La presse malienne en deuil : Modibo Konaté journaliste à l’Essor tire sa révérence

4

Le monde de la presse est en deuil. Modibo Konaté, journaliste culturel au quotidien national ” L’Essor ” est décédé le lundi 29 octobre des suites d’une longue maladie.  Il a déposé son Bic et son calepin sans crier mot laissant ses lecteurs orphelins de sa plume

 

Agé seulement de 40 ans, Modibo laisse derrière lui une veuve et un enfant inconsolable. Son enterrement a eu lieu le 30 octobre 2012 aux 300 logements. Il est titulaire d’une licence en journalisme et maitrisard en sciences sociales de la faculté des lettres arts et sciences humaines.

Secrétaire général de la Fédération des artistes du Mali, et membre de l’Organisation des jeunes reporters du Mali, Modibo Konaté a collaboré avec Blomba où il jouait un rôle important dans la réalisation de l’émission ” Baara” qui passait chaque mois sur l’ORTM. Comme le disait l’un de ses collègues de l’Essor Doussou Djiré   Modibo était le genre de personne qu’il suffisait de rencontrer une fois pour le choisir comme ami. La presse malienne perd un journaliste engagé, un professionnel avéré. Dors en paix, Van!

                                       Ramata Tembely

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Toute mes condoléances.

    Je suis de l’avis du lieutenant colonel.Il faut engager le combat.

    Mais il y a un préalable, lui même il reconnait qu’il lui faut un minimum de moyens(BRDM, fusif d’assaut et autres grenades…) et surement il ne va pas me contester avec une logistique en munition, soin médiacux et autres nourriture même si ce sont des biscuit enrichi…

    Son commando ne peut visiblement tenir fasse à plusieurs colonnes de rebelles quelques soit leurs volontés et acharnement au combat.

    Alors je pense que les politiques doivent accepter la lourdeur de la décision c’est tout le sens de la responsabilité qui est la leurs en ce moment.
    Et au peuple malien, le citoyen lambda d’accepter le sacrifice individuel en quoi faisant.

    Même s’il faut qu’on mange tous une fois par jour. on doit accepter des taxes pour efforts de guerre.

    ce cri de combat est bien, ça nous redonne le moral j’espèrai seulement que ça devrait être l’oeuvre de ceux de l’armée qui s’occupent de la com.

    car je crois c’est un maillon faible de notre armée, ils ne savent pas communiquer.

    Merci cher Diallo. mais accepte les sanctions pour indiscipline l’armée et le mali s’en portera bien mieux. Tu as déjà reussi ton combat avec cette lettre les maliens vont peut être se réveillés.

    Jeunes du Mali, soyez prêt pour le combat c’est éminent.

    Que Dieu nous Sauvegarde.

  2. MES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES
    je suis allée en chine avec lui et ça m’a permi de le cotoyer; je peux dire qu’il est serieux,veridique,sociable,serviable;
    merci pour tous tes conseils modibo
    dors en paix

Comments are closed.