Référendum du 9 juillet : ça passe ou ça casse !

0

C’est le 9 juillet prochain que les Maliens sont invités à se rendre aux urnes, pour dire soit OUI, soit NON, au projet de constitution qui vient d’être adopté par les élus de la nation. Défendu à cor et à cri par  la majorité présidentielle, qui y voit un texte assez progressiste, la nouvelle constitution qui sera soumise à l’appréciation des Maliens, ce 9 juillet, est, au contraire fortement décriée par les partis politiques de l’opposition et certaines organisations de la société civile, qui ont multiplié ces derniers temps, conférences et marches pour dénoncer ce qu’ils appellent une tentative de «renforcer les pouvoirs du président IBK».  Entre les deux bords, ça chausse et la moutarde monte, monte, monte ; dans ce contexte d’une bataille rangée, chacun y va de ses arguments et tentent de convaincre les Maliens du bien-fondé de sa position. Ces derniers jours, la question a également intéressé l’intelligentsia avec les écrits et contributions de certains juristes et/ou constitutionnalistes, écrits qui sont venus enrichir le débat suscité par la modification de la constitution du 25 février 1992. En attendant, nous nous approchons, jour après jour, de cette date fatidique, une date dont il est difficile (à ce stade) de présager ce que sera la décision des Maliens. Mais une chose est pour le moins sûre : Au soir du 9, soit ça passe, soit ça casse !

Papa Sow  /Maliweb.net

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here