Pleins feux sur les acteurs de la vie nationale : Les 50 personnalités qui ont fait bouger le Mali en 2016 (suite)

4

Mme Diakit√© Fatoumata N’Diaye, secr√©taire g√©n√©rale du Gouvernement

C’est l’incarnation parfaite de l’efficacit√© dans la discr√©tion. N√©e √† Bamako en avril 1954, Fatoumata N’Diaye est la m√©moire vivante des diff√©rents gouvernements du Mali depuis plus d’une d√©cennie. Ceux qui ne la connaissaient pas lorsqu’elle √©tait ministre doivent retenir que c’est elle qui occupe aujourd’hui le poste strat√©gique de secr√©taire g√©n√©rale du Gouvernement. En fran√ßais facile, c’est elle qui r√©dige et signe les communiqu√©s du Conseil des ministres. Tous les mercredi soirs, la plupart des Maliens suivent le journal t√©l√©vis√© pour s’informer des d√©cisions fortes adopt√©es par le gouvernement, des communications entendues et des nominations faites. C’est l’Ňďuvre de Mme Diakit√© Fatoumata N’Diaye, une fonctionnaire qui justifie d’un cursus et d’un parcours professionnel impressionnants. Mais sachez que derri√®re ce communiqu√© du Conseil des ministres, se cache un travail de titan, depuis la pr√©paration des dossiers √† discuter en passant par la pr√©paration des d√©crets √† examiner jusqu’au compte rendu de s√©ance pour aboutir au communiqu√© du Conseil des ministres.Apr√®s l’Universit√© des sciences sociales de Toulouse, o√Ļ elle obtint en 1976 une ma√ģtrise en Droit civil, Mme Diakit√© d√©croche un DEA dans la m√™me sp√©cialit√©, √† l’Universit√© de Paris I, Panth√©on Sorbonne. L’Administrateur civil int√®gre la Fonction publique en 1983. Elle en gravit tous les √©chelons en occupant plusieurs portefeuilles minist√©riels pendant une d√©cennie, entre 1991 et 2000. En avril 2002, elle est nomm√©e M√©diateur de la R√©publique.

D’octobre 2003 √† novembre 2005, elle est vice-pr√©sidente de l’Association des Ombudsmans et M√©diateurs de la Francophonie, avant d’en prendre les r√™nes de novembre 2005 √† d√©cembre 2007. Apr√®s une mission bien remplie, l’Officier de l’ordre national du Mali revient au Secr√©tariat g√©n√©ral du Gouvernement jusqu’√† nos jours. M√©rit√© !

Mamadou Coulibaly, Pdg de la Sifma

ll est le Pr√©sident directeur g√©n√©ral de la Sifma (Soci√©t√© immobili√®re et fonci√®re du Mali). Son cr√©do: construire pour les Maliens. Avec un petit capital personnel et quelques dizaines d’hectares acquis aupr√®s d’un oncle dans la zone de S√©nou (Bamako), le Pdg de la Sifma se lance en 2004 dans la bataille de l’immobilier et ambitionne alors de proposer une offre de construction de qualit√© aux Maliens.

Mamadou G Coulibaly

En un peu plus de dix ans, l’objectif est atteint car la Sifma a aujourd’hui des investissements sur des superficies de 600 hectares. C’est dire que la soci√©t√© a grandi, m√™me si les difficult√©s demeurent. La principale contrainte est l’acc√®s aux financements car trouver des capitaux pour construire des maisons, ce n’est pas √©vident. Mais gr√Ęce √†¬† un premier appui de la Banque de l’habitat du Mali (Bhm), puis de Shelter Afrique, une filiale de la Banque africaine de d√©veloppement (Bad), et d’autres partenaires, la Sifma a pu faire face √†¬† ses engagements et m√™me se d√©velopper. La difficult√© r√©side toujours dans le foncier, qui constitue une v√©ritable √©pine dans le pied des acteurs du secteur.

S’associer √†¬† l’Etat, dans le cadre du partenariat public-priv√© pour la r√©alisation de logements sociaux a pourtant permis √†¬† l’entreprise d’atteindre une autre envergure. Elle s’internationalise. Sifsen a √©t√© cr√©√©e au S√©n√©gal et les filiales de C√īte d’Ivoire, du Togo, et du Congo Brazzaville devraient voir le jour.

C’est la Sifma qui a b√©n√©fici√© de la construction de 350 logements sociaux √† Kati en 2011, des 850 logements sociaux destin√©s aux militaires √† S√©b√©nicoro, des 500 logements sociaux √† Tabacoro.

Sans oublier que la soci√©t√© demeure profond√©ment enracin√©e dans une dynamique de partage de b√©n√©fices avec les populations. A l’image de la remise annuelle par la Soci√©t√© de kits scolaires √† 350 enfants qui prennent part aux cours de vacances organis√©s par l’Union des jeunes pour le d√©veloppement de Badialan (Ujdb). De belles Ňďuvres !

Mamadou Sinsin Coulibaly, président du CNPM et propriétaire de plusieurs entreprises

Mamadou Sinsi Coulibaly

Elu le 10 octobre 2015 √† la t√™te du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), avec un total de 109 voix sur 119, le sexag√©naire Mamadou Sinsi Coulibaly conna√ģt ainsi la cons√©cration d’une belle carri√®re d’homme d’affaires qui entend, par son arriv√©e √† la t√™te de l’organisation patronale,¬† remettre l’entreprise au cŇďur de la relance √©conomique du Mali. Cet homme discret, mais tr√®s efficace est un touche-√†-tout car il est¬† dans les m√©dias, l’imprimerie, l’assurance, l’agrobusiness, la restauration, les nouvelles technologies. Il a su ainsi construire un empire d’affaires qui p√®se plusieurs milliards de nos francs √† l’heure actuelle.

Madou Coulou, comme on l’appelle dans les milieux d’affaires, est le promoteur d’une des plus grandes fermes de l’Afrique de l’ouest qui se singularise par la vari√©t√© des esp√®ces agricoles et animales cultiv√©es. En effet, gr√Ęce √† lui, le Mali peut se targuer d’√™tre aujourd’hui entr√© dans le cercle tr√®s restreint des pays cit√©s comme grands producteurs d’autruches dans le monde. Et il faut se rendre dans la partie de la for√™t de Faya qu’il est en train d’exploiter, suite √† un accord avec le Gouvernement, pour se rendre compte que Mamadou Sinsi Coulibaly est un des grands pionniers du d√©veloppement du Mali. A ce titre,¬† il a re√ßu les f√©licitations du ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walett, √©merveill√©e par ce qu’elle a trouv√© sur place comme r√©alisations.

 

Arouna Modibo Touré, Pdg de Pmu-Mali

Avouons-le et r√©p√©tons-le autant de fois possibles : la nomination de Arouna Modibo Tour√© √† la t√™te du PMU Mali est le choix le plus judicieux op√©r√© par le pr√©sident Ibrahim Boubacar K√©√Įta depuis qu’il est √† la t√™te du pays. Cela d’autant plus qu’√† son arriv√©e, la soci√©t√© du Pari mutuel urbain du Mali √©tait en lambeau et croulai sous le poids d’un manquant de 34 milliards de FCFA √† cause d’une mauvaise gouvernance sans pr√©c√©dent. L’entreprise √©tait m√™me en passe de mettre la cl√© sous le paillasson.

