Le point : S’affranchir de la Minusma pour avoir la paix

29

MĂȘme si les Maliens continuent Ă  s’interroger sur son utilitĂ© dans le processus de paix et de rĂ©conciliation, des nĂ©gociations sont engagĂ©es en vue du renouvellement du mandat de la Mission multidimensionnelle intĂ©grĂ©e des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), crĂ©Ă©e le 25 avril 2013 par la RĂ©solution 2100 (2013) du Conseil de sĂ©curitĂ© des Nations unies.

Le mandat de la Minusma a Ă©tĂ© dĂ©jĂ  renouvelĂ© par les RĂ©solutions “2164” du 25 juin 2014,  “2227” de 2015 et “2295” en 2016. Dans cette derniĂšre rĂ©solution, le Conseil de sĂ©curitĂ© dĂ©cide que la prioritĂ© stratĂ©gique de la Mission consiste Ă  appuyer la mise en Ɠuvre, par le gouvernement, les groupes armĂ©s des coalitions Plateforme et Coordination, ainsi que par d’autres parties prenantes maliennes, de l’accord pour la paix et la rĂ©conciliation au Mali, en particulier ses dispositions relatives au rĂ©tablissement et Ă  l’extension progressive de l’autoritĂ© de l’Etat ; il autorise la Minusma Ă  utiliser tous les moyens nĂ©cessaires pour accomplir son mandat, dans les limites de ses capacitĂ©s et dans ses zones de dĂ©ploiement et demande Ă  la mission d’adopter une dĂ©marche plus proactive et robuste afin de mener Ă  bien son mandat.

Dans cette rĂ©solution, le Conseil de sĂ©curitĂ© porte l’effectif de la Minusma Ă  un maximum de 13 289 militaires et 1920 policiers. Un mandat jugĂ© “robuste” par certains observateurs qui, malheureusement, n’a pas rĂ©ussi Ă  rĂ©concilier la mission onusienne avec les Maliens. Surtout que c’est sur le plan militaire qu’elle est attendue par ceux-ci alors qu’elle est plus active sur le plan politique et social (rĂ©silience de la crise) que sur le front militaire.

D’ailleurs, on ne saurait attendre mieux d’une mission d’interposition. En effet, ce qu’on ne dit pas, la prĂ©sence de la Minusma se justifie par la crainte de la communautĂ© internationale (conduite par la France) d’éviter que la “minoritĂ© touareg” ne soit exterminĂ©e par les Forces armĂ©es maliennes en rĂ©action aux exactions commises contre elles, notamment Ă  Aguelhok en 2012 et Kidal en mai 2016.

C’est d’ailleurs pour la mĂȘme raison que les forces armĂ©es et de sĂ©curitĂ© du Mali ont Ă©tĂ© Ă©cartĂ©es de l’opĂ©ration Serval aprĂšs la conquĂȘte des rĂ©gions de Gao et Tombouctou. Et depuis, la France use de toutes les pressions, surtout de son influence militaire et diplomatique, pour empĂȘcher les Maliens de s’installer dans l’Adrar des Ifoghas.

C’est aussi pour cette raison que la France et ses alliĂ©s s’opposent au rĂ©armement des FAMa accusĂ©es (par des organisations de droits humains aux rapports biaisĂ©s) de perpĂ©trer des massacres au sein des minoritĂ©s touaregs au nord et aujourd’hui les Peuls au centre. MalgrĂ© le niveau de formation, nous devons continuer Ă  nous contenter d’une armĂ©e sans grands moyens matĂ©riels, c’est-Ă -dire incapable d’assurer la sĂ©curitĂ© du territoire et la stabilitĂ© du pays.

Une mosaïque de minorités ethniques

Parler de minoritĂ©s au Mali est vraiment surprenant de la part de l’ancienne puissance colonisatrice. Nous comprenons mieux quand un diplomate non français pense que les Bambaras sont majoritaires dans les forces armĂ©es et de sĂ©curitĂ© maliennes. Au moins, lĂ , on sait que son jugement erronĂ© par la langue d’expression et non par des considĂ©rations rĂ©ellement ethniques.

La preuve est qu’il est surpris quand nous lui apprenons que la majoritĂ© des Maliens s’expriment plus ou moins en bambara et dĂ©rivĂ©s (malinkĂ©, khassonkĂ©). Et que de l’indĂ©pendance Ă  nos jours, ces forces armĂ©es et de sĂ©curitĂ© ainsi que l’administration publique Ă©taient les premiers tremplins de la cohĂ©sion sociale et du brassage ethnique, donc de l’unitĂ© nationale du Mali.

Existe-t-il rĂ©ellement une minoritĂ© et une majoritĂ© ethnique au Mali ? A notre avis, la rĂ©ponse est non, nous avons plutĂŽt des groupes linguistiques forts. Sinon, toutes les ethnies du Mali sont des minoritĂ©s quand elles sortent de leurs rĂ©gions naturelles. C’est d’ailleurs pourquoi l’unitĂ© nationale a Ă©tĂ© le cheval de bataille des pĂšres de l’indĂ©pendance du pays qui ont mis en avant la notion de peuple et non d’ethnies afin de mettre le pays Ă  l’abri de l’irrĂ©dentisme ethnique.

