Présidentielle malienne: «large avance» pour IBK au premier tour, selon des résultats partiels

2
IIbrahim Boubacar Keïta. AFP
IIbrahim Boubacar Keïta.
AFP

Le colonel Moussa Sinko Coulibaly, ministre malien de l’Administration territoriale, s’est adressé à la presse ce mardi 30 juillet. Selon lui, « au tiers du dépouillement de l’ensemble » des bulletins du vote, « les écarts sont importants » entre les candidats, et s’ils sont confirmés, « il n’y aura pas de deuxième tour ». Ibrahim Boubacar Keïta pourrait emporter l’élection présidentielle dès le premier tour. Il ne s’agit pas de résultats définitifs mais d’une tendance. Pour l’instant, Soumaïla Cissé est second, devant Dramane Dembélé, troisième. Concernant le taux de participation, « au moment où je vous parle, le taux que nous avons est de 53,5%, un taux à l’échelle nationale », explique M. Coulibaly. A Bamako, la capitale, ce chiffre « tourne autour de 60% ».

 

Moussa Sinko Coulibaly

Ministre malien de l’Administration territoriale

 

Nous sommes au tiers du dépouillement de l’ensemble des résultats. Mais déjà à ce stade, il y a des tendances qui se dégagent: il y a un candidat, en l’occurrence Ibrahim Boubacar Keïta, qui a une large avance sur les autres candidats. Les écarts sont importants. Si ces écarts sont confirmés, il n’y aura pas de deuxième tour à l’élection présidentielle du 28 juillet.

Par RFI

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.