Autre passif hérité par Arouna Modibo Touré en plus de la crise de trésorerie : la tension sociale et syndicale au sein du PMU Mali.

Ce rappel s’imposait pour √©valuer √† sa juste valeur le r√©sultat atteint par le jeune PDG en moins de temps qu’il n’en faut.

En effet, aujourd’hui, gr√Ęce √† la clairvoyance de celui qu’on appelle affectueusement “Papou Tour√©”, la confiance est r√©instaur√©e entre la direction et le personnel ; les cadres et agents comp√©tents sont appel√©s au service ; les parieurs ont repris le chemin des kiosques ; l’argent est aux parieurs et les gains √† la nation. Tout est rentr√© dans l’ordre (ce dernier mot est tr√®s connu par les parieurs, m√™mes les plus analphab√®tes).

Pour le bonheur des parieurs, tous les records en mati√®re de masses √† partager et de recettes globales ont √©t√© battus sous le r√®gne d’Arouna Modibo Tour√©. A cela s’ajoute l’apport inestimable de la soci√©t√© PMU Mali au tr√©sor public. Chapeau bas pour ce dipl√īm√© de grandes √©coles comme Sciences Po de Paris, l’Ecole sup√©rieur de commerce et des affaires de Paris, appel√© √† occuper un jour d’autres plus hautes fonctions.¬† Sans aucun doute !

Arouna Modibo Toure doit plus accepter plus communiquer sur les réalisations du PMU MALI qui de nos jours est incontournable. Les medias ne peuvent que distiller les informations auprès du peuple.

Moussa A. Diallo, Pr√©sident de l’Apbef

Le secteur bancaire est en train de progresser avec le¬† d√©veloppement du r√©seau et avec le d√©veloppement mon√©tique. Aujourd’hui,¬† nous sommes des banques citoyennes au service de la population, des banques qui sont l√† pour la diffusion des services bancaires et des produits financiers, exclusivement dans l’int√©r√™t des populations Maliennes. Nous sommes au service de nos concitoyens.” Telle est la conviction de Moussa Alassane Diallo, aux commandes de la Banque nationale de d√©veloppement agricole (Bnda) depuis f√©vrier 2006.

Moussa Alassane Diallo, président de l’APBEF
Moussa Alassane Diallo,

La Bnda est une banque¬† qui a¬† en charge le financement de l’√©conomie du Mali. A ce titre, elle intervient essentiellement sur le segment qui compose¬† le tissu √©conomique du Mali et particuli√®rement le secteur de l’agriculture qui est au cŇďur de¬† m√©tier de la Bnda.

S’agissant du financement de l’agriculture, la Bnda apporte¬† √† la fois les cr√©dits √† court terme pour le financement des intrants agricoles, le financement de la couverture des besoins de tr√©sorerie des exploitations agricoles, mais aussi le financement de la commercialisation des produits agricoles. La¬† Banque intervient aussi pour mettre en place des cr√©dits √† moyen et long¬† termes pour le financement √† la fois des √©quipements agricoles, mais aussi des infrastructures en milieu rural.

Moussa Alassane Diallo est aussi le pr√©sident de l’Apbef-Mali (Association professionnelle des banques et √©tablissements financiers), une association faiti√®re des banques et √©tablissements financiers exer√ßant leurs activit√©s au Mali. Elle a pour but de cr√©er et d’entretenir des rapports utiles entre ses membres; de veiller √† l’unit√© des r√®gles qui doivent r√©gir ses membres; de proc√©der √† la collecte de donn√©es et informations int√©ressant la profession¬† et de r√©aliser des enqu√™tes ou √©tudes susceptibles d’√©clairer l’action des membres et d’am√©liorer leur image aupr√®s de la client√®le et des autorit√©s; de mettre en commun les renseignements sur la solvabilit√© et la moralit√© de leurs clients et de participer par des actions diversifi√©es √† la formation permanente des pr√©pos√©s de ses membres en vue de garantir le professionnalisme dans le syst√®me bancaire etc.

Avec l’Apbef, Moussa Alassane Diallo a institu√© la Journ√©e des banques et √©tablissements financiers du Mali et les Journ√©es de concertation entre les banques et la presse priv√©e.

Modibo Kane K√©√Įta, Directeur G√©n√©ral de la Douane

Modibo Kane Keita,

Cet inspecteur g√©n√©ral des douanes de classe exceptionnelle m√©rite de figurer dans le livre des records du Mali. En effet, √† la t√™te de la Direction g√©n√©rale des douanes, Modibo Kane K√©√Įta a atteint des cimes de recettes jamais √©gal√©es en R√©publique du Mali avec 45,7 milliards de Fcfa enregistr√©s en mai 2016. A un mois de la fin de l’exercice budg√©taire 2016, il a mis dans la cagnotte 44,7 milliards de Fcfa au titre des recettes mensuelles de novembre 2016. En octobre, les recettes √©taient de 44,3 milliards de Fcfa.Apr√®s une baisse de r√©gime constat√©e au cours des mois de juillet et d’ao√Ľt, Modibo Kane K√©√Įta avait promis de finir l’ann√©e en beaut√© en honorant les objectifs de recettes annuelles qui s’√©l√®vent √† 488 milliards de Fcfa. C’est mission accomplie car quelques soient les r√©sultats de ce mois de d√©cembre, la Direction g√©n√©rale devrait d√©passer les objectifs annuels.

Depuis l’arriv√©e √† la t√™te des douanes maliennes de l’inspecteur g√©n√©ral Modibo Kane K√©√Įta, le Tr√©sor public n’a jamais √©t√© autant renflou√© d’argent provenant des douanes. Modibo Kane K√©√Įta est un grand m√©ritant !

Moussa Timbin√©, 1er vice-pr√©sident √† l’Assembl√©e nationale

Quelle ascension fulgurante que celle de ce math√©maticien et physicien de formation, originaire de Bandiagara ! √Ä 42 ans, Moussa Timbin√© est l’une des figures montantes du Rassemblement pour le Mali (Rpm) et du paysage politique malien.

Moussa Timbin√© au sujet de l‚Äô√©tat actuel du pays : ¬ę Le pays va mieux ! ¬Ľ sous la gouvernance d‚ÄôIBK
Moussa Timbiné

Conseiller municipal depuis 2004 √† la mairie de la commune V du District de Bamako, il a √©t√© √©lu d√©put√© dans la m√™me commune lors des √©lections l√©gislatives de 2013. √Ä la fois pr√©sident du groupe parlementaire Rpm √† l’Assembl√©e nationale, et responsable de la jeunesse dans son parti, il est l’un des plus fid√®les soutiens du Pr√©sident Ibrahim Boubacar Ke√Įta. A la faveur du dernier renouvellement du bureau de l’Assembl√©e nationale, Moussa Tembin√© est promu 1er vice-pr√©sident alors qu’il en √©tait le 6√®.

L’honorable Tembin√© est dipl√īm√© de l’Universit√© des technologies en finances comptabilit√©s et titulaire d’une ma√ģtrise en Math-Physique de la Facult√© des sciences et techniques de l’Universit√© de Bamako. Il entame sa carri√®re professionnelle en qualit√© d’enseignant au second cycle de Daoudabougou en commune V, avant de la poursuivre au service administratif et financier de la Gtz, agence allemande de coop√©ration, devenue plus tard GIZ.