La France sait cela mieux que nous-mĂȘmes. Mais, comme nous le rappelait rĂ©cemment un aĂźnĂ© chroniqueur politique, c’est “une gĂ©niale astuce pour perpĂ©tuer la crise chez nous et trouver le bon prĂ©texte pour la prĂ©sence sur notre sol de la Minusma et des autres forces Ă©trangĂšres. Observez le timing des accusations rĂ©currentes contre l’armĂ©e malienne. Ce n’est pas sans intĂ©rĂȘt”.

En effet, ces accusations pleuvent gĂ©nĂ©ralement au moment des manƓuvres de renouvellement du mandat de la Minusma, aprĂšs une rĂ©action Ă©pidermique d’une autoritĂ© du pays oĂč quand les FAMa alignent les performances militaires.

Curieusement, la communautĂ© internationale et les organisations des droits humains ne parlent plus du massacre d’Aguelhok et font peu cas de l’omerta sur le massacre d’administrateurs civils, de prisonniers (militaires, policiers, gendarmes et gardes) en mai 2014 suite Ă  la visite du Premier ministre Moussa Mara Ă  Kidal.

Si dans son rapport rendu public vendredi 12 mai 2017 la FĂ©dĂ©ration internationale des droits de l’Homme (FIDH) s’inquiĂšte des “exactions commises par l’armĂ©e malienne sous couvert de lutte anti-terroriste” et recommande le renforcement des moyens de la Minusma dans les rĂ©gions du Centre du Mali, le souhait de la majoritĂ© des Maliens est aujourd’hui un retrait pur et simple de cette mission qui ne fait qu’accentuer la mainmise de la France sur le processus de paix de au Mali.

Se libérer de la présence militaire étrangÚre

“Nous combattrons toute armĂ©e d’intervention qui viendra au Rwanda. Laissez-nous rĂ©soudre nous-mĂȘmes les problĂšmes du pays”, a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident Paul KagamĂ© aprĂšs le gĂ©nocide qui a endeuillĂ© le Rwanda entre avril et juillet 1994. Par courage politique, il a fermĂ© les portes de son pays aux pyromanes qui se prĂ©cipitaient en pompiers, donc en sauveurs.

Il est vrai que le rapport des forces n’est pas le mĂȘme pour le Rwanda de l’aprĂšs-gĂ©nocide et le Mali sous occupation rebelle et surtout islamo-terroriste. KagamĂ© pouvait miser sur les troupes aguerries du Front patriotique rwandais (FPR) pour refonder son armĂ©e et faire face aux invasions Ă©trangĂšres et les convoitises territoriales de ses voisins.

Ce qui n’était pas le cas du prĂ©sident IntĂ©rimaire du Mali, Pr. Dioncounda TraorĂ©, qui se retrouvait avec une armĂ©e en dĂ©confiture Ă  cause d’une hiĂ©rarchie dĂ©capitĂ©e par le coup d’Etat militaire du 22 mars 2012. Face Ă  l’avancĂ©e de la horde islamiste, il n’avait donc d’autre choix que d’appeler la puissance colonisatrice au secours.

Mais tout comme les Rwandais qui ont Ă©vitĂ© que la Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda (Minuar, crĂ©Ă©e en octobre 1993 et dissoute en mars 1996) ne s’enracine dans leur pays (comme dans c’est le cas dans la RDC voisine), les Maliens doivent se passer de la Minusma.

Nous devons prendre conscience que tant que cette mission sera là, notre armée restera sous tutelle étrangÚre et il nous sera interdit de nous armer à la hauteur des menaces auxquels notre pays doit faire face maintenant.

Si nous voulons tourner la page de cette crise, il nous faut nous Ă©manciper de cette tutelle. Et comme le disait Robert Nesta Marley dit Bob (dĂ©cĂ©dĂ© le 11 mai 1981) “personne d’autre que toi ne peut libĂ©rer ton esprit” !

C’est comme Thomas Sankara qui, face au nĂ©ocolonialisme, a rappelĂ© aux Africains que “l’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa rĂ©volte ne mĂ©rite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave rĂ©pondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maĂźtre qui prĂ©tend l’affranchir. Seule la lutte libĂšre”.

Les Maliens, sans distinction ethnique ou gĂ©ographique, devront prendre conscience qu’il est temps de se ressaisir. D’autant plus que les pyromanes-pompiers qui s’activent Ă  nos cĂŽtĂ©s depuis quelques annĂ©es ont leur propre calendrier en fonction de leurs intĂ©rĂȘts
 Autant alors nous unir pour sortir de cette impasse.

Des intellectuels et des mĂ©dias corrompus nous ferons toujours croire que nous n’avons ni les moyens ni la force de nous affranchir de l’aide militaire françaises ou de la Minusma. A notre avis, avec un peu de courage et de clairvoyance, nous nous rendrons compte que c’est le moment fatidique pour agir, prendre notre destin en main.

