La presse malienne en deuil : Ousmane Sow, directeur de publication du journal « Option » n’est plus

11 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Notre confrère et directeur de publication de l’hebdomadaire  » Option  » qui trainait une maladie due à un cancer du poumon depuis plus d’un an, est finalement décédé le mardi 25 décembre à Montréal. De l’hôpital du  Point G où il suivait des traitements, il a été  d’urgence évacué sur Montréal au Canada après l’aggravation de son état.

Feu Ousmane Sow. Dors en paix cher confrère

C’est justement dans  ce pays qu’il a passé une bonne partie de sa vie. Cela pour y avoir résidé avec sa famille et travaillé en qualité de journaliste et correspondant des Echos. C’est seulement en 2010, qu’il est rentré au Mali pour créer l’hebdomadaire  » Option « . Un journal qu’il n’a géré que seulement pendant un an.

Au moment où on s’attendait à son retour en force pour donner vie à son journal, voilà que la mort frappe à sa porte et l’arrache à l’affection des siens. Agé de 46 ans,  Ousmane  Sow laisse derrière lui, une femme et trois petits enfants. Il manquera beaucoup au grand monde de la presse malienne et à l’équipe du débat de dimanche d’Africable dont il était un des habitués.

Ses obsèques sont prévues dans les jours à venir, dès que le corps sera rapatrié au Mali.

En attendant, L’Indépendant et Bamako Hebdo à travers le groupe SOMAPRESSE, présentent leurs condoléances les plus émues à sa famille durement éprouvée. Que la terre lui soit légère.

Dors en paix, peulh au visage souriant dont on ne verra plus les analyses.

F. Mah Thiam KONE

SOURCE:  du   27 déc 2012.    

11 Réactions à La presse malienne en deuil : Ousmane Sow, directeur de publication du journal « Option » n’est plus

  1. Douby

    Miri, je pense que vous n’avez pas bien lu l’article de Mah Thiam, nulle part, il n’est mentionné Moussa Sow à la place de Ousmane Sow que toute la presse malienne connait bien. De grâce, évitez les remarques du genre pour des articles funèbres.
    C’est seulement ce matin que l’information sur la dernière volonté du defunt, qui est d’être entérré à Montréal est parvenue à la presse. Pensez-vous qu’elle devait attendre cela avant d’informer les lecteurs de Sow sur son décès?
    Nous aussi, nous sommes sous le choc et nous n’avons pas la tête à beaucoup de chose.

    • miri

      Douby voila ce qui était bel et bien écrit quand je réagissait a l’article :
      Agé de 46 ans, Moussa Sow laisse derrière lui, une femme et trois petits enfants…
      signé : A F. Mah Thiam KONE.
      Maintenant il est signé : F. Mah Thiam KONE.
      C’est pas moi qui avait ajouté la lettre A qui a disparue après rectification.
      Vous avez très bien que Mr Sow était juste et précis dans ces articles, et adorait le travail bien fait.
      Merci de la rectification.

    • miri

      Douby Allez-y sur Mali-jet, et les lisez les certaines réactions au même article.

  2. Fakrid Ahmed

    Que son ame repose en paix

  3. miri

    Ses obsèques étaient prévues ce jeudi 27 décembre 2012 après la prière de 13 heures a Montréal, malheureusement elles ont été reportées au samedi 29 décembre 21012 a cause de la tempête de neige qui s’abattait sur Montréal.

    NB : A F. Mah Thiam KONE : relisez vos articles avant de les publier, c’est bel et bien Ousmane Sow et non Moussa Sow comme vous le mentionnez. Merci de le rectifier

    Dors en paix Mr Ousmanr Sow. :( :(

  4. Corniche1

    « Le général président bien aimé » aimait-il dire pour nommer ATT dans ses articles… il avait une très bonne plume ce Monsieur et c’est son article que je lisais en premier chaque Mardi sur Maliweb… QUE la terre vous soit légère Cher Sow.

  5. sanfingdibi

    Dors en paix, cher SOW, la vie est ainsi faite…tu nous manqueras…

  6. koudis

    Paix à Mr Sow… J’aimais beaucoup ses articles…

  7. Baboyefariman

    RIP