Racine Seydou Thiam, directeur de la Communication de la Présidence

Aux √Ęmes bien n√©es, la valeur n’attend point le nombre des ann√©es“, dit Corneille, dans le Cid. L’illustration parfaite, c’est Racine Seydou Thiam, directeur de la Cellule de communication de la Pr√©sidence de la R√©publique. La quarantaine, Racine est le plus jeune cadre malien √† occuper ce poste jadis confi√© √† des journalistes d’une certaine exp√©rience professionnelle. Mais, en moins de temps qu’il n’en faut, le jeunot a su remettre sur les rails la Communication de la Pr√©sidence, avec souvent m√™me un coup de main √† la communication gouvernementale.

Racine Thiam
Racine Thiam

Avec son nouveau concept, “Rendez-vous avec Koulouba”, Racine Thiam a acquis ses lettres de noblesse et par la m√™me occasion, il √īte une grosse √©pine des pieds du Pr√©sident Ibrahim Boubacar K√©√Įta qui trouve en lui un “porte-parole” tout indiqu√© et r√©ellement efficace.

L’opinion a pu constater ais√©ment que depuis l’institution de cette journ√©e de presse mensuelle en collaboration avec la Maison de la presse, les critiques √† l’√©gard des actions du pr√©sident de la R√©publique ont consid√©rablement diminu√©. La raison ? Racine Thiam donne des explications aussi pertinentes et convaincantes que simples et compr√©hensibles par le commun des mortels.

Deuxi√®me innovation appr√©ciable de Racine Thiam : l’implication de l’ensemble de la presse dans les visites pr√©sidentielles √† l’int√©rieur du pays et dans la couverture m√©diatique des activit√©s phares de Koulouba. C’est de √ßa dont IBK avait besoin. Il l’a aujourd’hui.

Ibrahima Diawara, PDG de IBI-Groupe

ll est connu pour la particularit√© de son secteur d’√©volution : les carreaux, non pas en tant qu’importateur comme beaucoup d’autres op√©rateurs √©conomiques de la place, mais en tant que fabricant. En effet, Ibrahima Diawara est le pr√©sident directeur g√©n√©ral de l’usine Diawara Stones, sp√©cialis√©e dans la fabrication de mat√©riaux de construction, notamment les carreaux. Il est promoteur d’une nouvelle usine construite dans le cercle de Bafoulab√©, r√©gion de Kayes.

Diawara Stones fait des carreaux de marbre, des tables en marbre, les cuirs et les carreaux ext√©rieurs. L’usine a √©t√© cr√©√©e en1995 et devient Diawara Stones en 2006, avec la production du carreau granit√©.

Selon des donn√©es fournies par la direction de Diawara Stones, l’usine de Bafoulab√© produit 70 000 tonnes de carbonates¬† de calcium qui est la mati√®re premi√®re pour les usines de peintures, 100 tonnes de chaux vives par jour, soit 36 000 tonnes par an et cela pour les miniers, les industries sucri√®res et l’agriculture.

L’usine de carreaux en marbre a une capacit√© 600 000m2 par an pour un investissement total de 20 milliards de Fcfa. Construite sur une superficie de 15 hectares, elle est la premi√®re unit√© du genre en Afrique, y compris le Maghreb et l’Afrique du Sud. Gr√Ęce √† cette usine, le Mali est en t√™te de peloton sur ce produit haut de gamme.

Diawara Stones exporte ses produits dans la sous-r√©gion comme au Burkina Faso, au S√©n√©gal, en Guin√©e, voire en C√īte d’Ivoire. Enfin, Diawara Stones, c’est aussi plus de 500 emplois directs et indirects √† Bamako et Kayes. Quel m√©rite !

Seydou Nantoumé, Pdg de Toguna-Industries

Parti de rien pour se hisser √† la t√™te des entrepreneurs de l’agro-industrie les plus promoteurs d’Afrique, √† travers la production d’engrais organiques et chimiques, Seydou Nantoum√© suscite aujourd’hui un immense espoir chez les producteurs agricoles maliens √† travers Toguna-sa, une des entreprises industrielles les plus dynamiques du Mali de cette derni√®re d√©cennie. L’enfant de Kama Sindi (dans le cercle de Bandiagara) est convaincu que la terre ne ment pas et que seule l’agriculture peut √™tre le moteur du d√©veloppement. Cette conviction forte le poussa √† cr√©er en 1994 une unit√© industrielle de production d’engrais qui se classe parmi les plus performantes d’Afrique de l’ouest.

L’ambition de Seydou Nantoum√© est de d√©velopper une industrie agrochimique malienne pour r√©pondre au vide industriel dans ce domaine fondamental pour un pays agricole comme le Mali. Le but est de couvrir les immenses besoins du pays en mati√®re d’engrais de bonne qualit√©, √† des prix abordables. Aujourd’hui, il ravitaille, en plus du Mali, la plupart des pays de la sous-r√©gion en engrais. Il dispose de repr√©sentations et d’usines d’engrais au Burkina Faso et au S√©n√©gal.

Mieux, Seydou Nantoum√© est le propri√©taire de l’usine de phosphate de Tilemsi depuis 2009. Il emploie beaucoup de jeunes et √©volue aussi √©norm√©ment dans les Ňďuvres sociales, humanitaires et caritatives. C’est lui qui a financ√© int√©gralement la grande mosqu√©e de Bandiagara. Seydou Nantoum√© est un ambassadeur !

Bakary Togola, pr√©sident de l’Apcam

Par son attachement au travail bien fait et son amour pour la terre “qui ne trahit jamais”, selon ses propres mots, Bakary Togola a le m√©rite d’avoir r√©ussi le pari de l’autosuffisance alimentaire pour l’ensemble des familles de son village (Niamala) o√Ļ il n’y a aucun ch√īmeur. En effet, gr√Ęce √† son sens √©lev√© de l’organisation et de la m√©thode, il est parvenu √† inculquer chez tous les jeunes de sa g√©n√©ration dans son village et environnants, le go√Ľt de l’effort et l’amour de la terre. C’est naturellement pour ces qualit√©s qu’il va successivement diriger l’Association villageoise de Niamala et le syndicat des cotonculteurs, avant de se voir propulser √† la t√™te de l’Apcam (Assembl√©e permanente des chambres d’agriculture du Mali) o√Ļ il est √† son deuxi√®me mandat.

Bakary Togola
Bakary Togola

Bakary Togola est sans conteste l’un des paysans agriculteurs les plus prosp√®res du Mali et de la sous-r√©gion avec plus de 200 ha de terre cultiv√©e. Cela m√©rite d’√™tre encourag√© !

 

Boubacar Tandia, président du Groupe Tandia

Pr√©sident du Groupe Tandia regroupant des entreprises qui ont pignon sur rue tant dans le commerce que¬†¬† l’industrie, Boubacar Tandia s’est fait beaucoup remarquer lorsqu’il a perdu les¬† derni√®res √©lections de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali. En effet, il a renonc√© √† faire un quelconque recours, reconnaissant sa d√©faite malgr√© d’innombrables irr√©gularit√©s. C’est une facette¬† des qualit√©s de l’homme qui n’a jamais voulu une cassure au niveau du secteur priv√© malien. Il a pass√© tout son temps √† demander √† ses souteneurs de ne jamais avoir des √©carts de¬† langage ou de comportement. Cela colle avec l’√©ducation de cet homme, courtois, honn√™te et conciliant. C’est parce qu’il a √©t√© moul√© dans les principes de la solidarit√© et de l’entraide gr√Ęce √† l’√©ducation re√ßue de son milieu Sonink√©, ensuite renforc√©e par son passage dans des organisations comme la Jeune Chambre Internationale et le Rotary Club.