En, comme l’a une fois prĂȘchĂ© Bob Marley, “tu ne sais jamais Ă  quel point tu es fort jusqu’au jour oĂč ĂȘtre fort reste ta seule option”. Et nous pensons qu’ĂȘtre forts pour reprendre leur destin en main est la seule option qui reste aux Maliens s’ils veulent mettre fin Ă  leur traversĂ©e du dĂ©sert, dans tous les sens du terme, reprendre en main le destin de notre pays.

Moussa Bolly

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. Je ne rĂ©siste pas Ă  l’envie de faire un copiĂ©-collĂ© sur…….DU GRAND YUGU! Du TRES GRAND YUGU comme d’hab!

    “et cela n’a pas empĂȘchĂ© ce peuple qui vend tout de le plĂ©bisciter en contrepartie de casquettes et de paquets de cigarettes ! Vous avez dit peuple responsable ? 😼😼😼😼”

    Qui osera rĂ©torquer QUOI QUE CE SOIT Ă  ce “petit rappel”???
    Les 77% qui ont fumé gratuit et porté une casquette neuve?

  2. Que de CONNERIES PHENOMENALES dans un seul et mĂȘme article!!!

    Morceaux choisis:
    “par la crainte de la communautĂ© internationale (conduite par la France)”
    Formidable! Depuis quand, la communautĂ© internationale est-elle “CONDUITE” par qui que ce soit???

    Et tout aussi débile:
    “Nous devons prendre conscience que tant que cette mission sera lĂ , notre armĂ©e restera sous tutelle Ă©trangĂšre”
    Ce mĂȘme crĂ©tin peut-il nous expliquer en quoi sur le terrain (et comme dans les textes, d’ailleurs!) notre armĂ©e est “SOUS TUTELLE” (???!…) de la Minusma?

    Et dans la mĂȘme veine:
    “et il nous sera interdit de nous armer Ă  la hauteur des menaces auxquels notre pays doit faire face maintenant.”
    C’est ça!!! Zonkeba, le prĂ©sident le plus nul que le pays ait jamais connu, ne lĂšve pas le petit doigt pour Ă©quiper dĂ©cemment nos armĂ©es, et donc, les plus cons d’entre nous (et Dieu sait qu’il y en a!) transforment l’inconscience avĂ©rĂ©e de Zonkeba en en “INTERDICTION” de nous armer!!!!

    Et comme LE CON est une espĂšce animale naturellement tenace (LOL), il poursuit par:
    “mĂ©dias corrompus nous ferons toujours croire que nous n’avons ni les moyens ni la force de nous affranchir de l’aide militaire françaises ou de la Minusma. A notre avis, avec un peu de courage et de clairvoyance”
    Super!!!
    Et avec ton” peu de courage et de clairvoyance”, peux-tu nous expliquer comment nos militaires sur terrain ne sont mĂȘme pas capables de sĂ©curiser et de garder LEURS PROPRES CAMPS, et ne sont mĂȘme pas capables de faire Ă  des attaquants SUE DE SIMPLES MOBYLETTES!!!!

    Bolly, vu le nombre de fois que tu cites Bob Marley d’une part, et vu l’ampleur phĂ©nomĂ©nale des conneries que tu Ă©cris, je te soupçonne fort de fumer la mĂȘme chose que notre regrettĂ© Bob!!!! LOL

    Houbien Bolly?

    PS: Mais vu le nombre de cons en libertĂ© sur ce forum, avant mĂȘme d’avoir parcouru les commentaires prĂ©sents, je suis d’avance persuadĂ© que Bolly-la-fumette va rencontrer de farouches adeptes!!! lol lol lol

  3. Le Mali n’est certes pas le Rwanda, mais y a-t-il une rĂ©elle volontĂ© des Maliens de s’affranchir de la tutelle qui nous est imposĂ©e? Je ne le crois pas! Tout d’abord, l’analyse critique des Ă©vĂ©nements qui sont survenus au Nord en 2012. Pour la plupart, nous avons la mĂȘme lecture que nos amis français en la matiĂšre. AliĂ©nĂ©s Ă  leurs idĂ©es, comment pensez-vous que nous puissions trouver des solutions idoines Ă  nos problĂšmes, d’ailleurs multiformes? Par ailleurs, le niveau de dĂ©confiture morale dans ce pays, aussi bien chez les dirigeants que chez la grande majoritĂ© de nos concitoyens, est tel qu’il sera pratiquement impossible de rassembler la majoritĂ© autour d’un idĂ©al commun! Il faut refonder ce pays, cette nation ! Tant que nous ne serons pas prĂȘts Ă  cette refondation, ne nous faisons pas d’illusions, il n’y aura pas de Nation, encore moins de Mali Un et Indivisible ! Questionnons-nous sur quel sacrifice nous sommes prĂȘts Ă  consentir , chacun autant qu’il est, pour que vive et se perpĂ©tue cette Grande Nation! En vĂ©ritĂ©, nous sommes hĂ©ritiers de Grands Peuples. Sachons nous en montrer dignes, au lieu de grands discours pompeux et creux, et de l’hypocrisie et de la complaisance qui caractĂ©risent si bien notre sociĂ©tĂ© d’aujourd’hui.

