Racine Thiam au 5e “Rendez-vous avec Koulouba” : “L’Etat a fait des investissements de grande envergure”

75

Racine Thiam (directeur de la Cellule de communication et des Relations publiques de la Présidence de la République) était le mardi 7 juin 2016 à la Maison de la presse pour échanger (5e du genre) avec les journalistes sur les activités du président Ibrahim Boubacar Kéïta : essentiellement le processus de paix, la diplomatie malienne, le mois de Ramadan.

Racine Thiam, aprÚs avoir remercié les journalistes pour leur présence massive à la conférence, a souhaité un bon mois de Ramadan qui puisse ramener la paix au Mali.

Le premier sujet abordĂ© concernait le processus de paix qui, Ă  ses dires, a connu des difficultĂ©s dans sa mise en Ɠuvre. “Le processus de paix ne va pas au rythme souhaitĂ© par le PrĂ©sident Ibrahim Boubacar KĂ©ita et les partenaires du Mali. Mais le Mali est en train d’honorer tous ses engagements”, a-t-il dit, avant d’ajouter qu’IBK a eu Ă  faire un plaidoyer sur le processus de paix au Sommet de la CĂ©dĂ©ao. Ce qui a portĂ© fruit car le communiquĂ© final du sommet a indiquĂ© que l’Etat malien peut occuper tout son territoire afin de faire face aux ennemis de la paix. “Le Mali croit en la paix, au dialogue. Il est temps que les uns et les autres prennent leur responsabilitĂ©”, a-t-il dĂ©clarĂ©.

Des investissements de grande envergure de l’Etat

Parlant des investissements du gouvernement dans les domaines de l’eau et de l’Ă©lectricitĂ©, Racine Thiam a dit que les forĂȘts ont commencĂ© Ă  pousser. Pour lui, l’accĂšs des populations Ă  l’eau et Ă  l’Ă©lectricitĂ© demeure un projet phare du PrĂ©sident IBK. De 2013 Ă  2016, l’Etat a investi 179,38 milliards Fcfa dans la production d’Ă©nergie Ă©lectrique et des infrastructures d’eau de grande envergure. Il s’agit des projets suivants: la centrale hydroĂ©lectrique de KĂ©niĂ© de 42 Mw et un productible de 188 GWh pour un montant de 96,6 milliards Fcfa ; la centrale solaire de 33 Mw Ă  SĂ©gou/PĂ©lengana d’un montant de 33,2 milliards de Fcfa et un productible de 57 GWh; la centrale solaire de 50 Mw de Kita avec 76,2 GWh d’un montant de 49,58 milliards Fcfa.

En plus de ces centrales qui sont destinĂ©es Ă  la baisse des coĂ»ts de production d’Ă©lectricitĂ©, il y a la rĂ©alisation des centrales hybrides (thermique-solaire) de Nara (646,8 Kw) et de DiĂ©ma (646,8 kw). Aux dires de Racine Thiam, d’autres rĂ©alisations sont en perspective. Il s’agit des centrales de 50 MW de Sikasso de 63,4 milliards Fcfa et de 25 MW de Koutiala de 21,6 milliards Fcfa.

Selon M. Thiam, l’amĂ©lioration et la pĂ©rennisation de l’accĂšs Ă  l’Ă©nergie moderne en milieu rural au Mali sont des enjeux trĂšs importants de l’Etat. De 2013 Ă  nos jours, d’importants efforts ont Ă©tĂ© fournis pour l’atteinte de cet objectif. En effet, plus de 58,25 milliards Fcfa ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s pour le renforcement de l’Ă©lectrification de 50 localitĂ©s (22,5 milliards Fcfa) ; l’Ă©lectrification de 32 localitĂ©s Ă  partir des centrales hybrides (10,75 milliards Fcfa) ; l’installation de 60 centrales hybrides (25 milliards Fcfa). D’importants efforts ont Ă©tĂ© fournis pour le dĂ©veloppement de l’hydraulique urbaine. Le gouvernement a mobilisĂ© d’importants financements pour des investissements rĂ©alisĂ©s ou en cours de rĂ©alisation d’un total de 240 milliards Fcfa. Il s’agit de l’alimentation en eau potable de la ville de Bamako pour plus de 1 200 000 habitants (232 milliards Fcfa) ; le renforcement des adductions d’eau des villes de Kayes, Sikasso, Koutiala et Kati pour permettre l’accĂšs Ă  l’eau d’une population additionnelle de 250 000 personnes vivant dans ces villes (6 637 168 500 Fcfa) ; le renforcement des infrastructures d’eau potable de Nioro du Sahel (342 957 764 Fcfa) ; l’adduction en eau potable de la localitĂ© de Bandiagara, favorisant ainsi l’accĂšs Ă  l’eau potable de plus de 50 000 habitants dans ces localitĂ©s (320 811 200 Fcfa) ; la rĂ©alisation des Ă©tudes d’alimentation durable en eau potable des villes de Mopti, Tombouctou et Gao (260 329 654 Fcfa).