Evoluant dans le commerce, l’industrie et l’agrobusiness o√Ļ il a su construire un groupe solide, il se distingue surtout pour avoir mis en place une industrie sp√©cialis√©e dans le carton, la Socinem, pour r√©pondre √† la demande nationale et mettre ainsi un coup de frein √† l’importation de cartons et surtout d’emballages en carton. Il est aussi l’un des repreneurs de l’unit√© nationale de production de th√©, l’usine Farako qu’ils ont sauv√© de la disparition et envisagent d’y d√©velopper les activit√©s en les diversifiant.

Mohamed K√©√Įta, co-fondateur de la soci√©t√© am√©ricaine ABD Group

C’est un v√©ritable boute-en-train qui ne recule devant aucun obstacle. Parti de Multicanal (Groupe AFRICABLE) en tant que Directeur G√©n√©ral (1999 √† 2006),¬† et o√Ļ il a commenc√© comme stagiaire, Mohamed KEITA dans son cheminement vers son destin, a certainement franchi plusieurs marches pour devenir ind√©pendant. Il a cr√©e le Groupe 2M Consulting et en devient le Pr√©sident Directeur G√©n√©ral. Le groupe se sp√©cialise dans l’impression, l’exploitation de carri√®re (mobile et fixe), et la rediffusion des cha√ģnes satellitaires de t√©l√©vision. Ensuite, le Groupe 2M Consulting lance une nouvelle usine de fabrication de tenues au Mali d√©nomm√©e 2M Textile. Il s’agit de la confection des tenues militaires et scolaires, des tenues professionnelles et toute autre tenue de ville et street wear et le flocage brod√© des marques. Durant environ une d√©cennie, 2M Consulting s’impose dans ses domaines de pr√©dilection aussi bien sur le march√© malien que dans certains pays de la sous-r√©gion.

Mohamed Keita

Mohamed KEITA √©volue aussi dans le social. Il a fait des dons de milliers de manuels scolaires (livres et cahiers) √† plusieurs √©tablissements scolaires et centres de d√©sŇďuvr√©s. Aussi, √† titre de rappel, il a contribu√© fortement √† la formation et √† la r√©insertion des d√©tenus. Parmi eux, certains sont aujourd’hui en emploi stable dans ses services.

A son actif figure aussi la construction de mosquée pour les habitants des villages de Diago et Dio.

Quant à son amour pour le sport en général et le football en particulier, il a été 1er Vice Président du Djoliba et Président de la Commission Media et Marketing de la FEMAFOOT.

L’on ne savait toujours pas que pour ce jeune plein d’ambition et d’√©nergie d√©bordante, le meilleur √©tait √† venir. En effet, aujourd’hui, Mohamed K√©√Įta est le co-fondateur de la soci√©t√© am√©ricaine ABD Group dont il vient d’√™tre reconduit √† la t√™te par ses Administrateurs et Associ√©s √† l’instar de Hunter Biden fils du Vice Pr√©sident Am√©ricain Joe Biden.

Le moins que l’on puisse √©crire, c’est que cette soci√©t√© frappe fort. Elle a mobilis√© environ 90 milliards de FCFA pour la r√©alisation de projets logistiques d’envergure et de parcs industriels en C√īte d’Ivoire, et plus de 66 milliards de FCFA pour le financement d’un grand h√īpital.

ABD Group est un des acteurs majeurs du d√©veloppement et du financement des projets, ainsi que de l’investissement sur le continent africain.¬† Sans oublier que la soci√©t√© est √©galement impliqu√©e dans diff√©rentes transactions financi√®res dans plus de 21 pays.

Le Mali n’est pas laiss√© en reste, pour 02 projets d√©j√† financ√©s et dont celui de l’irrigation encours d’ex√©cution. Actuellement, ABD Group travaille activement avec ses partenaires locaux sur 2 autres projets d’infrastructures majeures √† forte intensit√© d’emplois.¬† Aussi, il y a juste quelques jours, il vient d’introduire une nouvelle banque panafricaine qui doit ouvrir ses portes au Mali.¬† Et tr√®s bient√īt, il inaugurera son nouveau si√®ge de 5 √©tages qu’il vient de b√Ętir √† ACI 2000 et o√Ļ seront abrit√©es certainement ses activit√©s locales.

De toute √©vidence, on lui reconna√ģt unanimement¬† sa passion d’homme travailleur et ambitieux. Chapeau !

Yacouba Katil√©, secr√©taire g√©n√©ral de l’Untm

C’est √† peine si certains savent que Yacouba Katil√© est un cadre de la douane tant sa modestie est l√©gendaire. Cependant, attention ! L’inamovible secr√©taire g√©n√©ral du Comit√© syndical des douanes du Mali, promu aujourd’hui premier responsable de l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) sait se faire respecter quand il le faut. Il est connu pour quelqu’un qui va jusqu’au bout de ses combats, chaque fois que la cause est noble (gr√®ve de l’Untm des 21 et 22 ao√Ľt 2014). Mais, il fait aussi beaucoup de concessions dans tous les cas o√Ļ les int√©r√™ts de ses militants ne sont pas fondamentalement menac√©s (annulation de la gr√®ve de l’Untm des 29, 30 et 31 octobre 2014). √áa, c’est avoir le sens de la mesure, mais surtout du patriotisme !

Dans le cadre du dialogue entre le gouvernement et les partenaires sociaux, le chef de l’Etat vient souvent √† la rescousse de ses ministres. C’est ainsi qu’il a rencontr√© quelques fois les leaders syndicaux. A l’occasion de l’une de ces rencontres, on se rappelle que le pr√©sident de la R√©publique avait rassur√© ses interlocuteurs de la parfaite conscience qu’il a des difficult√©s et des conditions archa√Įques dans lesquelles se trouvent les travailleurs de notre pays. ” Je connais les souffrances du monde du travail et de vos soldats‚Ķ”, avait confess√© IBK.

Ce jour-l√†, le secr√©taire g√©n√©ral de l’Untm, Yacouba Katil√©, avait rassur√© le pr√©sident de la R√©publique de la vision nationaliste et patriotique de sa centrale syndicale: “Nous sommes de cette nation, nous nous battons et nous nous battrons pour cette nation. Notre souci, c’est d’√™tre en phase avec le Gouvernement et de travailler pour l’√©panouissement des travailleurs. L’Untm souscrit √† la dynamique que vous venez de pr√©coniser. Nous sommes dans la logique de la gestion concert√©e de l’Etat. Nous ferons en sorte que le Mali reste debout. Nous allons souffrir, mais nous allons nous en sortir”. Discours d’un patriote qui a tenu cette promesse depuis, parce que le Mali est en crise.