  4. LES SOLDATS DE LA MINUSMA NE SONT PAS LA MINUSMA QUI ELLE EST BUREAUCRATIQUE ET FINANCIERE, CES SOLDATS SONT DES MALHEUREUX CHAIRE-A-CANON FAITS DE PAUVRES TYPES DE PAUVRES PAYS ET DE NATIONS ESCLAVAGISES DISPOSES ET ABANDONNES!!!

  5. Nous disons et rappelons la vĂ©ritĂ© fait mal aux malhonnĂȘtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnĂȘtes

    1)Nous disons et rappelons « le Mali Non MutĂ© des indĂ©pendances » Ă©tait dirigĂ© par des lettrĂ©s maliens non mutĂ©s et intellectuels non mutĂ©s politiques Hommes en armes sociĂ©tĂ©s civiles religieux qui Ă©taient des personnes fiers honnĂȘtes ayant 1amour profond pour leur Mali Ils voyaient leur Mali comme 1Ă©tendue de terre avec ses richesses habitĂ©e par des humains qu’il faut mettre en valeur

    *Ainsi l’enseignement la santĂ© l’armĂ©e l’administration etc Ă©taient de qualitĂ© Les maliens et maliennes fiers honnĂȘtes de ce temps-lĂ  y rentraient par vocation Il existait partout l’égalitĂ© des chances ce qui permit aux lettrĂ©s mutants qui dirigent le Mali et les partis politiques d’aujourd’hui d’étudier dans les meilleurs Ă©coles et universitĂ©s Les meilleurs Ă©taient toujours rĂ©compensĂ©s La corruption la cupiditĂ© la corruption le mensonge la « bouffe » des deniers publics Ă©taient inconnus

    *Ainsi les maliennes et maliennes de cette époque choisissaient leurs métiers par vocation

    *Ainsi l’armĂ©e Ă©tait dotĂ©e de matĂ©riels d’armes d’hĂ©licos et d’avions de combats modernes et adaptĂ©s de l’époque tels les Mig 21 et Ă©tait constituĂ©e d’officiers de soldats fiers courageux honnĂȘtes intrĂ©pides sans peur ayant 1amour profond pour leur Mali tel Diby Silas Diarra venus par vocation et les grades Ă©taient donnĂ©s selon le mĂ©rite Ainsi l’armĂ©e malienne de cette Ă©poque Ă©tait respectĂ©e et craint partout Les soldats Ă©taient formĂ©s entrainĂ©s uniquement par des officiers maliens formĂ©s dans les meilleurs Ă©coles de guerre Ă  travers le monde Elle a mĂątĂ© toutes les rebellions et a mis hors d’état de nuire sans aucun d’ñme tous les collabos et ennemis La sĂ©curitĂ© rĂ©gnait partout

    2)Nous disons et rappelons vint alors le temps des lettrĂ©s mutants politiques Hommes en armes sociĂ©tĂ©s civiles religieux qui voient leur Mali comme 1GĂąteau-Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint uniquement rĂ©servĂ© Ă  eux leurs familles et fidĂšles klĂ©bars et doungourous Ainsi ils affaiblirent leur armĂ©e malienne de par LEUR CUPIDITÉ ÉGOÏSME INGRATITUDE ET MÉCHANCETÉ NOTOIRES ET IMPÉNITENTS

    * en gardant par devers sur eux les fonds allouĂ©s Ă  la modernisation de l’armement et leur armĂ©e n’est dotĂ©e que d’armes obsolĂštes qui ne font pas peur ni Ă  1horde de liĂšvre en raz de campagne ni Ă  1troupe de Troglodytes

    *en introduisant dans l’armĂ©e des parents des membres du clans politiques non venus par vocation mais venus tout juste pour « Bouffer leurs parts de GĂąteau-Mali succulent savoureux qui donnent de l’embonpoint » en les distribuant des grades d’officiers « pĂ©piniĂšres » Et ils ne sont point prĂȘts Ă  mourir pour leur «Pays-Mali» et qui dĂ©talent tels des « lapins ou des champions du monde des 100 mĂštres au 1er coup de feu des AK47 »

    *par l’introduction dans l’armĂ©e de rebelles au nom toujours d’1 RĂ©conciliation Bidonne et de Foutaise en RĂ©conciliations Bidonnes et de Foutaise avec des Accords Bidons et de Foutaise en Accords Bidons et Foutaise toujours considĂ©rĂ©s comme les meilleurs du moment mais pires pour leur Mali COMME « CHEVAL DE TROIE » et en leur distribuant des grades d’officiers PĂ©piniĂšres Et qui ne font que rejoindre les ennemis du Mali au 1er coup de feu de KALA avec armes et tenues ou restent dans l’armĂ©e pour informer les ennemis des stratĂ©gies de l’armĂ©e ou qui font des Replies StratĂ©giques Bidons et foutaise pour permettre aux ennemis d’occuper le terrain

    3)Nous disons et rappelons il revient maintenant aux maliens et maliennes fiers honnĂȘtes ayant 1amour profond pour leur Mali d’exiger