Pour Racine Thiam, il est important de dĂ©voiler ces investissements qui permettront de prĂ©voir les canicules Ă  venir. “Ce n’est que par ces investissements que l’Etat peut faire face aux difficultĂ©s qui ont affectĂ© les populations”, a-t-il dit, avant de signaler que l’Etat est en train de construire 3 000 logements sociaux qui seront remis aux bĂ©nĂ©ficiaires sous peu. “Depuis 2013, l’Etat est en train de faire beaucoup de choses dont les rĂ©sultats vont ĂȘtre visibles. Nous espĂ©rons que les espoirs des Maliens seront comblĂ©s”, a-t-il espĂ©rĂ©.

Les subventions de l’Etat dĂ©tournĂ©es par les commerçants

Parlant des investissements de l’Etat pour le mois de Ramadan, Racine Thiam a laissĂ© entendre que le gouvernement, Ă  travers le ministĂšre du Commerce, a agi en sorte que les prix des denrĂ©es de premiĂšre nĂ©cessitĂ© soient maĂźtrisĂ©s. Dans ce cadre, des subventions ont Ă©tĂ© accordĂ©es aux opĂ©rateurs Ă©conomiques. Et le ministre du Commerce se battrait pour freiner les spĂ©culations. “Le gouvernement fait des sacrifices pour maĂźtriser les prix des denrĂ©es. Mais les acteurs du marchĂ© ne jouent pas franc jeu. Le gouvernement a pris ses responsabilitĂ©s, les acteurs du marchĂ© doivent jouer le jeu en respectant les prix fixĂ©s”, a-t-il dĂ©noncĂ© avant de remercier les ministres qui se battent pour que les promesses du PrĂ©sident IBK soient une rĂ©alitĂ©.

AprĂšs cette introduction qui campe le dĂ©cor, Racine Thiam s’est prĂȘtĂ© aux questions qui tournaient autour de la rencontre IBK-ATT Ă  Dakar, de l’hommage d’IBK Ă  ATT lors de la journĂ©e paysanne;  le coĂ»t de l’Ă©lectricitĂ© au Mali et les voyages du Chef de l’Etat.

Sur la question de la rencontre IBK-ATT Ă  Dakar, Racine Thiam n’a pas voulu infirmer ou affirmer qu’IBK a rencontrĂ© ATT Ă  Dakar. “A Koulouba, nous ne commentons pas cette information”, s’est-il contentĂ© de dire.

Se prononçant sur l’hommage d’IBK Ă  ATT durant la journĂ©e paysanne, Racine Thiam rĂ©pondra qu’IBK n’a fait que reconnaĂźtre les mĂ©rites d’ATT qui est Ă  la base de la construction de l’hĂŽpital de Mopti et l’initiateur de la journĂ©e paysanne.

RĂ©pondant Ă  la question de savoir si le coĂ»t de l’Ă©lectricitĂ© peut ĂȘtre rĂ©duit, M. Thiam dira qu’il est possible de rĂ©duire le coĂ»t de l’Ă©lectricitĂ©. Mais, a-t-il ajoutĂ©, il faut faire des investissements pour augmenter la production d’Ă©lectricitĂ©. “Mais comment l’Etat peut-il investir en supportant des subventions de 40 milliards Fcfa? “ s’est-il interrogĂ© avant de dire que l’Etat est en train de prendre des prĂ©cautions pour rĂ©duire le coĂ»t de l’Ă©lectricitĂ©.Racine Thiam est revenu sur les voyages d’IBK en Ouganda, en GuinĂ©e Equatoriale, en Turquie et Ă  Dakar pour le sommet de la CĂ©dĂ©ao. Tous ces voyages ont permis au chef de l’Etat de renforcer la diplomatie malienne et de rencontrer les Maliens rĂ©sidant dans ces diffĂ©rents pays afin de trouver solutions Ă  leurs problĂšmes.                Siaka Doumbia

PARTAGER

75 COMMENTAIRES

  1. MR THIAM
    ON VEUT DU CONCRET
    QUELQUE CHOSE DE VISIBLE QU’ON PEUT TOUCHER……
    ON VA FAIRE CA ON VA FAIRE CA C’EST DU BLABLA ON EST FATIGUE DES MENSONGES
    IL FAUT SEULEMENT RÉPARER LES FEUX DE SIGNALISATION DE BAMAKO POUR NOUS ÉPARGNER CES MALHEUREUSES VICTIMES
    JE TE DONNE DEUX (2) MOIS POUR RÉALISER CETTE TACHE POUR QU’ON PUISSE TE CROIRE

  2. IBK a beaucoup investi depuis l’avĂšnement de son pouvoir, surtout dans le domaine de l’eau et de l’électricitĂ©. Le gouvernement malien s’est engagĂ© Ă  investir Ă  fond pour la rĂ©gularisation de la pĂ©nurie d’eau et d’Ă©lectricitĂ©. Toute la population malienne reconnait, soutien et remercie le prĂ©sident IBK pour sa bonne gouvernance.

  3. Nous ne pouvons que remercie le Directeur de communication de la prĂ©sidence Mr Thiam pour tout l’effort qu’il fait pour informer les mĂ©dias qui ne cherche pas l’info et se focalise sur les imagination pour faire rĂ©volter la population contre le pouvoir, parce que Ă  dĂ©faut d’information ou Ă  manquer d’information, on se rĂ©volte que le pouvoir ne fait rien. Alors qu’il ne mĂ©nage aucun effort pour que la population ait les services sociaux de base, tant attendu.