¬†Ha√Įdara A√Įchata Ciss√© dite Chato, d√©put√© √† l’Assembl√©e Nationale

Si les anciens l’ont connue quand elle √©tait secr√©taire g√©n√©rale du Syndicat des travailleurs d’Air Afrique au Mali (de 1983 √† 1997) et en m√™me temps, secr√©taire g√©n√©rale du Syndicat des transports a√©riens ou lorsqu’elle a √©t√© √©lue d√©put√©e √† Bourem en 2007, Mme Ha√Įdara A√Įchata Ciss√© dite Chato a √©t√© v√©ritablement r√©v√©l√©e au grand public √† l’√©clatement de la crise malienne en 2012.

Au cŇďur de la crise s√©curitaire au nord-Mali, Chato a √©t√© sans doute celle qui s’est investie personnellement en faveur d’une solution d√©finitive √† la crise. Puisque rien n’est de trop pour sa patrie, elle s’est d√©pens√©e physiquement, moralement et m√™me financi√®rement au prix de sa vie pour d√©crier l’intox du Mnla √† travers le monde entier. Elle est pass√©e sur plusieurs plateaux des grandes t√©l√©visions √©trang√®res pour d√©fense la cause du Mali, son drapeau, sa devise, sa constitution et l’int√©grit√© de son territoire.

En 2013, elle se pr√©sente √† √©lection pr√©sidentielle et soutient IBK au 2√® tour. Cette lutte patriotique a valu √† Mme Ha√Įdara A√Įchata Ciss√© d’√™tre r√©√©lue d√©put√©e √† Bourem en novembre 2013. En juillet, elle avait √©chou√© au 1er tour de l’√©lection pr√©sidentielle avant de soutenir IBK au second. Chato se bat pour son pays !

Général Kani Diabaté, présidente de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères

G√©n√©ral Kani Diabat√© a deux particularit√©s. Primo, elle est la premi√®re femme malienne promue G√©n√©rale (de brigade) dans l’arm√©e. Avec feue Fanta Konipo (√©galement G√©n√©rale de brigade), Mme Coulibaly Kani Diabat√© fait partie de la premi√®re promotion des femmes militaires. Secundo, pour une plus grande ouverture des forces arm√©es aux femmes, Kani Diabat√© a √©t√© d’un apport inestimable. C’est elle qui a d√©fendu le dossier de l`entr√©e des jeunes filles au Prytan√©e militaire de Kati. Aussi, son expertise a √©t√© d√©terminante dans l`int√©gration des femmes au niveau des corps de la Gendarmerie et de la Garde nationale.

Selon elle, les g√©n√©rations actuelles de femmes doivent jouer leur r√īle dans le d√©veloppement s√©curitaire de l’Afrique, plus particuli√®rement du Mali en cultivant un esprit de paix et de dialogue, de la famille jusqu’au niveau de prise des grandes d√©cisions.

L’actuelle pr√©sidente de la Commission nationale de lutte contre la prolif√©ration des armes l√©g√®res joue un r√īle pr√©pond√©rant dans le cadre de la situation s√©curitaire du pays, particuli√®rement la lutte contre le banditisme r√©siduel. Elle a 42 ans de service. Hommages !

L’archev√™que de Bamako Jean Zerbo

Plus d’un Malien √©tait surpris de voir l’archev√™que de Bamako √† la cl√īture de Maouloud de Ch√©rif Ousmane Madani Ha√Įdara le dimanche 18 d√©cembre dernier. Mais cela rentre juste dans le cadre de la collaboration entre les religions au Mali. Jean Zerbo est n√© le 27 d√©cembre 1943 √† S√©gou. Pr√©lat catholique, il est l’archev√™que de Bamako depuis 1998. Le 10 juillet 1971, il est ordonn√© pr√™tre pour le dioc√®se de S√©gou par Pierre Louis Leclerc, son √©v√™que.

En d√©cembre 1975, il est √©tudiant √† Lyon. C’est en 1982 qu’il retourne au Mali o√Ļ il est affect√© √† la paroisse de Markala. Le 21 juin 1988, il est nomm√© √©v√™que auxiliaire de Bamako, avec le titre d’√©v√™que titulaire d’Accia. Il est consacr√© le 20 novembre suivant par le cardinal Jozef Tomko, pr√©fet de la Congr√©gation pour l’√©vang√©lisation des peuples.

Le 19 décembre 1994, il est transféré au diocèse de Mopti. Le 27 juin 1998, il devient archevêque métropolitain de Bamako.

 Tiébilé Dramé, Président du parti Parena

Tiebilé Dramé
Tiebilé Dramé

¬†C’est √©vident et sans conteste: Ti√©bil√© Dram√© est l’animateur num√©ro 1 de l’opposition malienne sans en √™tre le chef de file. Avec Souma√Įla Ciss√©, Oumar Hamadoun Dicko, Boubacar Karamoko Coulibaly et dans une moindre mesure Sadou Harouna Diallo et Modibo Sidib√©, il porte la contestation face aux d√©rives du r√©gime. Mais de toutes ces personnalit√©s de l’opposition, le pr√©sident du Parena semble √™tre le plus d√©termin√© √† emp√™cher le pouvoir d’IBK de dormir quand √ßa ne va pas au pays. En effet, Ti√©bil√© Dram√© monte au cr√©neau syst√©matiquement pour d√©noncer les scandales. Cela participe de l’ancrage d√©mocratique chaque fois que les actes pos√©s ne font pas atteinte √† la s√Ľret√© nationale. Et jusque-l√†, tout va assez bien entre le pouvoir et l’opposition¬† puisqu’aucune situation n’a jamais d√©g√©n√©r√©, quelle qu’elle soit.

Mme Seck Oumou Sall, Maire de Goundam

l’issue des √©lections communales du 20 novembre dernier, Mme Seck Oumou Sall a mis au pilori tous les grands partis politiques du Mali. Candidate ind√©pendante √† l’occasion, la maire sortante de la commune urbaine de Goundam (r√©gion de Tombouctou) depuis 2004, a rafl√© la mise face √† des partis aussi historiques et puissants (souvent en alliance) que l’Adema, l’Urd et le Rpm, parti pr√©sidentiel. Seule contre tous, elle a montr√© que dans sa ville natale, ses multiples actions en faveur du d√©veloppement local ne sont pas vaines; au contraire, elles sont bien appr√©ci√©es.

Oumou Sall Seck
Oumou Sall Seck

Politiquement, Oumou Sall est une battante qui a su, au fil des ann√©es, s’imposer comme une actrice incontournable. C’est elle qui a fait de Goundam un v√©ritable p√īle d’attraction convoit√© par plusieurs partis politiques.

En matière de genre, Oumou Sall a fait de la promotion de la femme son crédo. Son engagement lui a valu plusieurs reconnaissances nationales et étrangères. La maire de Goundam a du mérite.

Ami Kane, Gouverneur du District de Bamako

Portrait : AMY KANE, GOUVERNEUR COURAGE
Ami Kane

Op√©ration Ami Kane !”. Voil√† le nom donn√© √† la campagne de d√©guerpissement des voies et espaces publics enclench√©e par le Contr√īleur g√©n√©ral de Police, Aminata Kane dite Ami Kane et qui l’a propuls√©e au premier plan apr√®s quelques pass√©es dans l’anonymat. Cependant, le nom de cette Dame de fer est rest√© toujours grav√© dans l’esprit des Maliens car elle a fait tache d’huile partout o√Ļ elle est pass√©e durant ses quarante ans de service.

