Le monde des artistes en deuil : Mort suspecte du chef d’orchestre et fondateur de Farafina – Lolo

0




Il s’appelle Mamadou Alassane Gouro, Fondateur, chef d’orchestre et batteur du groupe FARAFINA LOLO. Il s’est volontairement rendu et  par ses propres moyens à l’Hôpital du Point G en vue, disait-il, de contrôler sa tension sanguine. Il n’en sortira pas vivant. Stupeur et colère des parents et proches.

Le décès est survenu le  mardi 12 décembre dernier dans la soirée. C’est la stupeur au sein du groupe familiale et des proches. C’est dit-on ici, ce qu’on appelle une «courte maladie». Si, pour l’instant, chacun garde ses pensées secrètes en attendant la fin des obsèques prévues aujourd’hui, la colère se lit cependant sur tous les visages.

Les raisons de cette irritation se trouvent dans la démarche même du patient à se rendre à l’hôpital et par ses propres moyens et non par suite d’urgence. Il s’agissait en clair, pour lui, d’un contrôle de routine. Enfin, les voies du Seigneur resteront à jamais impénétrables !

Rappelons que Mamadou Alassane Gouro Sidibé dit Madou est né vers 1968. L’artiste autodidacte, est l’un des fondateurs du Groupe Farafina Lolo connu par les mélomanes malien dès la sortie de leur premier album, « Marena » du nom du  village natal de leur Chanteur au moment des faits, Cheickina Hamala Coulibaly.

Le  groupe Farafina Lolo, groupe multiethnique à la musique très variée.  Et Madou,  comme aimaient l’appeler ces proches, avait rapidement connu la consécration. Et le Groupe Farafina Lolo est devenu  une école. Quelques uns des musiciens qui ont eu la chance de se produire avec  lui sont : Samba Touré, Oumar Barou Diallo dit Baroubléni, Cheick Hamala Coulibaly, Vieux Paré ….. Le Groupe a produit quatre albums.

Au moment de sa mort Madou était gérant du centre de formation GOURO SIDIBE.

Les obsèques ont lieu aujourd’hui à Lafiabougou à partir de 16H chez son père.

Dors en paix Madou

Isaac  COULIBALY

PARTAGER