  4. Le gouvernement fait de son mieux pour rĂ©pondre aux attentes en ce qui concerne la pĂ©nurie d’eau dans certain quartier de Bamako et mĂȘme dans tout le Mali. Certes, IBK est le prĂ©sident, mais personnellement il n’est pas le fautif de cette situation, en plus de cela ce sont des maux qui ont Ă©tĂ© encouragĂ© par la mauvaise gouvernance des rĂ©gimes passĂ©s.

  5. Une chose est claire IBK est la solution du Mali, mais les imposteurs les dĂ©tracteurs ne veulent pas lui laisser faire son travail, c’est pour cela il paye des journaliste pour Ă©crire des n’importe quoi dans leur journal. Sauf de la vĂ©ritĂ©.

  6. Le Mali a demandĂ© et obtenu de la CEDEAO la reconnaissance des efforts accomplis, l’introduction d’une requĂȘte visant Ă  redĂ©ployer l’armĂ©e malienne et l’Etat malien sur l’ensemble du territoire national, une requĂȘte en rĂ©vision du mandat de la MINUSMA et le renforcement des moyens et capacitĂ©s opĂ©rationnelles des forces dĂ©ployĂ©es dans le nord du Mali. Avec tout ça les dĂ©tracteurs disent que IBK n’a pas de vision du n’importe quoi.

  7. En effet, plus de 58,25 milliards de FCFA y ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s de 2013 Ă  nos jours,en ce qui concerne l’amĂ©lioration et la pĂ©rennisation de l’accĂšs Ă  l’énergie moderne en milieu rural au Mali, nous remercions le gouvernement malien pour l’effort qu’il a consenti pour l’accĂšs Ă  l’Ă©nergie.

  8. Racine Thiam a engagĂ© une lutte contre la sous information de la population malienne. Avec une presse corrompu et une opposition malsaines et apatride il est tout Ă  fait normal que la population soit sous informer. Racine Thiam chargĂ© de la communication de la prĂ©sidence s’est donnĂ© comme tĂąche de mieux informer la population de l’actualitĂ© concernant l’Etat.

  9. Par rapport Ă  la flambĂ©e des prix ,nous demandons au commerçant qui cherche leur argent du Hadj dans ce mois seul de faire preuve de connaissance de Dieu.Le comportement anti citoyen de certains commerçants qui ont augmentĂ© les prix de leurs produits aussitĂŽt aprĂšs l’annonce officielle par les autoritĂ©s du dĂ©but du mois sacrĂ© de Ramadan. Il faut que le gouvernement envoie sur les marchĂ©s des contrĂŽleurs de prix.

  10. Je soutiens et encourage Racine Thiam pour son travail, il mĂšne Ă  bout sa responsabilitĂ©. L’information est trĂšs importante pour la stabilitĂ© d’un pays surtout comme la nĂŽtre. La population doit soutenir et accompagner le directeur de la COM pour la bonne mise en pratique de son programme.

  11. Ce formidable exercice a sans doute permis au Directeur de la communication de la présidence de la République, Racine Thiam, non seulement de convaincre les plus sceptiques parmi les médias sur la pertinence des actions de développement du président Ibrahim Boubacar Kéita mais aussi et surtout la réalité des efforts accomplis.

  12. Je suis ravi de voir que les mesures ont Ă©tĂ© aussitĂŽt pris par le gouvernement afin de rĂ©pondre aux attentes des maliens en ce moment de pĂ©nurie d’eau et de courant en ces temps-ci. L’installation des groupes Ă©lectrogĂšnes et la construction de d’autre centrale thermique dans ce but de renforcer la production et de rĂ©duire le dĂ©ficit qui fait le calvaire de la population.

  13. Je pense que le prĂ©sident de la rĂ©publique est un homme de bonne foi qui se soucie de la situation du pays, malgrĂ© la crise, il fait tout pour que le Ramadan se passe bien et que le marchĂ© soit abordable par tout le monde, nous remercions aussi le gouvernement pour tout ce qu’il fait pour le contrĂŽle des prix.

  14. Je demande sur le point des prix des produits de premiĂšre nĂ©cessitĂ©, que chacun joue son rĂŽle afin de mieux accompagner les nombreux musulmans Ă  l’accomplissement de ce devoir religieux, un des 5 piliers de l’islam. L’Etat jouera le sien et prĂ©sentement les agents de suivi des affaires Ă©conomiques sont sur le terrain pour sensibiliser malgrĂ© la libre fixation de prix qu’exige notre systĂšme Ă©conomique a t il dit.

  15. Racime Thiam explique toujours aux journalistes tous les dits, faits et gestes du prĂ©sident de la rĂ©publique IBK. Dans le seul but d’accorder Ă  la presse malienne des informations vĂ©ridiques sur l’actualitĂ© de la prĂ©sidence. Sans cela les dĂ©tracteurs transforment toujours tous les faits et gestes du rĂ©gime, enfin de porter atteinte au rĂ©gime.

