Le monde des artistes en deuil : L’actrice principale de l’Opéra du Sahel, Bintou Wéré

0
7

Le monde des artistes  est en deuil. L’actrice principale de l’Opéra du Sahel, Djénébou Koné dite Bintou Wéré est décédée, mercredi 21 décembre, aux environs de 14 h 30  dans un accident de la route entre Fana et Konobougou. Parmi les six victimes, c’est elle qui a rendu l’âme. Les obsèques ont eu lieu, hier. 

 

C’est avec beaucoup de consternation que le monde des artistes a appris, le décès de Djénébou Koné plus connue sous le nom de Bintou Wéré, actrice principale de l’Opéra du Sahel. Danseuse, actrice de cinéma, guitariste, Bintou Wéré est décédée des suites d’un accident survenu, le mercredi 21 décembre aux  environs de 14 h 30, sur la route de Ségou plus précisément entre Fana et Konobougou. D’après nos informations recueillies auprès de certains témoins, le véhicule immatriculé R 6676 MD, une Golf 4 noire où se trouvait Bintou Wéré provenait de Ségou tandis que l’autre véhicule, une RAV 4 immatriculée AA 9965 MD. 

 

En voulant dribbler la RAV 4, le chauffeur de la voiture de Bintou Wéré a fait un tonneau. Parmi les victimes de cet accident au nombre de six personnes, seule Bintou Wéré a rendu l’âme sur le champ. Les cinq autres personnes sont  blessées dont un cas grave.

Le corps de cette jeune femme  a été conduit à l’hôpital Gabriel Touré. C’est hier jeudi que les obsèques ont eu lieu en présence de plusieurs personnalités du monde de la culture.

Selon Idrissa Ly, ancien responsable de l’Opéra du Sahel, le décès de Bintou Wéré est une grande perte pour la jeune génération de la culture malienne. Selon lui, Bintou était devenue une artiste complète : danseuse, actrice de cinéma, guitariste … Elle a participé à toutes les grandes premières de l’Opéra du Sahel notamment à Amsterdam, Paris. Sans oublier la tournée africaine en Mauritanie, Burkina et Sénégal.

 

Bintou Wéré a joué dans beaucoup de films comme actrice. Elle collaborait aussi avec une troupe de danse au Burkina.   

 

   Native de Ségou, Djénéba est d’une famille de griot. Tout la destinait à la scène avec sa mère chanteuse qui l’emmenait avec elle lors des baptêmes et autres réjouissances populaires pour officier. Mais la vie n’est pas rose pour cette jeune fille qui perd très tôt sa mère et sa maîtresse de chant et elle doit apprendre très vite à décider pour elle-même.  Elle s’inscrit à 11 ans dans la troupe théâtrale Waleya de Ségou pour s’initier et pratiquer des disciplines comme le théâtre, la danse et bien entendu la musique et participe à des compétitions culturelles locales, régionales et au niveau national de son pays le Mali.

En 2005, elle est en compétition solo en chanson et sort  au niveau national en occupant la seconde place. Dès lors, les choses s’enchaînent pour Djénéba, avec le casting qu’organise l’équipe de l’Opéra du Sahel. Elle est retenue sur une quarantaine de participants  à  Ségou et intègre définitivement l’équipe  de cette grande fresque dont la création est confiée à des personnalités artistiques comme le compositeur Wassis Diop, Massambou Ouélé Diallo, Koulsy Lamko, Pape Sène, Jean-Pierre Leurs et Germaine Acogny.

Le succès que le spectacle rencontre lors de sa diffusion à Amsterdam en 2006 révèle une Bintou Wèrè,  comme une artiste accomplie, dans la danse, le chant et surtout le jeu de scène.

En 2010, elle était sous les projecteurs avec les acteurs du  film du tchadien Mahamat Haroun Saleh " Un Homme qui Crie" qui recevais le prix du jury.

 

Elle avait fini son dernier album qu’elle s’apprêtait à faire découvrir au grand public. Entre tournage de film et concert, cette jeune artiste commençait à prendre de l’ascension dans sa carrière mais malheureusement elle vient d’être  fauchée par la mort dans un tragique accident sur l axe Bamako Ségou. décédée des suites d’un accident de la route

 

Alou B HAIDARA


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.