement de revenir sur l’arrêté d’annulation  de leur décision d’intégration à la fonction publique.  Ils ont remis au directeur de Cabinet du Premier ministre, Oumar Kanouté une correspondance à cet effet.

Ministre de la fonction publique : démission “, ” Directeur de la fonction publique : démission “,  ” Non à l’exclusion des jeunes de la fonction publique “, ” Un droit acquis est intouchable “. Voilà des propos proférés par des radiés de la fonction publique le vendredi dernier qui ont battu le pavé pour demander    au chef du gouvernement de revenir  sur l’annulation de leur  arrêté d’intégration et de recrutement à la fonction publique.

Partis de la bourse du travail aux environs de 9 heures,  ces radiés au nombre d’une centaine étaient entourés d’un impressionnant dispositif sécuritaire, ont  mis le cap sur la Primature en longeant l’avenue du Mali.

A l’entrée principale de la cité administrative, une délégation d’une dizaine de membres du Collectif  avec à sa tête son président Hamadou Konda a été reçue par le Directeur de Cabinet du Premier ministre, Oumar Kanouté.  Le président du collectif n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer leur désarroi au Directeur de Cabinet.

Nous avons été surpris le 2 octobre par un arrêté de l’actuel ministre de la Fonction publique  annulant   l’arrêté d’intégration à la fonction publique de 263 personnes. Nous sommes dans un Etat de droit et en démocratie nous pensons que nous avons été lésés dans nos droits ” a souligné M. Konda. Pour lui, c’est une catastrophe humanitaire qui se profile à l’horizon.

Ce sont environ  2603 personnes qui vont faire indirectement les frais de cette injustice du ministre. Car nous sommes l’espoir de nos familles et du pays” a-t-il ajouté. Pour le président du Collectif, ils vont user de toutes les voies de recours pour amener le gouvernement à revenir sur sa décision. Dans sa réponse le Directeur de Cabinet du Premier ministre, a révélé  aux marcheurs que ce ne  sont pas la qualité de leur diplôme qui est en cause mais la manière dont ils ont intégré la fonction publique.

C’est votre droit le plus absolu de vous battre pour vos droits. Nous sommes dans un Etat de droit et le gouvernement respectera le droit de tout un chacun ” a ajouté. M. Kanouté. Avant de promettre qu’il transmettra le message  au Premier ministre. En tout cas à la sortie de la Primature, les membres du Collectif avaient la mine serrée.

Nous avons l’impression que nous n’avons pas été compris par le Directeur de cabinet. Ce sont  deux missions qui sont assignées à ce gouvernement à savoir, libérer le nord du pays et  organiser les élections. Qu’ils nous laissent en paix ” a ajouté un membre du collectif à la sortie de la rencontre à la Primature. D’autres sont partis même plus loin en disant que si, “ le gouvernement ne revient pas sur sa décision, ils vont s’opposer à la tenue d’autres concours d’entrée à la Fonction publique “. Par ailleurs le président du Collectif, a invité ses camarades à rester mobilisé. “ Nous allons poursuivre nos combats et dans les jours à venir nous allons peaufiner nos stratégies ” a conclu M. Konda.  La déclaration  remise au Premier minbsitre est ainsi libellée : ” M. le Premier ministre, nous venons respectueusement vous demander l’annulation pure et simple de cette décision arbitraire et injuste prise en votre nom, en qualité de Chef du Gouvernement. Nous vous rappelons qu’un acte administratif pris par un Gouvernement légal et légitime ne peut faire l’objet de recours en annulation après deux mois. La loi n’a point d’effet rétroactif, elle ne dispose que pour l’avenir (article 2 du Code Civil). Statistiquement et socialement, licencier une personne revient à condamner à mort 20 autres. Par conséquent nous vous demandons l’annulation pure et simple de cette décision dans les plus brefs délais… ” .