  16. Le sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO a Ă©tĂ© un franc succĂšs diplomatique pour le prĂ©sident de la RĂ©publique qui a pu obtenir l’adhĂ©sion totale de ses paires Ă  la position du Mali sur la mise en Ɠuvre des diffĂ©rents accords. Le prĂ©sident de la rĂ©publique s’est toujours profitĂ© des sommets pour avoir gain de cause sur la bonne marche du MALI.

  17. Le problĂšme d’eau et d’électricitĂ© sera rĂ©gler dans les jours avenir que la population prennent sont mal en patience. Le ministre Frankly rassure que les travaux de rĂ©habilitation ont commencĂ©. Le gouvernement est en train de faire un grand nombre d’investissement dans ce domaine.

  18. L’émission « Rendez-vous Ă  Koulouba » est une Ă©mission qui vraiment de plus en plus Ă©claire les mĂ©dias et la population malienne sur toute l’actualitĂ© de la prĂ©sidence. Le directeur de la communication de la prĂ©sidence Racime Thiam est en train d’accomplir un travail trĂšs salutaire car depuis sa nomination Ă  ce poste les mĂ©dias et la population malienne sont de plus en plus informer sur toute l’actualitĂ© de la prĂ©sidence.

  19. Les autoritĂ©s maliennes sont en train de tout mettre en Ɠuvre pour faire face Ă  cette pĂ©nurie d’Ă©nergie dans le district de Bamako et environnant. Les autoritĂ©s maliennes ne restent poindre incertain face aux problĂšmes, les mesures nĂ©cessaires sont en train d’ĂȘtre prises.

  20. C’est dans le cadre de l’amĂ©lioration de la visibilitĂ© des actions du prĂ©sident Ibrahim Boubacar KĂ©ita. Occasion d’échanges et d’information avec les hommes de mĂ©dias, « Le Rendez-vous avec Koulouba » s’est vite imposĂ© comme le meilleur cadre d’information sur l’action gouvernementale. Je trouve salutaire que la bonne gouvernance du prĂ©sident IBK soit connut de sa population.

  21. Dans ses propos liminaires, Racine Thiam a rappelĂ© que les Maliens ont eu raison de confier les destinĂ©es du pays Ă  IBK, parce que c’était l’homme qui Ă©tait capable, au sortir d’une crise multidimensionnelle, de remettre l’Etat malien sur les rails.Je pense qu’il a totalement raison sur cet Ă©tat de fait.

  22. Selon M. Thiam, c’est grĂące aux efforts du chef de l’Etat, IBK, de remettre l’armĂ©e dans les conditions Ă  travers des Ă©quipements, que les Fama font aujourd’hui un travail remarquable dans la lutte contre le terrorisme.

  23. Concernant le problĂšme d’électricitĂ©,Racine Thiam a indiquĂ© que le problĂšme structurel durera tant que des dispositions ne sont pas prises sur le long terme en anticipant sur l’évolution dĂ©mographique de notre pays. À l’en croire, le gouvernement a apportĂ© des solutions conjoncturelles Ă  court terme pour faire face au problĂšme.

  24. Les recettes fiscales ont augmentĂ© de 1,75% du PIB, dĂ©passant confortablement l’objectif du programme et permettant une rĂ©duction du dĂ©ficit public global Ă  1,8% du PIB. L’objectif relatif au solde budgĂ©taire de base a Ă©tĂ© atteint avec une marge importante, conduisant Ă  un surplus de 0,5% du PIB.Ces chiffres du FMI.juste dire que c’est vraiment mĂ©riter ces bons rĂ©sultats car le prĂ©sident IBK a Ă©tĂ© Ă©lu pour cela et il le fait bien.FĂ©licitation au gouvernement malien et bonne continuation.

  25. Le gouvernement malien mĂšne des reformes structurelles comprennent des mesures visant Ă  soutenir la croissance des recettes et Ă  renforcer la gestion des finances publiques, ainsi que d’autres mesures visant Ă  soutenir la croissance Ă©conomique viable Ă  long terme et la rĂ©duction de la pauvretĂ©.Je pense que le gouvernement malien est au travail pour le Mali.

  26. Le gouvernement travaille sur le long terme. Le gouvernement est en train de mettre des mĂ©canismes en place pour que le problĂšme d’électricitĂ© soit rĂ©solu. La construction des centrales Ă  Kita et SĂ©gou sont en cours pour rĂ©pondre Ă  ces dĂ©ficits de courant.Selon RACINE THIAM.Nous avons confiance au gouvernement malien et le soutenons dans tout ce qu’il entreprend pour le bien ĂȘtre des maliens.

  27. Il faut saluer les rĂ©sultats positifs que le gouvernement malien a obtenu dans le secteur de l’économie dans notre pays.Je crois que le meilleur est Ă  venir dans notre pays.

  28. Il faut saluer le gouvernement malien pour ce rĂ©sultat positif et le soutenir pour que nous allons vite Ă  l’émergence.Nous sommes trĂšs fier de notre pays et sommes confiants pour l’avenir.

  29. Le manque d’électricitĂ© et d’eau en cette pĂ©riode, l’insĂ©curitĂ©, la chertĂ© de la vie, la non-prĂ©sence de l’armĂ©e malienne sur toute l’étendue du territoire. Ce sont lĂ  des sujets abordĂ©s par Racine Thiam.Il a touchĂ© du doigts l’effort consenti par le gouvernement malien pour mettre le pays sur les rails.