Apr√®s plus d’une d√©cennie de mission bien accomplie comme Commissaire de la Brigade des MŇďurs et directrice de la Police judiciaire, le Contr√īleur g√©n√©ral de Police, Aminata Kane dite Ami Kane a √©t√© nomm√©e Gouverneur du district de Bamako par le Conseil des ministres du mercredi 1er juin 2016. C’est un choix personnel et avis√© du Pr√©sident Ibrahim Boubacar K√©√Įta. Aussit√īt install√©e √† ce poste de Gouverneur, Ami initie l’op√©ration qui porte vite son nom et qui vise √† assainir la ville de Bamako et √† lib√©rer les emprises des voies et espaces publics. Cette op√©ration, qui a fait couler¬† beaucoup d’encre et de salive, est tr√®s appr√©ci√©e par le pr√©sident de la R√©publique, Ibrahim Boubacar K√©√Įta, et aussi par les populations qui commencent √† r√©aliser son bien-fond√©. Ce “nettoyage” de Bamako ne pouvait mieux tomber avec l’organisation dans moins d’un mois (13-14 janvier 2017) du sommet Afrique-France √† Bamako. Aujourd’hui, Bamako est une capitale digne de ce nom. Gr√Ęce √† Ami Kane !

 Oumar Mariko, président de Sadi

ll est l’opposant historique du Mali depuis sous le r√©gime de Moussa Traor√©. De l’av√®nement de la d√©mocratie pluraliste au Mali dont il est un acteur majeur √† nos jours, Oumar Mariko est toujours demeur√© cet alli√© des “Sans voix“. Il fait chemin avec les paysans d√©lest√©s de leurs terres, les compress√©s, les travailleurs brim√©s, les √©migr√©s maltrait√©s et renvoy√©s comme des malpropres au Mali. Bref, Mariko est le d√©fenseur des causes perdues ou presque. Ce m√©decin, sorti de l’Ecole de m√©decine du Mali, ancien membre du bureau de coordination de l’Union nationale des √©l√®ves et √©tudiants du Mali (Uneem) de 1979 √† 1980 et membre fondateur de l’Association des √©l√®ves et √©tudiants du Mali (Aeem) dont il devient le secr√©taire g√©n√©ral entre 1990 et 1992, est toujours √† couteaux tir√©s avec le r√©gime du moment.¬† Pendant dix ans, il combattu Alpha Oumar Konar√©, puis Amadou Toumani Tour√© aussi, dix ans durant, et aujourd’hui IBK apr√®s avoir chemin√© (de mani√®re hypocrite ?) avec celui-ci pendant un temps. Pas plus tard que vendredi 16 d√©cembre dernier, il est signataire d’une motion de censure contre le gouvernement pour plusieurs griefs parmi lesquels l’accord de r√©admission avec l’Union europ√©enne qui d√©fraie la chronique actuellement.

Ch√©rif Ousmane Madani Ha√Įdara, le Guide spirituel d’Ansar-Dine

Le dimanche le 18 d√©cembre 2016, au Stade du 26 mars de Yirimadio, le Pr√©sident Ibrahim Boubacar K√©√Įta a pris part √† la c√©r√©monie de cl√īture du Maouloud 2016. La c√©r√©monie √©tait organis√©e par le Guide Spirituel d’Ansar-Dine El Hadj Ousmane Ch√©rif Madani Ha√Įdara. La veille, c’est le chef de file de l’opposition malienne qui √©tait parmi les fid√®les du Guide. Faire d√©placer un pr√©sident de la R√©publique, chef de l’√Čtat, pour venir √©couter les pr√™ches de Maouloud est une premi√®re au Mali et il faut √™tre Ousmane Madani Ha√Įdara pour r√©aliser cette prouesse. Cela veut tout dire et suffit √† situer le poids de l’homme dans la vie politique nationale. Sa popularit√© est sans commune mesure. Ha√Įdara est aujourd’hui la seule personne √† pouvoir remplir le stade du 26 mars de Bamako d’un claquement de doigts.

Ch√©rif Ousmane Madani Ha√Įdara est n√© le 12 Mai 1955 √† Tamani, cercle de Barou√©li, dans la r√©gion de S√©gou. D`origine ch√©rifienne, c`est-√†-dire descendant du proph√®te Mohammad (PSL), celui qui est commun√©ment appel√© Ha√Įdara ou Ch√©rif ou Bani ou m√™me Woulibaly, pr√™che en se basant uniquement sur le Coran et les hadiths du Proph√®te Mohammad (Psl).

D`abord inscrit √† l`√©cole fran√ßaise, son p√®re l`enl√®ve ensuite pour le mettre dans une medersa √† S√©gou. Il arr√™te ses √©tudes apr√®s six ans. Son p√®re le confie √† cet instant √† un illustre marabout du nom de Bama Worofana. Ha√Įdara reste pr√®s de ce dernier jusqu`√† la mort de son p√®re. Ensuite, il va entreprendre sa propre autoformation en cherchant toutes les connaissances qui sont n√©cessaires √† la bonne compr√©hension de l’Islam.

En fin 1979 d√©but 1980, il va en C√īte d`Ivoire, pr√©cis√©ment √† Daoukoro, et fait des s√©jours dans d`autres villes de ce pays, pour faire des pr√™ches. En m√™me temps, imbu de la science √©sot√©rique islamique, il fait preuve d’un savoir maraboutique sollicit√© tr√®s sollicit√©. Il a commenc√© les pr√™ches d√®s l`√Ęge de 13 ans.

De retour au Mali, Cherif Ousmane Madani Ha√Įdara s’installe √† Mopti et continue √† faire des pr√™ches en d√©non√ßant toutes les mauvaises pratiques de la soci√©t√©. Il se fait des ennemis, notamment ceux qui profitaient de ces mauvaises pratiques dont la corruption. Il va conna√ģtre sa premi√®re interdiction de faire le pr√™che public √† Mopti. Contraint de venir √† Bamako pour voir les autorit√©s afin de retrouver son autorisation d’exercer son m√©tier de pr√©dication, il profite de l’occasion pour faire quelques pr√™ches qui s√©duisent beaucoup de gens. Un groupe de femmes lui propose en ce moment de rester √† Bamako et de continuer √† v√©hiculer son enseignement qui met le doigt sur les tares de notre soci√©t√©. Il accepte la proposition et reste √† Bamako o√Ļ il va conna√ģtre sa deuxi√®me suspension, √† cause des propos qu`il tenait. En effet, il lui fut interdit de faire ces pr√©dications sur les places publiques. Il organisait alors des s√©ances de pr√™ches chez lui. Les fid√®les qui √©taient convaincus, venaient suivre ces pr√™ches et les enregistraient sur des cassettes audio. C`est ainsi qu`il a pu v√©hiculer son enseignement tout en √©tant sous embargo.

Ses fid√®les ont eu l`id√©e de cr√©er une association pour l’aider √† v√©hiculer son enseignement. Au d√©but, ils s’√©taient proclam√© “Ton de Ha√Įdara”, mais c`est lui-m√™me qui va proposer un autre nom, “Ansar-Dine” comme au temps du Proph√®te Mohammad.

An√ßar-dine est devenu peu √† peu une institution par le nombre de personnes qui la composent et le nombre de pays d`implantation. La suite, c’est connu !

