Décès du Vieux Gagny Lah : Le Mali perd un célèbre opérateur économique

15

Il faisait parti de la crème des opérateurs économiques maliens. Lui, c’est le Vieux Gagny Lah, un opérateur économique qui tire sa célébrité du commerce du (Bazin riche) dont il représentait la marque au Mali depuis des décennies et qui porte également son nom «Gagny Lah». C’est ce grand opérateur économique malien, qui nous a quitté, ce jour, mardi 17 mai 2016, à Paris. Tous ceux qui l’ont connu s’accordent sur un fait : le décès du vieux Lah va laisser un grand vide aussi bien dans sa famille qu’au sein du milieu des affaires au Mali.

En cette douloureuse circonstance, la Rédaction de Maliweb.net présente à l’ensemble de sa famille et aux opérateurs économiques maliens, ses condoléances les plus attristées.

La Rédaction

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!!!! QUE LE TOUT PUISSANT ALLAH L’ACCUEILLE DANS SON PARADIS.
    ALLAHOUMA AGHVIR LEHOU WA ARHAM HOU!!!!!

  2. Qu’Allah le tout puissant très miséricordieux accepte de le accueillir dans son paradis Amin.

  3. Mes sinceres condoleances a la famille LAH et proches….qu’Allah l’admette dans son immense paradis eternel. Un homme extremement genereux et conscient du bienfait..

  4. paix à son âme, que la terre lui soit légère. on est venu poussière et nous retournerons poussière.

  5. Que son âme repose en paix. A l’attention de celui qui a écrit ce petit papier il y a une faute: qui nous a quittés au de lieu de: quil nous a quitté.

  6. « la mort a des rigueurs à nulle autre pareilles ; on a beau la prier, la cruelle qu’elle est se bouche les oreilles et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane où le chaume le couvre est sujet à ses lois, et la garde qui veille aux barrières du Louvre n’en défend point nos rois. De murmurer contre elle et perdre patience il est mal à propos ; vouloir ce que dieu veut est la seule science qui nous met en repos. » Fin de citation. François de Malherbe.

  7. Que son âme repose en paix. Que le tout puissant l’accueille dans son paradis.

Comments are closed.