Kayes : Monseigneur Joseph DAO, Evêque nous a quitté pour jamais

0
14

Décédé le dimanche 23 octobre 2011 à Bamako, Monseigneur Joseph DAO, Evêque de Kayes, a été inhumé le vendredi 28 octobre 2011 dans la cour de l’évêché de Kayes en présence du Gouverneur de région le Gal Mahamadou Maïga, des responsables politiques et administratifs, de la sécurité, des chefs des quartiers, des notabilités, et d’une foule nombreuse d’amis et de coreligionnaires inconsolables.

Une carrière religieuse exceptionnelle :

Fils de Vincent Dao et de Elizabeth SANON, Mgr DAO est né le 8 juin 1936 à bobo  Dioulasso  au Burkina Faso, il était l’aîné d’une famille de 7enfants. Son père Vincent Dao arrive au Mali en 1937, commence à travailler à l’office du Niger à Baguinda, puis à Niono.

Mr DAO, puisqu’il s’agit de lui, fut ordonné prêtre le 26 juin 1965 au compte du diocèse de Ségou, devient aumônier des amis de Kizito, puis de la jeunesse à travers la communauté des élèves croyants, en 1976 et 1978 il a été responsable des émissions catholiques à la radio  nationale, le 12 septembre 1978, il fut nommé évêque de Kayes par le Pape Jean Paul 1er, son ordination épiscopale eut lieu le 27 janvier 1979 à Kayes et au sein de la conférence épiscopale, il fut nommé tour à tour évêque chargé de mouvements d’actions catholiques, de la catéchèse, du laïcat, des médias et du dialogue interreligieux. En juin 2011 il fit valoir ses droits à la retraite à l’âge de 75 ans.

Selon un haut responsable de l’Eglise,  Mgr DAO a accompli sa mission avec dévouement, humilité, générosité et grande disponibilité.

Alors qu’il préparait activement avec son diocèse  le traditionnel pèlerinage national à Kita en novembre prochain, Mgr Dao fut arraché à notre affection ce dimanche symbolique du 23 octobre 2011, jour où l’église universelle célébrait la journée mondiale des Missions. « Mgr DAO, dira Jean Zerbo, archevêque de Bamako, a été un véritable missionnaire au sein de l’église du Mali, il a sillonné à temps et à contre temps son diocèse et a œuvré avec toutes les couches sociales de l’église et de la Société. »

Des obsèques illustres :

Dans la cour de l’évêché, pleine à craquer ce vendredi saint, on notait la présence remarquée de l’Ambassadeur du Burkina Faso,  le représentant du Pape basé à Conakry, l’Archevêque de Bamako avec une forte délégation, les représentants des diocèses du Mali, les évêques de Tambacounda, de Mopti et surtout une grosse délégation de la famille du défunt dont sa sœur Bernadette et son frère Gabriel Sanou.

Avant l’inhumation du regretté Dao, le ministre Chargé de la décentralisation au près du ministre de l’administration territoriale David SAGARA a prié pour le repos de  son âme et a présenté au nom du président de la république et du gouvernement ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et à la famille de l’Eglise Malienne touteentière. Un livre de condoléances est ouvert à l’Evêché de Kayes où parents, amis et connaissances de Mgr Dao livrent témoignages et sentiments depuis l’annonce du  décès.Monseigneur Joseph DAO dort en paix !

AmadouBamba

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.