  30. Tous ces investissements s’inscrivent dans le cadre du dĂ©veloppement de notre pays. Le dĂ©veloppement d’une nation passe tout d’abord par les citoyens. Offrir l’eau et l’électricitĂ© aux maliens consiste Ă  les ouvrir le chemin du bonheur.

  31. Depuis son accession au pouvoir en 2013 Ă  aujourd’hui, le prĂ©sident de la RĂ©publique, Ibrahim Boubacar KeĂŻta, ne fait que poser des actes qui prouvent sa bonne foi Ă  offrir le bonheur aux citoyens maliens. Les diffĂ©rents projets dans le domaine d’eau et celui d’électricitĂ© sont des pas vers le slogan ‘’Pour le bonheur des maliens’’.

  32. Le retour de la paix et de la rĂ©conciliation nationale dans notre pays est l’une des prioritĂ©s du chef suprĂȘme des armĂ©es, Ibrahim Boubacar KeĂŻta. Lors de la 49Ăšme session ordinaire des chefs d’Etats de la CEDEAO, il a amenĂ© ses pairs Ă  reconnaitre le blocage et Ă  solliciter un mandat de renforcement du dispositif de la MINUSMA.

  33. La 49Ăšme session ordinaire de la CEDEAO Ă  laquelle le chef de l’Etat a pris part, a Ă©tĂ© un cadre d’échange sur la situation sĂ©curitĂ© de notre pays. GrĂące Ă  la voix du prĂ©sident, ses pairs prĂ©sents Ă  cette session ont tous manifestĂ© leur volontĂ© de reconnaitre les efforts de notre gouvernement et de solliciter le renforcement des dispositifs de la MINUSMA.

  34. Le rendez-vous avec Koulouba devient de plus en plus sollicité par les citoyens à travers les journalistes. Grace à cette émission, les citoyens sont au courant des activités de la présidence. Cela à temps réel.

  35. Avec ces diffĂ©rents projets dans le domaine d’électricitĂ©, je crois que la promesse Ă©lectorale du prĂ©sident de la rĂ©publique sera rĂ©alisĂ©e. Il s’agit du slogan’ ’Pour le bonheur des maliens’’. Nous sommes optimistes au bilan donnĂ© par Racine Thiam.

  36. Les journalistes prĂ©sents Ă  cette derniĂšre Ă©dition de l’émission ‘’Rendez-vous avec Koulouba’’, ont tous Ă©tĂ© satisfaits de l’exposĂ© du directeur de la communication de la prĂ©sidence, Racine Thiam.

  37. Les dispositions prises par le chef de l’Etat et tout son gouvernement pour veiller Ă  ce que le prix des produits de premiĂšre nĂ©cessitĂ© ne connaĂźt de hausse. Car le prĂ©sident a eu Ă  investir pour empĂȘcher cela.

  38. Je remercie le directeur de la cellule de communication de la prĂ©sidence, m. Racine Thiam. Les lauriers d’Ibrahim Boubacar KeĂŻta Ă©voquĂ©s par Thiam ne sont que quelques-uns parmi plusieurs autres. Avec IBK, c’est toujours le Mali qui gagne.

  39. Les maliens auront en grande partie accĂšs Ă  l’eau et Ă  l’électricitĂ©. Le prĂ©sident IBK et son Ă©quipe sont en train d’investir de grande somme dans ces domaines pour que les populations puissent bĂ©nĂ©ficier de l’eau et de la lumiĂšre.

  40. Les efforts du prĂ©sident de la rĂ©publique, Ibrahim Boubacar KeĂŻta, dans divers domaines de dĂ©veloppement ne sont pas cachĂ©s du grand public malien. L’exposĂ© du directeur de la cellule de communication de la rĂ©sidence de la rĂ©publique, M. Thiam, a Ă©tĂ© une bonne chose d’autant plus qu’il a permis Ă  certains hommes de mĂ©dias de connaitre les avancĂ©es et les bonne intentions d’IBK pour cette nation.

  41. Avec le travail abattu par IBK en trois ans,personnes ne doit s’asseoir pour dire qu’il ne travaille pas.
    Ce monsieur a trouvé le Mali dans un état que nous connaissons tous et malgré cet état des faits il pu nous sortir du trou dans lequel nous étions.
    Merci président et bonne continuation


  42. Certes,nous irons plus loin nous en sommes confiant mĂȘme si la marche semble difficile nous franchirons cette Ă©tape difficile de l’histoire de notre Maliba.

  43. Un investissement de plus de 179 milliards de FCFA pour l’énergie du Mali bientĂŽt les coupures intempestives seront un lointain souvenir pour les maliens.Sachez bien aussi qu’IBK tient toujours ses promesses.

  44. Le 49 eme sommet des chefs d’État et de la CEDEAO a Ă©tĂ© franc succĂšs diplomatique pour le prĂ©sident de la RĂ©publique qui a pu obtenir l’adhĂ©sion totale de ses paires Ă  la position du Mali sur la mise en Ɠuvre accords de la paix et la rĂ©conciliation nationale du Mali.