 Harouna Sankaré, guide religieux et Maire de Ouenkoro

¬†Le guide religieux de l’Association islamique Al-Iman Billah a r√©ussi une exp√©rience in√©dite dans l’histoire du Mali : faire pr√©senter une seule et unique liste consensuelle √† une √©lection. Oui, √† l’occasion des √©lections communales du 20 novembre dernier, les populations de la Commune rurale de Ouenkoro, dans le cercle de Bankass, r√©gion de Mopti, et l’ensemble des partis politiques pr√©sents dans localit√© ont d√©cid√©, de commun accord avec le maire sortant, Cheick Harouna A. Sankar√©, d’aller tous en alliance sur une liste tract√©e par ce dernier. M√™me le bureau municipal a √©t√© convenu avant le scrutin. Une premi√®re en R√©publique du Mali.

Qu’est-ce que ce maire, √©lu en 2009 sous la banni√®re du Psp mais aujourd’hui militant de l’Udd, a-t-il bien pu faire pour susciter un tel engouement √† son √©gard ? Tout simplement, il aide la communaut√©.

En effet, en 2010, c’est le maire lui-m√™me qui a pay√© la totalit√© de l’imp√īt de sa commune, soit 18,525 millions de Fcfa; il offre une moto √† chacun des 22 chefs de village de sa commune; il r√©alise en partenariat avec l’Union Europ√©enne une zone pastorale √† 170 millions de Fcfa; il am√©nage une mare de 32 km2 o√Ļ les animaux peuvent s’abreuver pendant 7 mois apr√®s l’hivernage. A son actif figurent aussi 4 ch√Ęteaux d’eau, plusieurs forages, un centre de sant√©, des √©coles (en partenariat avec Villepinte en France) et un parc de b√©tail, pendant son premier mandat. Le maire a offert une Mercedes au sous-pr√©fet, et √† ses 1er et 3√® adjoints. Ce qui fait de lui un maire qui sert ses populations au lieu de se servir d’elles.

Alors, les populations ne pouvaient offrir meilleure récompense à Cheick Harouna A. Sankaré que de lui renouveler leur confiance.

 

L’imam Mahmoud Dicko, pr√©sident du Haut conseil islamique du Mali

Mahmoud Dicko, le pr√©sident du Haut conseil islamique, au stade du 26-Mars, √† Bamako, le 12 ao√Ľt 2012.
Mahmoud Dicko, le pr√©sident du Haut conseil islamique, au stade du 26-Mars, √† Bamako, le 12 ao√Ľt 2012.
© REUTERS/Adama Diarra

L’imam Mahmoud Dicko, originaire de lar√©gion de Tombouctou, pr√©side depuis 2008 le Haut conseil islamique duMali (Hcim). Il est √† son deuxi√®me mandat √† la t√™te de cette structure, objet de beaucoup de convoitises. Ancien professeur d’arabe, il devient au d√©but des ann√©es 1980 l’imam de la mosqu√©e de Badalabougou √† Bamako.¬† Mahmoud Dicko se r√©clame du courant wahhabite de l’islam. En 2009, il s’oppose au projet de code des personnes et de la famille au Mali pr√©sent√© par le gouvernement et obtient, gr√Ęce √† une mobilisation importante, sa r√©vision.

En 2013, il affirme que l’intervention de l’arm√©e fran√ßaise au Mali, en appui √† l’arm√©e malienne contre des groupes djihadistes arm√©s, n’est pas une agression contre l’islam, mais que la France a vol√© au secours d’un peuple en d√©tresse, qui a √©t√© abandonn√© par tous ces pays musulmans √† son propre sort. L’homme d√©fraie souvent la chronique par ses d√©clarations.¬† Par exemple : le 25 novembre 2015, apr√®s l’attentat du Radisson Blu de Bamako, il confie sur les m√©dias √©trangers: “Les terroristes nous ont √©t√© envoy√©s par Dieu pour nous punir de la promotion de l’homosexualit√©, import√©e d’Occident et qui prosp√®re dans notre soci√©t√©”. Le 12 d√©cembre 2015, √† la grande mosqu√©e de Bamako, Mahmoud Dicko d√©clare que le djihadisme est une “cr√©ation des Occidentaux” et de la France afin de “recoloniser le Mali”. Le30 octobre 2016, l’imam Mahmoud Dicko d√©clare avoir re√ßu, apr√®s huit mois de discussions, une lettre d’Iyad Ag Ghali dans laquelle ce dernier annonce “l’arr√™t des attaques sur toute l’√©tendue du territoire”.¬† Dans tous les cas, c’est une personnalit√© respect√©e et qui ma√ģtrise son sujet.

Ankoundio Luc Togo, directeur général de la Canam

Ankoundio Luc Togo est le directeur g√©n√©ral de la Canam (Caisse nationale d’assurance maladie).

Fleuron du minist√®re de l’Action humanitaire, de la solidarit√©, et de la reconstruction du Nord, la Canam suscite un engouement certain aupr√®s des populations. Et cela, au vu des nombreuses actions men√©es par la direction. Entre autres:¬†¬† Avec la hi√©rarchie militaire, la direction de la Canam a pu op√©rer l’enr√īlement et l’immatriculation des agents des forces arm√©es et de s√©curit√©.

La Canam a ensuite d√©marr√© un chantier extr√™mement important pour la gestion de l’Assurance-maladie obligatoire (Amo): le programme de migration du syst√®me informatique vers une nouvelle version. Cela permettra non seulement de moderniser significativement et notablement la gestion du r√©gime, mais √©galement de faire les enr√īlements, les immatriculations et surtout de produire les cartes √† l’interne. Les cartes auront la particularit√© d’√™tre des cartes biom√©triques avec une puce coupl√©e avec le num√©ro d’identification nationale (Nina). Cela va conf√©rer une autonomie dans la production des cartes. √áa va surtout permettre de fiabiliser, de fid√©liser et de rendre plus s√Ľres les cartes de mani√®re √† contribuer √† lutter contre la fraude.

Il y a aussi la poursuite des conventionnements, notamment avec les pharmacies afin d’augmenter leur nombre en tant que partenaires prestataires de l’Amo.

¬†Ze√Įnabou W. Amidi, pr√©sidente de l’Association des polici√®res du Mali

Le personnel f√©minin de la Police nationale a d√©cid√© de se mettre en association d√©nomm√©e Association des polici√®res du Mali (Apm) afin de s’attaquer aux difficult√©s socioprofessionnelles qui l’assaillent. Et ce, en vue d’√™tre mieux arm√© pour fournir des agentes toujours plus op√©rationnelles.A l’issue d’une assembl√©e g√©n√©rale de leur association tenue le jeudi 03 mars 2016 √† l’Ecole de police de Bamako, elles ont port√© leur confiance sur le Commissaire principal Z√©inabou Walet Amidi. Cette vaillante polici√®re, en service √† l’immigration, est entour√©e d’autres amazones de la s√©curit√© tout aussi combattantes comme Mme Bocoum Fatoumata Issa, vice-pr√©sidente; Mme Togola Koul√© Ma√Įga, secr√©taire g√©n√©rale et Mme Diallo Sira Boula Diallo, secr√©taire aux Relations ext√©rieures.

