La Nation a rendu hier hommage à l’épouse de Habib Dembélé dit Guimba : Fantani Touré repose désormais au cimetière de Magnambougou

8

Elle a été élevée au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali à titre posthume par IBK

 

 

IBK lors des obsèques de  feue Fantani Touré
IBK lors des obsèques de feue Fantani Touré

Décédée à Paris, le 3 décembre 2014 à l’âge de 50 ans, Fantani Touré a été conduite, hier, à sa dernière demeure au cimetière de Magnambougou par une foule nombreuse. Auparavant, la Nation a rendu un ultime hommage à l’ambassadrice de la culture malienne. Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée sur le terrain de football de Magnambougou, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a décoré, à titre posthume, Fantani au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali.

 

 C’est lundi aux environs de 21 heures que le corps de Fantani Touré est arrivé à Bamako par le vol de la Compagnie Air-France en provenance de Paris. Dans cet appareil, on notait la présence de deux membres du gouvernement dépêchés par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Il s’agit des ministres Thièman Hubert Coulibaly et Moustapha Ben Barka.

Le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, son épouse et toute sa famille étaient tous à l’aéroport international Bamako-Sénou ainsi que plusieurs membres du gouvernement.

Hier après-midi, le terrain de Magnambougou était plein à craquer. Ce n’était pas pour regarder un match de football ou un concert, mais plutôt, pour rendre hommage à la grande cantatrice, Mme Dembélé Fantani Touré.

 

Pour la circonstance, toutes les dispositions avaient été prises pour que cette cérémonie d’hommage puisse se tenir dans de meilleures conditions. En plus du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta qui avait à ses côtés Habib Dembélé dit Guimba et d’autres personnalités, on notait aussi la présence de plusieurs personnalités politiques, administratives et culturelles. Les artistes maliens étaient venus en grand nombre  à l’image du Président de la Fédération des Artistes du Mali, Amadou Bagayogo et celui de l’UAPREM, Salif Kéïta.

 

Femme de culture et de conviction, intègre et loyale

C’est le Grand Chancelier, Djingarey Touré qui a eu l’insigne honneur de lire l’oraison funèbre de Fantani Touré. “Nous sommes réunis dans la douleur pour rendre un dernier hommage à une artiste de renommée internationale, une grande voix du Mali, que la mort vient d’arracher à notre affection. Je veux parler de la grande Fantani Touré, qui nous  a quittés le 3 décembre 2014 à Paris”  dira-t-il. Avant de faire une brève présentation sur l’artiste, qui a vu le jour le 30 mai 1964  et elle a grandi dans son quartier natal de Bozola. Il est aussi revenu sur son parcours et sa participation aux différents festivals internationaux. Sans oublier ses différentes distinctions comme le Prix UNESCO de l’éducation pour la paix et le Tamani d’Or 2014.

 

 “Fantani Touré était une patriote engagée, femme de culture et de conviction, intègre et loyale. Elle avait un sens élevé du devoir bien accompli. Ces compétences et qualités reconnues en lui par les plus hautes autorités du pays, lui ont valu d’être citée en exemple parmi les plus méritantes de la Nation et d’être élevée au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali.  Fantani Touré était extrêmement agréable, loyale, sociable, honnête. Elle était l’artiste du peuple.  Elle a aimé sa famille, ses amis, tout le monde artistique et culturel ” soulignera le Grand Chancelier.  Avant de conclure : “Fantani, puisse votre exemple inspirer les générations futures afin que triomphent les idées qui vous étaient chères et pour lesquelles vous vous étiez toujours battues. Ensemble, prions le Tout puissant, l’éternel, l’unique, le clément et le miséricordieux pour que le tribunal devant lequel elle nous devance, lui soit favorable et que le Tout Puissant l’accueille dans son Paradis éternel. Dors en paix Fantani, la patrie ne t’oubliera jamais“.

 

Grand cœur et défenseur  de la cause des filles et  des femmes

Auparavant, le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a rendu hommage à Mme Dembélé Fantani. “Il est éminemment important que nous capitulions et que nous nous plions à ce témoignage non pas pour notre regrettée Fantani mais bien pour l’ensemble de sa famille. Cher Habib Dembélé, le courage ne te manquera point pour surmonter cette tragédie puisque, chacun de nous  te demande à toi et toute ta famille éplorée de puiser votre force morale dans nos recueillements et dans notre douleur.  Au nom du gouvernement, je salue l’œuvre de l’artiste, je salue les exploits de l’Ambassadeur du Mali et je salue les initiatives rares de promotion de la culture malienne de cette infinie inconditionnelle de l’art dans sa globalité” dira  le ministre de la Culture. Avant de préciser : “Fantani Touré, au-delà de l’artiste, c’est un grand cœur, défenseur de la cause des filles et des femmes, qui n’aura ménagé aucun effort pour faire entendre la voix de cette couche vulnérable”.

 

Après ces différentes interventions, ce fut le tour du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta de décorer Fantani Touré à titre posthume au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali. Avant que l’Imam de la Grande mosquée de Bamako, Kôkê Kallé n’invite les uns et les autres pour la prière sur la dépouille. Ensuite, Fantani a été conduite à sa dernière demeure  par une foule nombreuse. Elle repose désormais au cimetière de Magnambougou.

Le président de la République qui s’est exprimé en langue nationale avait de la peine avec les larmes aux yeux. Il a tout simplement demandé aux Maliennes et aux Maliens de faire la bénédiction pour que Fantani repose en paix.

 Alou Badra HAIDARA

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. je suis en cote d’ivoire mais j’aimais fantani touré de toute mon coeur que dieu le tout puissant l’accueille dans le paradis que la terre te sois légère

  2. INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!
    QUE LE TOUT PUISSANT ALLAH L’ACCUEILLE DANS SON PARADIS!
    MR DEMBELE’ ET LES MEMBRES DE LA FAMILLE, JE VOUS PRESENTE MES CONDOLEANCES!

  3. Aue son âme repose en paix.
    Mais ce que je ne comprends pas, c'est le militaire en tenue qui tient le micro pour le president. Les simples journalistes n'ont ils plus le droit de s'approcher du chef de l'état? Où est la demaocratie alors? Qui va alors poser les questions aux president les yeux dans les yeux?

  4. Tooutes mes condoleances les plus sinceres a sa famille a Mr. Dembele en particulier et a toutes leurs parents et amis, elle appartenait au Maliba aussi donc au peuple Malien aussi.
    RIP.

Comments are closed.