  45. Informer surtout certains journalistes qui aiment que faire des suppositions au lieu d’aller la source de l’information chercher de la vraie information sur lequel ils veulent rĂ©diger un article mais se mettre a rĂ©diger tous ce qui leur passe par la tĂȘte.

  46. La gestion de tout un pays n’est pas facile quand ce pays vient d’une crise Nous avions rĂ©ellement besoin du temps pour mettre les choses au propre mais seulement deux et demi au pouvoir chose promise, chose faites nous en sommes fiers IBK.

  47. Ă  vrai dire c’est parce que les opposants n’arrivent plus Ă  faire leurs magouilles et autres et aussi ils veulent intĂ©grer l’administrations et le gouvernement pour pouvoir voler, ils se permettent de parler de mauvaise gestion, de la chertĂ© de vie et pire encore les opposants donnent de l’argent Ă  des tierces personnes pour chasser d’honnĂȘtes citoyens en se prĂ©sentant comme des agents de l’Etat malien. mais tout fini par ce savoir. les opposants sont des malhonnĂȘtes, des incapables et des voleurs qui ne cherchent que leur propre bonheur et utilise le peuple malien avec de l’argent pour les amener dans les rues. mais nous devons faire trĂšs attention car le mali vient de loin et nous devons Ă©viter de commettre des erreurs qui nous coĂ»teront trĂšs chĂšres. soutenons les actions gouvernementales afin que le mali soit un pays Ă©mergent.

  48. il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir sinon aujourd’hui l’armĂ©e malienne est une armĂ©e opĂ©rationnelle et compĂ©tente car le prĂ©sident a Ă©quipĂ© notre armĂ©e, les investissements pour mettre fin aux diffĂ©rentes coupures d’eau et de courant, 30 000 logements sociaux pour permettre Ă  certains maliens d’avoir un toit. il faut reconnaĂźtre que du boulot a Ă©tĂ© fait et continu d’ĂȘtre fait par le prĂ©sident pour en arriver lĂ  oĂč nous sommes.

  49. Afin de savoir que du travail a Ă©tĂ© fait par le prĂ©sident nous devons faire un tour en arriĂšre je dis de 2010 Ă  2013 avant l’arrivĂ©e au pouvoir du prĂ©sident IBK pour comprendre les dĂ©gĂąts causĂ©s par ses prĂ©dĂ©cesseurs avant de le juger. notre pays Ă©tait dans un chaos total mais grĂące au gĂ©nie d’IBK en deux ans et demi de gestion nous pouvons dire Dieu merci aujourd’hui car nous assistons Ă  la croissance Ă©conomique de 1,5% en 2013 Ă  6% au premier trimestre de l’annĂ©e 2016, l’insertion des jeunes, les grands chantiers, les grands investissement dans le secteur Ă©lectrique et de l’eau et autres




 et j’en passe. le peuple malien ne doit pas se laisser manipuler pas des Ă©goĂŻstes opposants qui ne cherchent que leur propre intĂ©rĂȘt.

  50. nous devons savoir qu’il faut bannir avec les veilles habitudes pour comprendre que le prĂ©sident IBK est l’homme de la situation, l’homme qu’il faut Ă  la tĂȘte du mali afin que le mali soit un pays dĂ©veloppĂ© et Ă©mergent. nous devons accepter l’innovation car le prĂ©sident IBK est ambitieux et cela se prouve sur le terrain.

  51. mĂȘme si tu l’aime pas le liĂšvre sache qu’il est plus rapide que toi. sachions que le prĂ©sident IBK est Ă  la hauteur, il faut dire que certaines personnes sont de mauvaise foi toujours lĂ  Ă  critiquer la gestion du prĂ©sident alors que ce mauvais prĂ©sident dont ils parlent est fĂ©licitĂ© de par et d’autre et bĂ©nĂ©ficie de l’aide du FMI car il fait du progrĂšs. le Mali se porte mieux avec IBK et fait des avancĂ©es, il faut croire en ce monsieur.

  52. Moi je n’arrive vraiment pas Ă  comprendre des choses dans ce pays. Comment le prĂ©sident qui est prĂ©sentĂ© comme le plus mauvais de l’histoire de notre pays est celui dont les progrĂšs sont saluĂ©s par les institutions financiĂšres internationales?
    Comment le prĂ©sident le plus mauvais sous l’ùre de qui ont dit que la corruption a atteint son paroxysme et que le vol du dĂ©nier publique est comme un jeu est celui sous qui les recettes douaniĂšres ont atteint des niveaux jamais Ă©galĂ©?
    Comment le plus mauvais président est celui qui offre à tout bout de champ des véhicules et autres matériels flambants neufs aux forces de défenses et de sécurités?
    2018 ça promet car le président IBK va clouer le bec à tous ses détracteurs. Wait and see!

  53. Il n’y a absolument aucun doute que les actions du prĂ©sident de la rĂ©publique sont pertinentes. Il a Ă©tĂ© Ă©lu pour rĂ©pondre Ă  nos attentes et il ne saurait en aucun cas les trahir. Comme l’honorable TimbinĂ© l’a dit: toutes les personnes qui crient au scandale aujourd’hui sont celles qui n’ont plus la chance de voler l’argent publique.
    Aussi concernant la chertĂ© de la vie; il faut vraiment que les responsables du ministĂšre de la commerce prennent leurs responsabilitĂ©s pour mettre hors d’état de nuire les personnes qui veulent Ă  tout prix nuire aux actions du prĂ©sident de la rĂ©publique.

