Mali: la France demande à l’ONU de préparer la force de maintien de la paix

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La France a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de préparer l’envoi d’une force de maintien de la paix au Mali et d’accélérer le déploiement d’observateurs des droits de l’homme dans le pays, selon l’ambassadeur français Gérard Araud.

M. Araud a toutefois rapporté, à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité relative à la crise au Mali tenue à huis clos, qu’il faudrait plusieurs semaines avant de pouvoir évaluer si les militaires français à l’oeuvre dans le pays sont en mesure de passer la main à une force de maintien de la paix.

La France a évoqué la perspective de la création d’une opération de maintien de la paix sous casque bleu au Mali, a-t-il déclaré aux journalistes.

Cette force soutiendra la stabilisation du pays après la fin de l’offensive française et elle aidera les Maliens à refonder le pays (…) par un nouveau pacte national malien.

La France a aussi insisté sur la nécessité de déployer des observateurs sur les droits de l’homme dans les zones reprises aux islamistes. Des organisations de défense des droits de l’Homme comme Human Rights Watch ont accusé les islamistes mais aussi les forces gouvernementales maliennes d’avoir commis des exactions dans le nord du pays.

Le déploiement de Casques bleus devra avoir l’aval des autorités maliennes qui se sont montrées jusqu’ici peu enthousiastes. Il est normal qu’il y ait des questions et des objections à Bamako, nous devons avoir un dialogue avec les autorités maliennes, a déclaré M. Araud, qui a reconnu certaines réticences du côté de Bamako.

(©AFP / 06 février 2013 18h36)

SOURCE:  du   6 fév 2013.    

5 Réactions à Mali: la France demande à l’ONU de préparer la force de maintien de la paix

  1. dibi

    Ah, les Maliens! Ils vont avoir toute la racaille internationale du tourisme militaire chez eux ; et ils auront l’embarras du drapeau à agiter en plus de transformer leur armée en forces supplétives de police municipale. Demandez aux congolais de la RDC. Avec 17.000 touristes armés de l’ONU à domicile, ils en savent quelque chose : Paix absente, filles et femmes congolaises violées en toute impunité par des hordes de soldatesques et de trafiquants de diamants, de coltan, d’or…, dans un contexte d’Etat failli et pillé par les Occidentaux en lien avec une bourgeoisie néocoloniale pourrie.
    Au Mali, ce sont les belles maliennes qui vont trinquer avec de tels soudards de l’ONU, de la CEDEAO en plus de la coloniale. Le Mali est alors bien parti pour la partition et la charia wahhabite au nord ; vœux sans doute inavoué de sa classe politique frelatée.
    Est-ce à la France de poser de telles demandes à l’ONU ? Cette institution criminelle contre l’indépendance des peuples. On croit rêver!

  2. dibi

    Ah, les Maliens! Ils vont avoir toute la racaille internationale du tourisme militaire chez eux et ils auront l’embarras du drapeau à agiter.
    Demander aux congolais de la RDC. Ils en savent quelque chose: avec 17.000 touristes armés de l’ONU à domicile depuis plus de 15 ans, leurs femmes et filles continuent d’être violées quotidiennement par toutes sortes de soldatesques et de trafiquants de diamants, de coltan, d’or…, en toute impunité, dans un contexte d’Etat failli et pillé par les Occidentaux en lien avec une bourgeoisie néocoloniale pourrie.
    Dans le cas-ci au Mali, ce sont les belles maliennes qui vont trinquer avec de tels soudards de l’ONU et de la CEDEAO! En plus de la coloniale, le Mali est alors bien parti pour la partition. A croire que sa classe politique pourrie ne souhaite que cela ?
    Est-ce à la France de poser de telles demandes à l’ONU ? Cette institution criminelle contre l’indépendance des peuple.
    Les pères de l’indépendance africaine se retournent dans leur tombe!

  3. Koumba Sacko

    Nous disons et l’avions toujours que les forces étrangères sous mandat des casques bleus de l’ONU ne font que perdurer le problème par renouvellement de mandats en mandats et nous avions donné les exemples de la RDC Côte d’Ivoire Afghanistan etc ou séparent le pays en deux en s’interposant

    Nous disons donc à Dioncounda au Django malien au gouvernement et députés de rester vigilants car les ennemis d’Europe veulent interposer les casques bleus dans la zone revendiquée par la mafia touaregs apatrides maliens de bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs sur des bases raciale tribale de MNLA

    Nous disons ces pays voudraient «piéger» le Mali en rééditant ce qu’ils ont fait au Soudan (Soudan Nord Soudan Sud)

    Nous disons raison pour laquelle leurs médias distillent insidieusement malicieusement et mensongèrement que uniquement les touaregs et arabes maliens sont stigmatisés violentés discriminés

    Nous disons à Dioncounda au Diango malien au gouvernement et aux députés tous membres de l’ex mouvance et responsables tacites de la déliquescence actuel du Mali de penser pour 1fois dans leur vie honnêtement au Mali que les a tant donné en les voyant naître les a élevé nourri envoyé dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur pays partout où ils se trouvent et qu’ils se comportent d’égal à égal avec les «Autres» sans complexe pour la défense des intérêts du peuple malien dans cette compétition mondiale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

  4. Malibah

    c le debui de partage du Mali ou creation d’1 gouvernment d’union national pour donner les postes clef a MNLA…Reveillez vs les maliens si non ca serait trop tard….

  5. l'ivoirienne

    si jamais les maliens accepte la presence des casque bleus sur le territoire,je peut vous dire que c’est mal parti pour vous,car c’est par eux que les rebelles vont encore venir foutre la merde ,l’onu n’est pas vrai force de maintien pour la paix au contraire elle aide elle aide les rebelles a occupé les point strategique,mefiez vous de l’onu