Nomination de Assa Sylla à la tête de l’Anaser : Le Colonel Abdoulayé Koumaré donne les raisons

11 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

‘’La dame qui vient d’être nommée à la tête de l’Anaser est loin d’être une néophyte dans le domaine de la sécurité routière. Pendant plus de 10 ans, elle a été celle qui s’occupait de la sécurité routière en sa qualité de chargée de mission au Département de l’Equipement et des transports. C’est elle qui a non seulement conçu les textes de création de cette structure technique, mais mieux,  qui lui a donné le nom Anaser.

 

Lt-colonel Abdoulaye Koumare

Telle est la réaction du ministre des Transports et des infrastructures routières, le colonel Abdoulaye Koumaré, après la publication de notre article ‘‘Une néophyte à la tête de l’Anaser’’ paru dans notre édition N°177 du 12 Novembre 2012.

A en croire le colonel Abdoulaye Koumaré, c’est en toute connaissance de cause qu’il a porté son choix sur la dame Assa Sylla pour diriger l’Anaser. Après des enquêtes approfondies, tant sur le parcours professionnel que sur la moralité des candidats qui étaient en lice, le colonel Koumaré nous fera savoir qu’il n’y avait pas meilleur choix que Assa Sylla. Selon le ministre Koumaré, elle a été au début et à la  fin du processus de création de l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser). Raison pour laquelle elle a été désignée comme directrice générale adjointe de l’Anaser au moment de son lancement. «Elle a quitté ce poste non pas par incompétence notoire, mais à cause de la forte rivalité qui l’opposait à son directeur général, Mamadou Koné», nous révéla-t-il.

Selon le ministre Koumaré, contrairement à ce qu’on affirme, Assa Sylla n’est pas qu’une vendeuse au grand marché. C’est vrai qu’elle n’est pas du sérail de la sécurité routière, mais il est avéré qu’elle a fait son cursus universitaire en Algérie. En outre, elle a subi des formations de recyclage en sécurité routière à l’Ecole des ponts et chaussées en France. Elle fait partie des gens qui ont véritablement mis de l’ordre dans le domaine de la sécurité routière au Mali et qui lui ont donné un contenu. «Son choix pour remplacer Mamadou Koné à la tête de l’Anaser aujourd’hui s’imposait donc de lui-même» expliqua-t-il. Tout en ajoutant qu’il n’a cédé à aucune influence politique quelconque dans la prise de sa décision, le colonel Abdoulaye Koumaré tiendra à nous faire savoir qu’il est avant tout un militaire et que sa seule passion est  le Mali.

Les raisons du départ de Mamadou Koné

Le colonel Abdoulaye Koumaré fera d’abord savoir qu’en sa qualité de ministre de la République, il n’est pas obligé de tenir informé un agent quelconque de son Département par rapport à une décision qu’il s’apprête à prendre.

Selon lui, dès sa prise de fonction, il a constaté des dysfonctionnements dans certaines structures relevant de son Département. Le cas le plus flagrant est celui de l’actuelle directrice adjointe de l’Anaser. Voila une dame qui n’est pas fonctionnaire de l’Etat, qui n’est pas contractuelle non plus, mais qui occupe un tel poste de responsabilité avec une rémunération de un million cinquante mille francs (1.000.050.000Fcfa) par mois. «Quand j’ai interpelé le directeur de l’Anaser, Mamadou Koné, par rapport à ce cas, il m’a fait savoir que la dame lui a été imposée. Je lui ai rétorqué qu’en tant que cadre de son état, comment peut-il accepter une telle situation», dira le Ministre.

En outre, la mission de vérification de la gestion de l’Anaser qui a été effectuée au mois de juin dernier par un contrôleur des services publics et l’inspecteur en chef adjoint à l’inspection de l’Equipement et des transports, a rendu un rapport qui accable la gestion de Mamadou Koné à la tête de l’Anaser. Ledit rapport a fortement décrié tant la gestion des ressources humaines que la gestion financière. Autant de facteurs qui nécessitaient la prise d’une décision urgente pour sauver cette structure.

Selon le colonel Abdoulaye Koumaré, son action ne se limitera pas seulement au niveau de l’Anaser, mais à toutes les structures relevant de son Département. Et le choix des hommes se fera sans complaisance.

Birama FALL

SOURCE:  du   15 nov 2012.    

11 Réactions à Nomination de Assa Sylla à la tête de l’Anaser : Le Colonel Abdoulayé Koumaré donne les raisons

  1. zir

    de la manière dont g conè koumaré depui la France des US il a le merite d’un Ministre

  2. andre samake

    Pas deux poids et deux mesures, la recompense du merite. Clean slate Mr le ministre. » le laboureur et ses enfants… »

  3. Félici

    Félicitation à Mme SYLLA un bon choix, on conte sur elle sinon l’Anaser ne faisait rien de bon.

  4. Miniankaden

    Birama Fall doit avoir honte après ces mots du Ministre. Vous avez sali la dame contre quelques billets. Comment pouvez vous attenter à l’honorabilité d’une personne sur du faux, en vous vendant? Honte à vous. Vous n’avez meme pas les c…necessaires pour reconnaître votre tort. Vous ne le pouvez pas car votre acte etait délibéré!

  5. PIPIRIKI

    bien dit mr le ministre;sans oublié que la DGA est l’ancienne copine :twisted: de Semega

  6. Badara A S

    Félicitation Mr le Ministre car il n’est pas facile de nos jours de un responsable de justifié son choix…
    en réalité Mme Assa SYLLA mérite bien ce poste, c’est une juste qui vient d’être rendu, cella me prouve que l’on peux toujours compté sur les dignes fils de notre BAMALIBA!
    un homme valeureux a beau attendre son heure de gloire viendra (qu’il soit homme ou femme) car la valeurs n’attend point le nombre des années.
    cette nomination s’appelle  » l’Homme qu’il faut a la place qu’il faut »
    Félicitation Madame et bon courage !

  7. Seguka

    Le ministre en question, c’est le douanier-là non, mais cas-même, un douanier Malien tenir de tels propos, à mois que l’on soit sur Mars or c’est ce sentiment que j’ai depuis longtemps dans mon pays.

    NB: Tous les douaniers du Mali ne pourront pas tout à fait être des voleurs d’état. Il peut y avoir des moins mouillés!
    Mais dans sa génération, c’est 100%

    • moucta

      Le Colonel KOUMARE n’est un douanier,c’est un militaire.

    • neguesira1

      je vois que vous ne connaissez m^me pas bien le gouvernement de votre pays. Ce monsieur est un bon militaire et il se justifie devant des gens comme vous m^me si il n’a pas besoin de le faire. Au lieu de saluer son acte, vous vous mettez à salir les douaniers qui n’ont rien à faire dans ce article.
      Merci de bien vérifier vos sources avant d’insulter les gens sur internet.

    • yves

      désolé pour vous seguka si vous ne connaissez rien il est preferable de se taire au risque de se faire ridiculiser de la sorte.Et vous allez vous gloirifier d’etre malien alorque les non malien connaissent mieux vos ministres plus que vous une fois de plus desolé