L’un des objectifs de l’Apm est de contribuer √† valoriser le genre. Selon ses membres, la polici√®re n’est pas diff√©rente du policier, lorsque les deux se pr√©valent des m√™mes formations. C’est pourquoi d’ailleurs, les polici√®res sont tr√®s pr√©sentes dans les patrouilles mixtes, m√™me celles de grande envergure. De m√™me, la touche f√©minine a cette particularit√© de galvaniser la troupe en toute circonstance; une qualit√© du reste certifi√©e tant sur le front social que professionnel.

L’Apm se fait d√©j√† un nom √† travers des actions de salubrit√© men√©es au Gms, dans les commissariats de police, la Cit√© polici√®re, la Cit√© administrative et tous les autres lieux de regroupement public. Cette activit√© entre juste dans le cadre d’un r√©flexe de femme.

L’Apm est √©galement invit√©e fr√©quemment dans les activit√©s sportives et olympiques, artistiques et culturelles o√Ļ l’on aper√ßoit √† chaque fois Ze√Įnabou et ses camarades.

R√©cemment, du 9 au 13 octobre, Ze√Įnabou Walet et une autre membre de son bureau ont particip√© √† Barcelone, en Espagne, √† la 54√®me Conf√©rence internationale des femmes polici√®res. Bon vent √† l’Apm !

 

 

Mohamed Salia Touré, président du CNJ

Le congr√®s du Conseil national des jeunes (Cnj) tenu √† Bandiagara les 27 et 28 novembre 2016 a vu la r√©√©lection de Mohamed Salia Tour√©. Il √©t√© port√© √† la t√™te d’un bureau de 45 membres. Cela veut tout dire car toute r√©√©lection suppose qu’il y a eu des acquis qu’il faut consolider ou des chantiers √† terminer et d’autres √† ouvrir.

Justement, de l’avis de tous, le premier mandat de Mohamed Salia Tour√© a √©t√© couronn√© de succ√®s. Lui-m√™me aime √† citer la cr√©ation de cinq Espaces d’orientation jeunesse (Eoj) dont un au si√®ge du Cnj avec l’appui de¬† Suisse contact et de l’Apej. Cet espace qui se trouve au si√®ge a accompagn√© plus de 600 jeunes dans la recherche de l’emploi et sur ce nombre, plus de 50 ont pu obtenir des emplois dans des entreprises.

Le Cnj a aussi obtenu des r√©sultats dans le cadre du renforcement de la conscience civique et citoyenne, √† savoir la cr√©ation du minist√®re de la Jeunesse et de la construction citoyenne qui est un plaidoyer du Cnj-Mali. Aussi, une politique nationale de construction citoyenne a √©t√© adopt√©e dans laquelle politique,¬† le Cnj un r√īle central √† jouer avec le Minist√®re pour sa mise en Ňďuvre.

Le chantier de la r√©conciliation et de la coh√©sion sociale est en cours. Dans ce cadre, le Cnj est pr√©sent au niveau du Comit√© de suivi pour la mise en Ňďuvre de l’Accord et au sein de la Commission v√©rit√© justice et r√©conciliation (Cvjr).

R√©put√© comme √©tant un jeune dynamique, talentueux et d√©vou√© √† la cause de la jeunesse malienne, Mohamed Salia Tour√© est “l’homme qu’il faut √† la place qu’il faut” pour la Cnj.

A suivre

La Rédaction

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. CONTINUET DE VOUS BOURRER LA MOUE L UNE DES PERSONNES QUI A FAIT BOUGER LE MALI EST BIEN RASTA BAT J EN CONVIENT MA√ŹS LE MALIENS QUI ARRIVERRA UN JOUR √Ä DElANDER SUR un jour pour qu elle raison nos ressources √† nous maliens appartiennent d abord aux occidentalaux arriv√©RRA pour de bon √† mettre le mali sur de bonne voie.il se passe en Afrique des choses incriyablees notre sous sol est riche mais les africains tr√®s pauvres au lieu de vous la raconter commencer d√©j√† √† vous poser les bonnes questions qu attendez vous pour r√©clamer vos droits bordel

  2. Nous disons et rappelons les 50 PERSONNALIT√ČS ONT FAIT EFFECTIVEMENT BOUGER LE MALI EN 2016 √Ā RECULONS comme √Ā LEUR HABITUDE

    *la ¬ę BOUFFE ¬Ľ DES DENIERS PUBLICS ET DONS la ¬ę GANGR√ąNE DE LA POURRITURE ¬Ľ DE LA CORRUPTION √Ā TOUS LES NIVEAUX la ¬ę FAMILLE D‚ÄôABORD ¬Ľ la ¬ę SOUMISSION √Ā LA FRANCE-AFRIQUE AUX SOIT DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS¬Ľ la ¬ę MENDICIT√Č ¬Ľ ¬ęl‚ÄôINJUSTICE l‚ÄôINIQUIT√Č 2POIDS 2MESURES REINES ¬Ľ ¬ę la PAUVRET√Č ET L‚ÄôAMAIGRISSEMENT ¬Ľ du pauvre citoyen lambda malien ¬Ľ les ¬ę CAMIONS ET BATEAUX de la MORT TRANSPORTANT ¬Ľ les pauvres jeunes maliens ¬ę L‚ÄôEXPULSION √Ā TRAVERS LE MONDE ¬Ľ des maliens et maliennes le ¬ę SOUS-√ČQUIPEMENT ¬Ľ des forces de d√©fense et de s√©curit√© et ¬ę l‚ÄôEMBONPOINT ¬Ľ des lettr√©s mutants maliens politiques Hommes en armes soci√©t√©s civiles et religieux ENFANTS INGRATS √ČGO√ŹSTES M√ČCHANTS BOUFFEURS CORROMPUS IMP√ČNITENTS DE LEUR MALI sont √† LEUR MAXIMUM √† LEUR PAROXYSME

    *les VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES DES SUPP√ĒTS DE SATAN DES SATANS FAIT HUMAINS ADEPTES ET FID√ąLES DE DAJAL OU ANT√ČCHRIST NARCOTRAFIQUANTS PROX√ČN√ąTES VOLEURS VIOLEURS HANDICAPEURS √ā VIE d‚ÄôAlqua√Įda Aqmi d‚Äôalg√©riens et consorts Ansar Eddine de touaregs maliens de FLM et de ANSIPRJ de peuls maliens et Consorts QUI √ČCUMAIENT TOUT LE NORD MALI ONT ¬ę √ČTENDU LEURS ACTIONS CRIMINELLES AU CENTRE AU SUD √Ā L‚ÄôEST √Ā L‚ÄôOUEST DU MALI ¬Ľ

    *les rebelles collabos de MNLA et consorts ENFANTS INGRATS √ČGO√ŹSTES M√ČCHANTS COLLABOS TRAITES IMP√ČNITENTS DE LEUR Mali S‚ÄôALLIANT √Ā TOUS LES ENNEMIS DE LEUR MALI POURVUE QU‚ÄôON LEUR PROMETTE L‚ÄôASSIATANCE ET LA PITANCE GRATUITES √ā VIE SONT AU SUMMUM DE ¬ę LEURS TERGIVERSATIONS ¬Ľ

  3. Eh Allah! Vraiment le Mali a bouge en 2016 par derriere certainement sinon Wolahi Allah vous etes des menteurs ou sinon vous etes sous influence de l’heroine Afghane. Desintoxiquez-vous tres vite.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here