    *l’équipement rapide de leur armĂ©e en armes avions hĂ©licos dromes matĂ©riels de communication modernes adaptĂ©s

    *de garder au sein de leur armĂ©e les soldats et officiers venus par vocation Et envoyer les meilleurs d’entre eux dans les meilleures Ă©coles de guerre pour se familiariser avec les armes les hĂ©licos les avions que leurs Mali comptent acquĂ©rir Par ailleurs l’entrainement des soldats et les stratĂ©gies de combat doivent ĂȘtre enseignĂ©s aux diffĂ©rentes troupes par uniquement les officiers maliens comme cela se passe partout ailleurs au sein des armĂ©es dignes et respectĂ©es

    *de confier le front des combats contre ces Voyous de Fameux Terroristes Faux Djihadistes Faux Islamistes maintenant ExtrĂ©mistes Violents aux soldats et officiers venus par vocation prototypes des maliens antiques fiers honnĂȘtes courageux intrĂ©pides sans peur prĂ©fĂ©rant la mort Ă  la honte non parentaux non familiaux non claniques incorporĂ©s juste pour « bouffer leur part de GĂąteau-Mali » non rebelles « cheval de Troie » qui assumeront leur mission rĂ©galienne en usant de la guerre classique si les ennemis en usent et la guerre asymĂ©trique si les ennemis en usent car ils ont 1amour profond pour leur Mali pour bouter tous ces Ramassis de Voyous de Fameux Terroristes Faux Djihadistes Faux Islamistes maintenant ExtrĂ©mistes Violents qui ont Ă©lu domicile dans le nord du Mali qui sont « aux bons soins » des soit disant amis ennemis les « Autres et Organisations » de leur Mali et qui ne sont point «des foudres de guerre » comme veulent le faire croire leurs maitres et commanditaires car certains «dĂ©talent comme des lapins quand on met le feu Ă  leurs fesses » car ils ne veulent pas mourir et les autres veulent vite mourir « en se faisant exploser » pour l’Enfer leur habitat naturel qui est leur paradis Ainsi l’armĂ©e malienne et le Mali retrouveront leur honneur d’avant et le Mali retrouvera la paix la tranquillitĂ© l’unitĂ© nĂ©cessaires au vrai dĂ©veloppement

    *de remercier les forces sous mandat de renouvellement en renouvellement car il ne faut jamais au grand jamais compter sur « les Autres ou 1tiers» pour assurer la sĂ©curitĂ© la dĂ©fense de son pays au risque de voir son pays sombrer dans « 1chaos indescriptible » tels l’Afghanistan l’Irak etc et ou voir son pays «divisĂ© en 2entitĂ©s distinctes» tels la Yougoslavie avec sa Balkanisation le Soudan avec sa Soudanisation etc Paul KagamĂ© du Rwanda l’a si bien compris dans le passĂ© ainsi pas de chaotisation ni rwandisation du Rwanda la paix la sĂ©curitĂ© l’unitĂ© nĂ©cessaires au dĂ©veloppement y rĂšgnent au grand dam des soit disant amis ennemis les « Autres » Anciens Colonisateurs et Organisation du Rwanda

    Nous leur disons et rappelons nous sommes DANS UNE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

    • Nous disons et rappelons (Nous ici, c’est modestement moi, nfp! lol) que cette fois-ci, le commentaire de Tantie Koumba recĂšle de grandes vĂ©ritĂ©s et est plein de bons sens!

  6. Ah, nous revoilĂ  dans la salle polyvalente ignoble ĂŽtĂ©e du village, de sa mission noble et qui a Ă©voluĂ© depuis…Alors cela prend la forme:

    1- Hier d’un Machiavel qui sourit avec un visage Ă©maciĂ© Ă  son crĂ©puscule, qui reçoit des assistĂ©s la plus grande assistance de sa vie politique…!!!! Bref!

    2- Aujourd’hui c’est une un poupĂ©e gonflable du capital rendu possible grĂąces aux soins thanatopracteurs avec Ă  la clĂ© du bleu aux yeux, et surtout un bourrage des joues avec du coton pour en faire une sorte de poupĂ©e terrible, mais maissss trĂšs souriant….

    3- Et voilĂ  que le libĂ©ral libertaire effectivement se retrouve trĂšs assistĂ© Ă  son tour, donc Ă  l’aise du genre esprit LIBE dans les capitales, vivent les plus importants moments de leur vie dans les rĂ©gions et surtout trĂšs Ă  l’aise aussi dans l’égotisme, dans l’égocentrisme, enfin disons simplement dans le narcissisme le plus total.

    VoilĂ  un peu M Coco ce qui se trouve sous la tente derriĂšre les baches pour passer une agrĂ©able soirĂ©e et la facture, il ne faut surtout pas l’oubliĂ©e, est pour le PrĂ©sident Français: Angela Merkel….Erratum… PrĂ©sidente ou ChanceliĂšre?????

    • Mossad
      “la salle polyvalente ignoble ĂŽtĂ©e du village” (?????…)

      “Hier d’un Machiavel qui sourit avec un visage Ă©maciĂ© Ă  son crĂ©puscule” (lol lol lol!)

