Ségou : SECAB II : Une semaine pour Convaincre

0
1

La seconde édition de la Semaine de la Créativité et de l’Apprentissage des Balanzans, (SECAB) a vécu. C’était du 1er au 7 décembre 2011. Elle aura permis à la grande famille des artisans de se faire connaitre, de séduire et de se faire vendre. Organisée par la Conférence Régionale des Chambres de Métiers CRCM Ségou, la SEACAB a enregistré la participation d’une centaine  d’exposants dans les domaines aussi riche que varies et provenant de la ville de Segou, des cercle de l’intérieur et des régions de Sikasso et du district de Bamako .Au delà des relations d’affaires tissées entre eux, les exposants ont réalisé une vente à hauteurs de 14 101 500FCFA sur  des produit dont la valeur globale était estimée à  17 049 500 FCFA  sans oublier les commandes qui se chiffrent à 6 326 500FCFA

Les conférences débats furent autres points forts de cette deuxième édition. Animées par les services techniques du Ministère de l’Emploie et de la Formation Professionnelle, elles ont porté sur la thématique de l’insertion professionnelle. Au plan de la capacité organisationnelle du secteur privé les chambres consulaires de Segou se sont donné un mois pour produire les textes devant gouverner leur union.

En organisant cette 2ème édition les chambres consulaires de Ségou entendaient

susciter et motiver la créativité chez leurs adhérents, diffuser leur savoir – faire ,créer un pont entre elle d’une part et d’autre entre elles et les collectivités territoriales .La  SECAB selon le President de la CRCM de Segou Soumaila SANOGO est la traduction de la «  synergie entre les chambres sœurs à savoir la DR CCIM, la CRA et de la CRAS dans l’organisation de la présente édition de la SECAB est une étape importante vers l’atteinte de notre objectif commun de promotion d’une gestion collégiale des actions de développement de la région »

La synergie entre les chambres sœurs à savoir la DR CCIM, la CRA et de la CRAS dans l’organisation de la présente édition de la SECAB est une étape importante vers l’atteinte de notre objectif commun de promotion d’une gestion collégiale des actions de développement de la région.

L’événement à mobilisé  le ministre de l’artisanat et toutes les autorités politiques et administratives de la région. Cela se comprend quant on sait que le secteur de l’artisanat, occupe  plus de la moitié de la population, et s’est  révélé comme un grand pourvoyeur d’emplois, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté et du taux de chômage a précisé M. SANAOGO

Malgré tout  regrette le President de la CRCM, les produits artisanaux demeurent cependant très peu connus et le savoir-faire local très peu valorisé aussi bien auprès du grand public que des autorités nationales et l’organisation de la SECAB  pourrait être une solution à ce problème

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.