       Kassoum THERA

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Demande à ton père et ton ministre s’ils ont fait le concour même au bout du monde on recrute des agents Mr l’inconnu est un gningo ignorant

  2. A “UN MALI FORT”: Tu es vraiment un 1mbecile, comment veut tu que ces gens la reste embouchés dans le gouvernement pendant qu’ils n’ont pas été recrutés dans les normes. D’autres font le concours pour y accéder et d’autres sont recrutés en catimini. Voyons, soyons raisonnable, ce n’est pas parce que le nord est prise en otage que les ministres ne doivent pas faire leur travail. Le ministre de la fonction publique a pour mission de veuillez au bon fonctionnement du système de la fonction, notamment le bien etre des fonctionnaires et se rassurer qu’il n’ya pas d’abus au sein de la fonction publique. Il se trouve qu’il y ait eu abus lors du recrutement de ces 263 agents. Reviens sur terre et raisonne. 1mbecil va

    • Est ce que le premier ministre et le president ont ete recrutes dans les normes.1MBECIL.C’est par la fraude qu’ils nous gouvernent aujourd’hui.1mbecil avec grand I. lE COUP D’ETAT n’est il pas une FRAUDE?1MBECIL VA

      • Merci le fleuve djoliba c’est ça même que des vaut rien dans ce gouvernement illégitime surtout celui qui est à la fonction publique lui même il n’a pas de diplôme

      • Mais vous la, vous êtes extraordinairement incroyable! Vous ne voyez pas plus que le bout de votre nez. Ce n’est pas parce que nous sommes habitués a volé que nous ne devrons pas changé. Le gouvernement a été assis sur la base d’un accord cadre accepter par les politiques du Mali, la communauté internationale dont la CEDEAO. Il est donc légitime de ce point de vu. Ce n’est pas parce que nous somme habitués a la médiocrité que nous ne devrons pas arrêter cela. Je ne vous en veux pas car vous avez surement des parents qui ont été radiés de la fonction publique d’ou votre colère. Sachez que les 1mbeciles comme vous n’ont plus leur place ici au Mali. Vous ferez mieux de rester aux Etats Unis pour laver les assiettes et faire le “Dionssi” sinon au Mali les médiocres ne vont plus prospérés. Bande de cons va

        • Toi imbécile la demande à ton père et ton ministre s’ils ont fait le même au bout du du monde on recrute des agent toi tu es un gningo de

    • C’est toi qui est un 1mbécile Dj ça n’a pas commencer par ces enfants depuis plus de 20ans on recrutent des gens comme ça même ton père à été recruter comme ça et pourquoi ces 263jeunes et chose bizarre les enfants du directeur national de la fonction publique faisait partis pourquoi ils ont été épargnés que de l’injustice et vous parlez de confirmité alors que le ministre même ne sais pas pourquoi il est là et puis son aigreur nous on s’en fou de ça qu’il laisse ça chez lui bande d’incapabe

      • Travailler honnêtement et gagner votre vie honnêtement et vous ne serez jamais, Wahab Berthe a ferme les yeux sur ces conneries parce qu’il savait qu’il n’y aura pas de sanction contre lui pour qui connait le Petit ATT. Ce temps il est révolu, abas les magouilles abas les hors la loi abas tous les cons comme vous. Salaud que vous êtes, vous me faites pitié..Au Dieu que je suis désolé pour vous.

        Ohhh Bon Dieu aide « LE FLEUVE DJOLIBA » et « DjedjeDiallo » pour qu’ils voient claire, montre leur le chemin de la vérité pour qu’ils sortent de l’ignorance aggravée, illumine leur cœur pour qu’ils acceptent le bien fait. Telles sont mes prières pour vous et votre famille. Amin

        • Sal Dj qui connaît le droit plus qu Abdoul Wahab Berthé dans ce plus toi tu es aigri si le ministre veut la justice il n’avait qu’à commencer par des recrutements antérieurs cest à dire de depuis l’indépendance jusqu’à nos jours et on Vera toi tu es aigri Dj Allah la nagoya ké i yé ka do bo i la gningoden ya la

          • “Alors qu’une bonne partie de l’opinion se félicite de cette décision comme le micro trottoir que nous avons fait sur la question l’a démontré, voilà que les fonctionnaires fraudeurs radiés se permettent de marcher le vendredi dernier dans les rues de Bamako pour réclamer leur réintégration à travers un collectif dit « Touche pas à mon droit« . Un droit s’acquiert sur une base légale et non à travers la fraude et la magouille.” Source Independant

            Vous ne ferez que mediter sur votre destin maintenant. La decision est IRREVOCABLE, personne ne peut rien faire par rapport a cela. Continuer de parler, le Mali avance a partir de maintenant. mon conseil est le suivant: cherche toi un boulot 😆 😆 😀

  3. Qu’allah le tout puissant vous entende,ce ministre de la fonction publique est un vrai TOKOGNININA il veut tout juste se positionner dans le gouvernement d’apres crise.Liberer le nord et organiser les elections et foutez nous le camp au lieu de licencier nos freres pour rien.

Comments are closed.