      “c’est une un poupĂ©e gonflable du capital rendu possible grĂąces aux soins thanatopracteurs avec Ă  la clĂ© du bleu aux yeux,” (aie ai aie! LĂ , Mossad frise carrĂ©ment la “hernie du cerveau”!… lol)

      “un bourrage des joues avec du coton pour en faire une sorte de poupĂ©e terrible, mais maissss trĂšs souriant”
      Ca y est! Ca devait arriver: Mossad vient de faire sa “hernie au cerveau”! lol

      “les plus importants moments de leur vie dans les rĂ©gions et surtout trĂšs Ă  l’aise aussi dans l’égotisme, dans l’égocentrisme, enfin disons simplement dans le narcissisme le plus total.”
      Que voulez-vous? Ce sont les conséquences de toute hernie au cerveau! lol

      MOSSAD, les trĂšs rares fois oĂč tu Ă©cris normalement, tu ne dis dĂ©jĂ  QUE des conneires; Mais dĂšs que tu tentes de “faire du genre”, certes tu Ă©cris toujours autant de conneries, MAIS ELLES SONT EN PLUS INCOMPREHENSIBLES!!! lol lol lol lol lol lol lol

      Houbien?

  7. Le Mali n’a aucune armĂ©e capable de faire face aux REBELLES, remerciez la FRANCE de vous avoir sorti des Ă©goĂ»ts.
    Vivement que les pays de la CEDEAO se construisent des murs de securité, on verra bien ce que le Mali deviendra.
    Vous ĂȘtes lĂ  pour accuser tout le monde, ……………

    La France doit se RETIRER le plus vite que POSSIBLE, Président MACRON faites plier bagages.
    Merci

    • Schan Djyt
      “Le Mali n’a aucune armĂ©e capable de faire face aux REBELLES, remerciez la FRANCE de vous avoir sorti des Ă©goĂ»ts.
      Vivement que les pays de la CEDEAO se construisent des murs de securitĂ©, on verra bien ce que le Mali deviendra.”

      Mais ça mon frÚre, ON LE SAIT TOUS!!!

      Seulement, ce n’est pas parce qu’on le sait….qu’on doit le RECONNAITRE!!!

      Parce que nous les Maliens, les dignes fils de Soundiata, de Biton, de Babemba (etc etc etc), ce qui nous caractĂ©rise, c’est notre FIERTE!!!!!!!!!

      Et notre fiertĂ© Ă  nous, elle consiste d’une part Ă  toujours appeler les autres au secours, Ă  toujours compter sur les autres pour faire ce qu’on ne sait, ne peut, ou qu’on a la trouille de faire, et ensuite, DE CRACHER A LA GUEULE DE CELUI QUI “FAIT” A NOTRE PLACE EN REVENDIQUANT HAUT ET FORT NOTRE “SOUVERAINETE” !!!

      Et si jamais “l’autre” qui nous aide se retire (ou stoppe ses financements), aprĂšs l’avoir vomi sur tous les tons et accusĂ© d’ingĂ©rence ou de nĂ©ocolonialisme, on se met Ă  l’insulter parce qu’il se retire justement, et “qu’il abandonne lĂąchement” un pays pauvre comme le Mali!!!!!

      Tu vois Schan Djyt, ce qui te manques, c’est le MODE D’EMPLOI de la lĂ©gendaire “fiertĂ© Malienne”!…

  8. Merci yugubané, de ton analyse éclairante.
    L’occupation dont il est question date de seulement quatre ans. Et avant l’arrivĂ©e des forces Ă©trangĂšres, qu’avons nous fait sur le plan sĂ©curitaire ? A mon avis pas assez, sinon il n y aurait pas cette occupation.
    Du moment qu’on y est, que devrions nous faire pour prendre en main notre destin ?
    Il ne faut pas jeter la faute aux autres, il faut une rĂ©volte au Mali. Pas contre les institutions mais contre l’homme Malien (nous mĂȘme) pour qu’il prenne conscience que personne ailleurs que lui ne fera le Mali de son rĂȘve Ă  sa place.

    • @Kabako12 19 Mai 2017 at 09:50
      MERCI ……..MAIS TU PRENDS DES RISQUES !

      Si tu ne veux pas prendre le risque de te faire tacler …..
      il est de bon ton d’Ă©crire et d’affirmer :
      C’est la faute à la FRANCE !!!! 😀😀😀😀😀😀😀😀 !

    • Kabako12

      Heureusement que sur ce forum, face Ă  l’innombrable horde de crĂ©tins “prĂ©-formatĂ©s” Ă  la pensĂ©e toute faite, il reste encore des KABAKO12, des YUGU, des COCO, des Schan Djyt, et quelques autres!…

      Que la France annonce demain son retrait du Mali, et on verra ces mĂȘmes fanfarons-anti-France-ou-anti-colonialiste Ă  deux balles hurler leur indignation et dĂ©noncer “LE LACHE ABANDON” d’un pays Africain pauvre par un riche pays Occidental!

      On parie????

