La jeunesse malienne en deuil : L’ancien président du CNJ-Mali Siriman Traoré n’est plus

5
L’ancien président du CNJ-Mali Siriman Traoré n’est plus
L’ancien président du CNJ-Mali Siriman Traoré

L’ancien président du Conseil national de la jeunesse Siriman Traoré n’est plus. Il est décédé le lundi 26 mai à Bamako des suites d’une longue maladie.

 

Toute la jeunesse du Mali est en deuil. L’ancien président du Conseil national de la jeunesse du Mali (Cnj-Mali), Siriman Traoré, nous a quittés hier matin des suites d’une longue maladie.

Il était membre du Bureau de coordination de l’association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) et secrétaire général du Comité Aeem de l’Institut national des arts (Ina) en 1996. Siriman Traoré a été également membre du Conseil national de la jeunesse avant de devenir président au congrès tenu à Mopti en 2003. Mais, auparavant, il était président du Conseil local de la jeunesse en commune II.

 

De 2003 à 2010, il a dirigé le Conseil national de la jeunesse avant de passer le témoin à Abdoulaye Touré. Au terme de deux mandats passés au Cnj-Mali, Siriman Traoré s’est retiré, mais il est resté toujours aux côtés des jeunes comme conseiller. Il a aussi représenté la jeunesse au Conseil économique, social et culturel du Mali.

L’ancien président du Cnj-Mali était également vice-président de l’Union panafricaine de la jeunesse. Il a été honoré par ses camarades au Congo-Brazzaville. Il était fonctionnaire d’Etat jusqu’au jour de son décès au compte du ministre de la jeunesse. C’était un homme très agréable qui supportait tous les coups. Sa mort est une grande perte pour la jeunesse malienne et africaine.

Il faut rappeler que Siriman Traoré est né à Bamako en 1972. Il laisse derrière lui une veuve et deux enfants. Dors en paix, Siriman Traoré.

Diango COULIBALY

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

Comments are closed.