  54. Une institution qui communique est toujours au courant des rĂ©alitĂ©s de personnes pour lesquelles elle travaille. Et dans le cadre de la communication prĂ©sidentielle elle permet au peuple d’ĂȘtre au courant des actions du prĂ©sident et aussi de savoir ce que le peuple pense. C’est une bonne chose dans la vie d’un pays. Il faut vraiment encourager cette tribune car elle permet vraiment au peuple de connaitre les actions du prĂ©sident de la rĂ©publique en notre faveur.

  55. Je fĂ©licite le prĂ©sident pour ses actions en faveur du bien-ĂȘtre de la population de ce pays.
    Je souhaite de tout mon cƓur que les nombreux projets entamĂ©s soient couronnĂ©s de succĂšs et que l’accord de paix qui avance tant bien que mal aille Ă  son terme pour unifier le pays Ă  jamais.
    Merci au président de la république, à son gouvernement et à tous ceux qui participent de prÚs ou de loin à ces actions.

  56. Les dispositions sont prises par l’état en subventionnant certains produits de premiĂšres nĂ©cessitĂ©s afin ceux-ci puissent revenir moins chers aux populations. Mais les commerçants qui veulent se faire des profils allant souvent jusqu’à 150% sont les responsables de cette situation.
    Comment comprendre par exemple qu’on achĂšte 1 kilo de tomates au paysan pour des prix souvent dĂ©risoires et les revendre Ă  500, 600 voire plus de 1000 frs?
    Il faut vraiment que ça cesse pour notre bien-ĂȘtre. Il faut que les instruments de contrĂŽle soient plus rigoureux pour punir les spĂ©culateurs.

  57. Il faut que les agents de la DNCC soit un peu plus crĂ©atifs et astucieux car une fois que les commerçants savent que les agents de la structure sont sur le terrain; ils s’informent entre collĂšgues et donnent de faux pris aux agents. Mais une fois ceux ci partis; les commerçants reprennent la vieille habitude qui est la spĂ©culation. Il faut que les agents de la DNCC soit assez crĂ©atifs pour dĂ©masquer ces imposteurs.

  58. Toutes les actions ci-dessus citĂ©es montrent que le prĂ©sident de la rĂ©publique et son Ă©quipe travaille pour nous donc mĂȘme si toutes les promesses du gouvernement n’ont pas encore Ă©tĂ© tenues du fait des certaines rĂ©alitĂ©s qu’aucun malien n’est censĂ© ignorĂ©. Il y a des progrĂšs et on doit s’en fĂ©liciter et encourager pour le reste.

  59. Je pense que de plus en plus le gouvernement doit communiquer sur ses actions de dĂ©veloppement pour que nous puissions savoir ce qui se fait rĂ©ellement pour nous. Le pays a Ă©tĂ© tellement dĂ©truit que les efforts pour le mettre debout ne peuvent pas ĂȘtre vus du premier coup d’Ɠil. Surtout avec la dĂ©sinformation Ă  laquelle s’adonne certaines personnes dans ce pays cette tribune est vraiment importante pour que nous soyons au parfum de l’action gouvernementale.

  60. IBK a eu en hĂ©ritage un Mali complĂštement ruinĂ© mais il s’est battu et continue de le faire d’arrache-pied pour que le pays avance. Il a redonnĂ© confiance aux investisseurs.
    Des projets de dĂ©veloppement que personne n’est censĂ© ignorer sont en train d’ĂȘtre mis en Ɠuvre pour le bien-ĂȘtre des populations de ce pays. Le Mali est sur de bons rails et nous devons accompagner nos autoritĂ©s dans leur travail.

  61. L’espoir du Mali ne se transformera jamais en dĂ©sespoir, le rĂȘve de revoir un Mali fort, uni et indivisible ne se transformera jamais en cauchemar.
    Avec IBK tout ira bien, on doit ĂȘtre patient car ses actions porteront leurs fruits pour notre bien ĂȘtre.
    Comme lui mĂȘme a si bien dit; il fait ce qu’il dit! Que ce soit l’accord de paix comme toutes les autres promesses seront tenues. Nous ne nous baserons plus sur des paroles pour faire nos choix. Seules les actions dĂ©termineront nos choix. Bon courage au prĂ©sident IBK pour le reste.

  62. Le prĂ©sident IBK malgrĂ© tout ce qui se dit de part et d’autres; malgrĂ© la crise est en phase de remplir les promesses qu’il nous a faites. Les personnes qui crient sur tous les toits qu’il a trahi les promesses qu’il nous a fait et qu’il n’a pas de bilan Ă  dĂ©fendre seront dĂ©sillusionnĂ©es et devront prĂ©senter assez d’arguments solides pour Ă©tayer leurs dires. Le prĂ©sident IBK est une chance pour le Mali et cela nous devrons pouvoir l’apprĂ©cier Ă  juste valeur.

