MME Coulibaly Kadiatou Samaké du FDR à propos de la grande Marche citoyenne de ce jeudi : «Le FDR est en phase aujourd’hui avec le Premier ministre pour la libération du Nord»

3

Les premiers responsables du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR) étaient, le mardi 9 octobre, chez le Premier ministre, Dr Cheick Modibo Diarra, pour l’informer officiellement de la marche citoyenne qu’ils organisent avec le Collectif des ressortissants du Nord ce jeudi. Selon nos informations, le FDR, qui ne semblait pas souffler dans la même trompette que le chef du Gouvernement depuis quelques mois, a scellé ” un climat d’entente et de convergence de vue ” avec l’astrophysicien malien, qui avait récemment, à New York, appelé à un appui militaire pour régler le problème du Nord. Et la vice-présidente du FDR, l’honorable Mme Coulibaly Kadiatou Samaké de se féliciter de cette union sacrée naissante.

Mme Kadiatou Coulibaly

Pour cette vice-présidente du FDR, la visite que les responsables du Front ont rendu au chef du Gouvernement visait à l’informer officiellement de l’initiative de la marche, après qu’une correspondance eut été adressée à la primature dans ce sens. la délégation du FDR comportait, le 1er vice-président, Ibrahima N’Diaye et plusieurs  vice-présidents dont elle-même, N’Diaye Bah, Pr Oumar Hamadoun Dicko, Colonel Youssouf Traoré.

«Nous avons expliqué au Premier ministre que le FDR a été créé, non pour combattre quelqu’un, mais pour la sauvegarde du processus démocratique. C’est pourquoi notre combat ad’abord porté sur le retour à l’ordre constitutionnel», a-t-elle indiqué. Et Mme Coulibaly d’ajouter qu’à propos du retour à l’ordre constitutionnel, le FDR constate que c’est un acquis, même s’il y a des difficultés dans le fonctionnement harmonieux des institutions.

Concernant la libération du Nord du pays occupé par des jihadistes et des islamistes de tout acabit, l’honorable vice-présidente de l’URD a déclaré que l’approche du FDR est de soutenir clairement l’Armée nationale. «Après notre analyse de la situation, nous nous sommes dit que nos militaires méritent d’être appuyés. D’abord, il faut leur remonter le moral, les encourager, leur venir en aide en terme de matériel. Mais, à cause de l’urgence de la situation et du drame que vivent les populations au Nord, l’armée doit être épaulée pour venir à bout des occupants. Et nous nous réjouissons que nos autorités, dont le Premier ministre, appelent nos voisins et la communauté internationale à nous aider. C’est en cela que le Premier ministre et nous sommes aujourd’hui parfaitement en phase». Pour la vice-présidente du FDR, il n’a jamais été question pour le FDR de demander à la CEDEAO de venir seule libérer les régions occupées du septentrion malien. Elle a souligné le fait que le Front a applaudi des deux mains la position ferme et sans ambiguité défendue par le Premier ministre à New York, où il a appelé toutes les forces qui peuvent aider le Mali à venir appuyer notre armée dans ce sens.

Selon Mme Coulibaly Kadiatou Samaké, le FDR est constitué de «légalistes». C’est pourquoi, le Front plaide pour une large convergence de vue autour de la question du Nord. Il a ainsi approché le Collectif des ressortissants du Nord, l’ADPS,  tous les partis et regroupements significatifs, les forces vives du Mali pour cette marche. Presque 300 invitations ont été, à l’en croire, distribuées à différentes organisations.

A ce propos, rapporte Mme Coulibaly, le Premier ministre a aprrécié cette dynamique de rassemblement et a souhaité que cette cause soit comprise par tout le peuple malien. «Nous voulons montrer au monde entier que les Maliens sont majoritairement unis pour sauver notre pays, l’intégrité de notre territoire. Si nous avons choisi jeudi pour la marche, c’est pour influer sur la décision de l’ONU en faveur de notre peuple meurtri par ce drame dans  les régions de Gao, Kidal, Tombouctou et une partie de Mopti», explique-t-elle.

Et Mme Coulibaly Kadiatou Samaké de lancer un appel à tous les Maliens à poser, à l’occasion de cette marche, un grand pas de l’union sacrée pour la récupération des 2/3 du territoire national occupé. «Aujourd’hui, je pense qu’après avoir perdu trop de temps, nous devons tous avoir pitié de nous-même, de nos parents du Nord humiliés dans leur chair et dans leur âme. le Mali est trop humilié. Levons-nous pour laver cet affront!».

Rappelons que la marche prend son départ ce matin à la place de la Liberté pour se terminer à la Colombe de la paix.

Bruno D SEGBEDJI

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Bravo au Fdr à l’ensemble des forces politique qui ont pris cette initiative,c’est vraiment la majorité silencieuse qui vient de demontfé une véritable démonstration de force.merci Mme Coulibaly vous ête une vrais femme battante,et d’honneur.Vive le Mali libéré vive notre armée.

  2. La marche est salutaire, mais vraiment que Mme Coulibaly reste bouche bée, qu’elle honte pour des affiches de ” nous soutenons le 1er premier et son gouvernement ” à la marche. Si c’était pour l’armée on pouvait comprendre, ou vous aussi le PM vous a donné des sous comme le HCI? 😆 😆 😆

  3. Bravo au Fdr à l’ensemble des forces politique qui ont pris cette initiative,c’est vraiment la majorité silencieuse qui vient de demontfé une véritable démonstration de force.merci Mme Coulibaly vous ête une vrais femme battante,et d’honneur.Vive le Mali libéré vive notre armée.

Comments are closed.