      Conclusion: Un CON reste et restera hĂ©las toujours un CON, et il faut bien admettre, que notre Mali n’en manque pas!

  9. Seule la lutte libĂšre mais comme l’avait dit un certain Che GUEVARA en 1960 Ă  propos du Congo-ZaĂŻre: “on ne peut pas lutter pour un peuple qui ne se bat pas”. Quand le pauvre revolutionnaire montait au front avec les congolais, la moitiĂ© fuyait avant les affrontements et l’autre moitiĂ© fuyait au premier coup de feu. Les intellectuels Africains de l’Ă©poque expliquaient cela par le fait que les combattants ne comprenaient pas comment des blancs pouvaient les aider Ă  combattre d’autres blancs. Au moins eux partaient en guerre…

    PrĂšs de 60 ans aprĂšs, ce n’est pas que le peuple Malien ne participe pas Ă  sa propre guerre de libĂ©ration et malgrĂ© qu’il a quelqu’un qui lutte pour lui, il n’arrive mĂȘme pas Ă  garder ses positions et on explique cela par le refus des Blancs de le laisser se dĂ©fendre….

    Se dĂ©barrasser de la MINUSMA et de BARKHANE est la meilleure chose qui pourrait arriver au Mali mais avant cela il nous faut des hommes qui ne fuient pas au combat. Nous devrions pas attendre que les Ă©trangers quittent pour mouiller le treillis. Sortons et lançons notre premiĂšre offensive depuis 5 ans puis viendra la question de se dĂ©barrasser des troupes de l’ONU.

    • D’abord ………IL FAUT UN CONSENSUS ……
      IL FAUT QUE TOUT LE MONDE S ACCORDE SUR UNE CHOSE :
      C’est la faute à la FRANCE !!!! 😀😀😀😀😀😀😀😀 !
      C’est la faute à la FRANCE !!!! 😀😀😀😀😀😀😀😀 !
      C’est la faute à la FRANCE !!!! 😀😀😀😀😀😀😀😀 !

      ……CHANTONS ,CHANTONS ……LE JOUR DE GLOIRE ….VIENDRA !

      • Tout çà est la faute Ă  Sarkozy et Hollande, ce petit aussi veut venir ajouter sa part mais apprendra Ă  ses dĂ©pens qu’on ne joue pas avec les Maliens.😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    • Le peuple malien est il ce peuple dĂ©crit par le che il y a 60ans ?
      Nous avons certes une armée faible,des soldats complÚtement démunis,qui font honte à tout un peuple.Mais un peuple qui est meurtri tant sa dignité est malmenée.
      Ne confondez pas l’attitude humiliante des dirigeants qui pensent plus Ă  leurs propres intĂ©rĂȘts qu’ Ă  la satisfaction des besoins d’un peuple FIER et blessĂ©.
      Prenez l’exemple de la France qui s’est retrouvĂ© dans cette situation quand le rĂ©gime du marĂ©chal PÉTAIN a prĂ©fĂ©rĂ© s’allier aux nazis que de se battre.
      Il a fallu un dirigeant qui exprime le souhait d’une grande majoritĂ© de la France pour que le peuple puisse s’exprimer.
      DEGAUL a pris en main l’armĂ©e l’ a rĂ©organisĂ©,placĂ© parmi les armĂ©es les plus puissantes du monde.
      Le peuple malien est malade de ses dirigeants honteux.
      Il est Ă  la recherche d’un leader Ă  la dimension d’un MODIBO KEITA qui incarne rĂ©ellement la fiertĂ© malienne d’oĂč sa popularitĂ© actuelle.
      Actuellement les maliens sont plus offusquĂ©s de l’ attitude d’Ibk face aux français qu’ Ă  son penchant pour la dilapidation des deniers publics que tout le monde a apprĂ©hendĂ© depuis qu’ il occupait la PRIMATURE.
      Faisons la diffĂ©rence entre un peuple qui a fait la preuve de sa fiertĂ© durant tout le long de son histoire notamment en 1991en sortant pour demander le dĂ©part d’un dictateur sanguinaire et UNE ARMÉE faible occasionnĂ©e par des hommes politiques cupides et apatrides.

      • Évidemment, un peuple respectable ne peut pas sĂ©crĂ©ter pareils leader. Surtout aprĂšs avoir Ă©tĂ© attaquĂ©, meurtri et humiliĂ©. Pour abonder dans le mĂȘme sens que vous, je dirais que IBK n’est pas un novice et aussi rien n’a changĂ© dans son comportement. Depuis plus d’un quart de siĂšcle il occupe le devant et se comporte comme il le fait aujourd’hui et cela n’a pas empĂȘchĂ© ce peuple qui vend tout de le plĂ©bisciter en contrepartie de casquettes et de paquets de cigarettes !

        Vous avez dit peuple responsable ? 😼😼😼😼

        • Je dirai peuple trahi incapable de cerner les meilleurs parmi les meilleurs compte tenu de son niveau intellectuel favorisĂ© par les dirigeants irresponsables.
          Un peuple malmenĂ© par les hommes religieux dans un pays qui accorde plus d’importance Ă  la spiritualitĂ©.
          Ce prĂ©sident actuel a profitĂ© de cette faiblesse pour s’imposer.
          Peuple Ă  la recherche d’un homme digne et indĂ©pendant est un peuple responsable.