  63. Un grand merci au jeune Thiam pour ce dĂ©ballage. Les maliens doivent que les propos du prĂ©sident n’étaient pas Ă©lectoralistes. Il tient au bien-ĂȘtre de ses compatriotes. Donc ces investisseurs viennent une fois encore Ă©tayer la grande vision de faire de notre pays , un pays Ă©mergent.

  64. Comme le prĂ©sident l’avait dit que l’industrialisation de notre pays passe par la stabilitĂ© de l’électricitĂ©. Donc pour joindre l’acte Ă  la parole, il a adoptĂ© une nouvelle politique de production Ă©nergĂ©tique avec la construction de centrales sur l’ensemble du territoire.

  65. IBK est un KankĂ©lĂ©tigui c’est le prĂ©sident qu’il nous fallait pour que le pays renoue avec un vĂ©ritable dĂ©veloppement. Nous ne pouvons qu’ĂȘtre fiers de lui plus en plus.

  66. Le prĂ©sident et son Ă©quipe dynamique ont fait un travail remarquable. Aujourd’hui, notre Ă©conomie se porte mieux et cela a permis de payer la totalitĂ© de notre dette intĂ©rieure.
    Ces efforts ont amené notre partenaire technique à nous octroyer une aide de 2.4 milliards pour notre relance économique.

  67. Il avait dit que presque tous les chefs lieux de dĂ©partement auront de l’électricitĂ©. Je pense qu’avec de tel investissement, ces rĂȘves seront rĂ©alisables.
    Le pays n’avait fait autant d’investissement dans ce secteur et c’est ce qui Ă©tait Ă  la base des coupure rĂ©currente d’eau et d’électricitĂ©

  68. Le ministre Bathily fait tout pour résoudre le problÚme des logements sociaux promis par le président IBK. Tout récemment le ministre Tiéman a proccedé au lancement des logements des Famas. Nous pouvons dire la souffrance des différents corps sera un mauvais souvenir

  69. C’est le lieu de montrer aux dĂ©tracteurs et opposants vĂ©reux que le travaille est au travail. Le Mali a amorcĂ© le dĂ©veloppement avec IBK malgrĂ© la crise. Des investissements sont mis en place pour l’approvisionnement en eau et en Ă©lectricitĂ© au nord.
    C’est tout un programme bien chiffrĂ© avec IBK.

  70. Sur le plan sĂ©curitaire, le prĂ©sident a misĂ© sur le recrutement et la formation de nouveaux agents pour lutter efficacement contre l’insĂ©curitĂ©. Tous les pays en crise sont en proie de cette insĂ©curitĂ© qui est un des effets nĂ©gatifs de la crise, surtout avec la prolifĂ©ration des armes.

  71. Je pense que ces agissements sont significatifs Ă  tout point de vue c’est Ă  dire ces personnes veulent tout simplement empĂȘcher IBK de rĂ©ussir lĂ  oĂč ils ont Ă©chouĂ©. Ils sont Ă  la base du chaos que nous vivons. Ils ont mis le Mali en retard par leur mauvaise gestion de l’argent du contribuable

  72. Depuis qu’IBK est lĂ  l’économie se porte bien grĂące Ă  son Ă©quipe dynamique, trĂšs dĂ©vouĂ©e au travail. Il ont sure trouver la confiance des partenaires financiers et des financements des projets pour notre pays.
    Lorsqu’il prenait le rĂšgne du pouvoir en 2013, notre Ă©conomie Ă©tait Ă  2% mais 2016 nous sommes Ă  6 % un effort trĂšs bien apprĂ©ciĂ© par tous.

  73. …… ” l’Etat est en train de faire beaucoup de choses dont les rĂ©sultats vont ĂȘtre visibles.”…..

    Eh … oui ! Il parait que plus de 27 milliards ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© en Kidal mais pour le moment les Kidalois broient du sable avant de voir la couleur d’un rond de se pognon !

    Si tant d’argent a Ă©tĂ© investi pourquoi le courant electrique au Mali est l’un des plus chers au monde ? 🙁 🙁 😼 😼 😼 😼

    • Sinon ton pays produit de l’Ă©lectricitĂ©? Abrutis de journaleux. Les investissements sont en cours et bien chiffrĂ©s. Si nous sommes dans cette situation, il faut savoir que ces prĂ©dĂ©cesseurs n’ont rien pour Ă©viter cela. Il faut s’informer au lieu de venir te masturber sur le forum. CrĂšve faim

      • Continuez de voler et nous prendre pour des Mongols Ă  qui on peut raconter tout ce que l’on veut. Oui le MALI produit de l’Ă©lectricitĂ©, beaucoup d’Ă©lectricitĂ©s mĂȘme. À titre d’exemple chiffrĂ©, je te rappelle qu’avec une capacitĂ© de 1050 GW le Mali en consomme seulement 80 . Soit moins de 9% du courant disponible parce que tout simplement il n’a pas les moyens de transporter cet Ă©lectricitĂ© jusqu’aux usagers. Alors si ce n’est pas pour avoir de quoi dĂ©tourner pourquoi ne pas investir dans le transport au lieu de produire plus de courant ? 😳 😳 😳 😳 😳 😳

Comments are closed.