Modibo Sidibé accueilli dans une liesse populaire à M’Pessoba, Koutiala, Yorosso et Koury

4

La région de Sikasso et ses 7 cercles constituent la dernière étape de la campagne électorale du candidat des FARE.  C’est à M’Pessoba qu’a débuté cette dernière ligne droite de cette mission qui va le conduire à Koutiala, Yorosso, Yanfolila, Bougouni, Kolondiéba, Kadiolo et le cercle de Sikasso. Le clou de cette étape est  le meeting de clôture de cet après-midi au stade Babemba Traoré de Sikasso. Un meeting qui sera retransmis en direct sur le réseau Klédu (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti).

 

modibo kkkkM’Pessoba est la première localité qui a reçu Modibo Sidibé et sa délégation en présence du  chef de village, de l’imam, des femmes et jeunes  et du maire. Ils ont décidé de soutenir Modibo Sidibé pour la présidentielle du 28 juillet. Toutefois,  les populations de M’Pessoba n’ont pas manqué d’évoquer les problèmes d’infrastructures routières, d’approvisionnement en  eau potable et d’électricité.

Selon les notables de M’Pessoba Modibo Sidibé a honoré ses engagements, car tout ce qu’il a promis a été fait, ” C’est pourquoi il peut venir chez nous sans problème, nous devrons lui montrer notre reconnaissance par le vote de dimanche, Modibo vous ne serez pas déçu “. Pour Modibo Sidibé ” M’Pessoba est une zone d’agriculture cela doit être un avantage  car les populations font la culture de plusieurs céréales, un aspect que son programme prend en compte avec l’aménagement des terres et des zones de culture par excellence , mais aussi le développement agricole par zone “.

L’imam de M’Pessoba a salué le courage et l’honnêteté de Modibo Sidibé : ”Il est venu ici l’année dernière, il nous a promis de revenir il l’a fait et avant il a tenu ses promesses. Un homme c’est avant tout sa parole, Modibo Sidibé est un homme de parole “.  De M’Pessoba à Koutiala Modibo Sidibé a été obligé de s’arrêter dans les villages de Niessoumana  en prélude à l’accueil triomphal de Oulobougou à l’entrée de Koutiala où il a été conduit par des chasseurs vers la salle de spectacle avec une mobilisation populaire.

 ”Nous n’avons rien donné à quelqu’un, vous voyez ils n’ont pas de T short, ni de casquettes,  tout le monde le fait de lui-même, nous mêmes ça nous dépasse”. Dans la salle archicomble les femmes  et les jeunes arboraient  des T short et des pagnes imprimés aux couleurs du candidat. Après les mots de bienvenue de Drissa Dembélé un sage de Koutiala, le coordinateur des associations lui a emboité le pas en saluant la délégation.

Les femmes de Koutiala ont demandé des routes d’accès aux autres communes de leur cercle, les paysans plus de moyens pour la culture de la terre, les jeunes de l’emploi et les filles des moyens plus souples pour faire des activités génératrices de revenu, les questions relatives à l’huicoma et la CMDT les deux poumons de l’économie de la capitale de l’or blanc ont été abordées. Modibo Sidibé a axé son intervention sur les routes qui permettront le développement de Koutiala, il a pris l’exemple sur la route de Konséguela  qui longe plusieurs communes au-delà même du cercle de Koutiala, il a souligné son importance dans le transport des produits agricoles. Pour lui, l’Huicoma et la CMDT sans route ça ne sert à rien, il faut des routes, il faut des infrastructures de base. C’est pourquoi il dit construire une fois aux affaires un lycée technique et professionnel par cercle, des écoles de formation professionnelle par commune, des moyens plus souples pour les femmes et les jeunes filles.

Modibo Sidibé a fait savoir que chaque région sera dotée de pôle économique et de croissance pour le développement local. Sans rentrer dans le détail il a parlé aussi de ses 20 engagements pour la jeunesse (2 millions de jeunes, deux millions d’opportunités), pour lui les jeunes à tous les niveaux sont des bombes de développement et non à retardement.

Les salutations dans les familles notables,  chez l’imam et dans les deux églises ont bouclé l’étape de Koutiala. Mais de Koutiala à Yorosso il a sillonné les villages, avant d’animer un meeting à Koury à la frontière Mali-Burkina Faso. Après le cercle de Yorosso la délégation est venue à Sikasso avant de mettre le cap sur Yanfolila, Bougouni, Koumantou, Niéna et Kolondiéba. La journée du vendredi sera consacrée à Kadiolo. Et le grand meeting de clôture est prévu au stade Babemba Traoré de Sikasso ce vendredi 26 juillet.

Kassim Traoré

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. je suis fiere de ibk ,c,est lui seul qui pouvais sortit le mali dans petrait,je suis desolee de ces adversaire tel que cisse, modibo et toure.nous sommes reveuiller.listen careful leave mali alone ok?

  2. Modibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBE Modibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBEModibo SIDIBE, le meilleur.

  3. ce Mr sidibe a y le kilo de dire sur rfi que le mali ne pas un pays corrompus,ça se voie qu’il est déconnecter de la realiter de ce pays 😳 😳 😳 😳 ,mon cher Mr sidide mettez vous en retrait les temps que la justice viens vous cherchez vous et la bande a ATT 😈 si le mali est dans ce trous là aujourdhui c’est a cause de tous ces incapables,qui son servie du mali pour renplir leur poches,la justice passera si il plait a allah 😳 😳 😳 😳 😳 😳

Comments are closed.