    • A suivre yugubanĂ©…Merci…
      Je dirais simplement que barkhane et la minusma resteront. Pas forcĂ©ment dans nos intĂ©rĂȘts mais les famas ne sont capables et avec des simples kalachs hum non bien formĂ©es et sous Ă©quipĂ©es. Les grades sont donnĂ©s gratos depuis plus 25 ans. Alors jai honte.
      Le Maliba est un chaos total depuis.

    • Yugu
      “Se dĂ©barrasser de la MINUSMA et de BARKHANE est la meilleure chose qui pourrait arriver au Mali mais avant cela il nous faut des hommes qui ne fuient pas au combat. (…) Sortons et lançons notre premiĂšre offensive depuis 5 ans puis viendra la question de se dĂ©barrasser des troupes de l’ONU.”

      PARMI LES ZOZOS NATIONALISTES BOMBEURS DE TORSE DE CE FORUM, QUELQU’UN A-T-IL QUOI QUE CE SOIT A “OPPOSER” A CETTE QUESTION???

      Woaw!
      Quel silence!… lol

  10. De toutes les façons, il faut que la MINUSMA se donne les moyens de sa politique sinon se serait Ă  ses risques et pĂ©ril, car d’autres morts des soldats onusiens suivront dans les mois Ă  venir. Sans un systĂšme de renseignement et d’information sĂ»r et efficace, aucun combat ne sera gagnĂ© contre le terrorisme dans cette partie du Mali; il faut que la MINUSMA et les autres partenaires comprennent ça et trĂšs rapidement. Une guerre asymĂ©trique ne se mĂšne pas Ă©tant entre quatre mĂ»rs, il faut ĂȘtre dynamique et mener des sorties frĂ©quentes avec trĂšs peu d’hommes et mĂȘme de prĂ©fĂ©rence avec des motos suivant des indications du systĂšme de renseignement et d’information.

    • LES SOLDATS DE LA MINUSMA NE SONT PAS LA MINUSMA QUI ELLE EST BUREAUCRATIQUE ET FINANCIERE, CES SOLDATS SONT DES MALHEUREUX CHAIRE-A-CANON FAITS DE PAUVRES TYPES DE PAUVRES PAYS ET DE NATIONS ESCLAVAGISES DISPOSES ET ABANDONNES!!!

  11. En ne lisant rien d’autre que le titre :
    *****S’affranchir de la Minusma pour avoir la paix*****
    ….On se dit que le REFLET se prend Ă  imaginer que le MALI pourrait remplacer sa mentalitĂ© de peuple assistĂ© Ă  celui de peuple courageux !
    Alors lĂ  ! CHAPEAU !
    La FRANCE ET LES VOISINS DIRONT OUF ! OUF !
    ……WHITE SHIT et MOSSAD privĂ©s de leurs ennemis favoris ….Qui peut imaginer comment ils vont pouvoir Ă©voluer ?
    YUGO a raison …
    En Ă©crivant :
    yugubané 17 Mai 2017 at 14:27
    QUOI ????? DiafarabĂ© tout prĂšs ? C’est la faute Ă  la FRANCE !!!! 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    Tout çà n’est pas grave, pourvu qu’ils n’interdisent pas les rapports sexuels !

    😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    IL PREPARE ET ORIENTE NOS COUILLONS FAVORIS !

    • – Vous aviez vu juste M Coco, les vĂŽtres Ă  dĂ©faut d’une (rĂ©)orientation urgente, ont Ă©tĂ© cassĂ© depuis la basse adolescence!
      – Et par qui, devinez!!!!

    • Coco, mille fois on essaye de vous expliquer Ă  ne pas prendre les Strange aux toilettes, c’est une collection…bon sang!!!!!!

      1 – Figurez-vous qu’une illustration de “nfp” faisait Ă©tat de “DE LÂŽORIENTATION DE 3 COUILLONS FAVORIS” et rajoutait que, pour avoir passĂ© le test lui-mĂȘme, ses psychologues expliquaient qu’ils restaient dans la nature “2 AUTRES” qui probablement, sont en train de lire dans les latrines, mais enfin que cela Ă©tait aussi psychologique.

      2- En mĂȘme temps; et entre-nous, c’est un petit peu normal non!!! puisque vous pouvez en entendant vous dĂ©barrassez de choses ou du moins il faut que vous intĂšgre d’autres choses. En l’occurrence, les compĂšres “laudemus”, “nfp”: PREPARER!!!!!!

    • 1 – Non M Coco, ne vous inquiĂ©tez pas, rien ne sera interdit, c’est comme deux flippers… il y a des moments oĂč on voit qu’on rencontre un champignon puis un autre champignon et puis tac tac tac
!!!

      2 – Et il y a un moment donnĂ©, cela rentre ou doit passer. Et ce sera aussi le moment de choisir!!!Bienvenue Ă  l’enfance, petit inculte…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here