Dr Henriette Kouyaté Carvalho d’Alvarengo: tire sa révérence

15

Dr Henriette Kouyaté Carvalho d’Alvarengo, épouse de l’écrivain et homme politique malien Seydou Badian Kouyaté, est décédée ce mercredi 28 décembre à Bamako à l’âge de 85 ans.

Née à Dakar, au Sénégal, en 1931, elle a passé la majeure partie de sa carrière dans le domaine de la santé, à sensibiliser les gens aux problèmes de la mutilation génitale féminine.

En 1975, Henriette Carvalho Kouyaté est devenue la première femme du Mali à obtenir un doctorat en médecine. Elle avait auparavant travaillé comme sage-femme après avoir obtenu, en 1953, un diplôme dans cette spécialité à Montpellier, en France.

Henriette s’est distinguée par son traitement des femmes stériles et des victimes de mutilations génitales afin qu’elles puissent recouvrer un taux de fertilité normal et puissent vivre une vie heureuse dans le contexte africain. Elle a beaucoup lutté pour la protection des femmes et des enfants et pour les droits génésiques. Henriette a également contribué au combat malien contre les mutilations génitales et s’est assurée que l’opinion publique nationale en vienne à comprendre que les mutilations génitales représentent un problème de santé publique pour les femmes de partout. De plus en plus d’hommes et de femmes du Mali comprennent aujourd’hui que cette coutume ancestrale n’est plus justifiée, vu ses conséquences négatives sur la santé des mères.

Henriette Carvalho Kouyaté est également auteure, et a publié un livre sur les mutilations génitales féminines et sur les maladies transmissibles sexuellement. Elle est ainsi une pionnière de la santé et du bien-être des femmes et des enfants au Mali. Lorsqu’elle a pris sa retraite, elle est devenue conseillère auprès des jeunes dans une région qui a marqué toute sa carrière de médecin et d’auteure. Ayant passé plusieurs années en exil en France, Henriette, qui a maintenant 85 ans, dit qu’elle a eu une vie merveilleuse en tant que médecin dans la capitale malienne. Elle garde souvenir de sa contribution en tant que première femme sage du Mali.  Elle qui aimait dire « Voir le sourire lumineux d’une femme enceinte, entendre les cris joyeux des enfants qui jouent dans le parc, c’est ce qui me motive. »

 Henriette Carvalho Kouyaté a introduit la planification familiale au Mali et au Sénégal. C’est une méthode qui a eu des effets positifs sur la qualité de vie de plusieurs familles maliennes, comparativement à des situations où les naissances nombreuses augmentent les risques de maladies pour les femmes et les enfants, et fragilisent la survie économique de la famille.

En cette douloureuse circonstance tout le personnel de Maliweb.net présente à la famille du disparu, ses condoléances les plus attristées. .

Dors en paix !

La Rédaction de Maliweb.net

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Dr Henriette Carvalho, d’une grande famille Senegalaise, est restee toute sa vie durant ,loyale et discrete et toute devouee au Mali et a son mari ,Dr Seydou Badian,notre grand frere.Nos presentons nos condoleances les plus sinceres,au Docteur Seydou Badian,et a toute sa famille,sans oublier sa famille de Dakar,en particulier a Helene Carvalho.Nous prierons notre Seigneur de la recevoir dans la Splendeur Divine.

  2. Comrades after reading this article I deep;y regret not having opportunity to meet that good Buntu woman. Moreover, I extend my condolences to her family plus beg they stay as strong as her efforts were to make Mali a good place to live? Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  3. Une vraie maman pour tous les étudiants qui ll’ont cotoyer a l’internat de l’Ecole nationale de medecine et de pharmacie.Sois acceptée par le tout puissant dans sa félicité amen.

  4. Paix à l’âme de cette illustre disparue, que la terre lui soit légère.

    Ce que je conseille à LADJI BOURAMA est de fuir le pouvoir pour aller se réfugier en Turquie parce que quand tu vois la mort végéter au milieu des personnalités, c’est le Président de la République qu’elle cherche.

  5. Voila une Dame dont toute la Nation est fiere. Celle qui a passé toutes sa vie a sauvé la vie des femmes et celle des enfants. Elle est totalement différente de nos soit disant Grandes Dames qui ne font que montrer en circulant dans des voitures de luxe. Quel dommage pour le Mali

  6. RIP madame KOUYATE fut une très grande Républicaine. Mes condoléances à ses fils M’balia et le docteur musicien Hachim. Tout ce qui se tient debout est appelé à se coucher
    C’est la loi de la nature car tout se refuse à la volonté de Dieu.

  7. Que le tout puissant Allah accueille la defunte dans son paradis!!!
    Mes condoleances a’ Mr Seydou Badian Kouyate’ ainsi qu’a’ tous les membres de sa famille!

  8. Ka i da yoro sumaya Madame Kouyate. Ini faso bara. Ma mere m’a dit que vous avez pris soins de moi quand j’etais un bebe. Je suis eternellement reconnaissant a vous.

  9. Dors en paix, Mme Kouyaté…. Tu étais un soutien et une source d’inspiration pour tes cadets que nous fûmes à l’école Nationale de Médecine….

    Tu incarnais la gentillesse, la générosite, l’intelligence , la mesure, la famille, la femme libérée et le courage….

    Tous ceux qui t’ont connu, te pleurent car tu es, tout juste UNIQUE Henriette…. Tu étais et tu demeureras notre fierté nationale dans le domaine de la santé.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here