Commissariat à la sécurité alimentaire : Oumar Ibrahima Touré, un homme d’expérience aux commandes

14

Le Conseil des ministres du mardi 19 janvier 2016 l’a décidé, Oumar Ibrahima Touré est le  nouveau Commissaire à la sécurité alimentaire avec rang de ministre. L’homme est en terrain connu, car il a déjà eu à diriger la structure par le passé avec beaucoup de professionnalisme.

Homme de terrain avec la rigueur qu’on lui connait, Oumar Ibrahima Touré est appelé pour diriger la structure afin d’apporter des réponses aux questions des Maliens en termes de sécurité alimentaire.

Oumar Ibrahima Touré est né le 17 juillet 1957 à Goundam, dans la région de Tombouctou, où il effectue ses premiers pas à l’école. Ensuite, il entre au lycée franco-arabe de Tombouctou où il obtient un bac dans     la série philosophie-langues. Après son bac, il étudie ensuite à l’École normale supérieure de Bamako où il obtient une maîtrise en histoire-géographie.

Oumar Ibrahima Touré commença sa carrière professionnelle par le métier de professeur d’histoire et de géographie à l’École normale secondaire de Badalabougou et de San entre 1984 et 1991. Il est responsable du comité d’animation pédagogique d’histoire et de géographie de l’École normale secondaire de San entre 1987 et 1991. Ensuite, commença pour lui une carrière politique et professionnelle fulgurante.

Administrateur civil, il travaille entre 1992 et 2002 comme chef de la Division actions d’urgence et réhabilitation des zones à risque. Il a pris tout le temps de se familiariser avec le secteur. Au regard des       résultats probants engrangés à ce niveau, les plus hautes autorités décident de lui faire appel en 2002 pour apporter une réponse idoine à la question de la sécurité alimentaire.

En octobre 2002, il est nommé ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, chargé de la sécurité alimentaire dans le gouvernement d’Ahmed Mohamed Ag Hamani. Ici, il a eu à prouver toute sa capacité à diriger les opérations et à drainer des fonds importants.  Ce qui lui a valu en mai 2004 d’être nommé ministre de l’Elevage et de la Pêche dans le gouvernement d’Ousmane Issoufi Maïga. Département qu’il dirigera pendant 3 ans avant d’être appelé aux commandes du stratégique ministère de la Santé le 3 octobre 2007 dans le gouvernement de Modibo Sidibé. Il est reconduit dans ses fonctions lors du remaniement ministériel du 9 avril 2009.

Militant et acteur du mouvement démocratique, il est membre fondateur de l’Adema Association puis militant de l’Adema-Pasj. Oumar Ibrahima Touré fonda ensuite avec d’autres camarades l’Union pour la République et la démocratie (URD). En mai 2013, dans la foulée de l’élection présidentielle, avec d’autres camarades, il créa le parti Alliance pour la République (APR), sous les couleurs duquel il se présenta comme candidat.

Le désormais ministre-commissaire à la sécurité alimentaire aime le sport, la lecture et la musique. A la tête de cette structure, il saura répondre aux attentes des Maliens et aux objectifs à lui assignés par les plus hautes autorités, car ce secteur n’a aucun secret pour lui.

Harber MAIGA

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Ahhh les maliens, avec notre flip-flop sans queue ni tete! Dans ce pays, on ne juge meme plus sur la base des faits, mais de la tete de l’interesse’. Si des gens ici trouvent que Mr Toure’ est un VOLEUR, et bien qu’ils amenent les preuves contre le Mr. et on le poursuit en justice. C’est tellement simple! Pour ceux qui ne sont toujours pas convaincu, je leur rappelle qu’il est parmi les rares ministres dans ce pays a avoir VOLONTAIREMENT demissionne’ pour faire faire face a la justice; justice qui a fini par l’acquitter il faut le rappeler.
    Ce qui est meme plus navrant, c’est de voir des intellectuels ici se livrer a la delation gratuite 🙁 .
    Quelle honte!!!

    • Des preuves, des irrégularités, collisions et aveux nous en avons soupé en son temps…et les experts col blanc sont passés par là.

  2. 😉 vraiment soyez objectifs avec vous même tout le monde ne peut pas être ministre . Les jaloux vont maigrir .
    Courage Oumar Toure . Ce que le prophète Mohamed SLW n a pas eu personne ne l’aura . Dans ce pays aujourd hui on a besoin d’homme commando comme vous . Quelques soient vos critiques le Mali va avancer avec ces hommes de Dieu qui sont au gouvernement .

  3. Ce monsieur qui n’a pas eu honte de” manger “l’argent des tuberculeux, sidéens et autres vient d’être nommé encore comme Commissaire à la sécurité alimentaire: il s’agit là, de la promotion d’un voleur patenté qui a:
    – Introduit Cisse Technologie dans la mafia de la santé
    – détourné l’argent du Fonds mondial à hue et à dia
    – Écourté une de ses missions à Génève pour accompagner LOBO à Goundam dans le seul but de se rapprocher davantage du couple présidentiel
    – A mis à fonds la caisse les poches des fameux juges de la Cour suprême lors de son procès où lui et ses complices furent relaxés au grand étonnement du peuple malien……et le jour où le premier ministre Cheick Modibo Diarra a été demis par le Capitaine Sanogo !! pour que l’événement se passe inaperçu.
    C’est pour cette raison que j’ai dit que l’actuel premier ministre Modibo Keita a changé mais négativement….en acceptant la nomination de cet orfèvre en vol qualifié. En son temps,
    le Mali fut obligé de rembourser plus de 4 milliards cfa des Americains à cause de LUI sans honte, sans foi, ni loi
    IBK est le concentré du vol, de la décalcomanie, de la Gueule, de la trahison du peuple.

    • Ça sent la panique à Sebenikoro et si les choses se corsaient, “ces gens là ” seront les premiers à abandonner le bateau IBK.

  4. ……….Un homme d’expérience pour le DÉTOURNEMENT ouais. Ce Monsieur n’a pas hésité et n’a pas eu pitié des personnes malades de Tuberculose car, il a détourné des millions destinés à la lutte contre cette maladie quant il était Ministre de la santé sous ATT. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la sécurité alimentaire au MALI.

  5. OUI, il est expert et expérimenté en détournement de fonds publiques. Point barre. ALLAH KA HINA MALIDEN NA. :mrgreen:

  6. Ce monsieur n’a pas eu honte de manger l’argent des tuberculeux, sidéens et autres vient d’être nommé encore comme Commissaire à la sécurité alimentaire: il s’agit de la promotion d’un voleur patenté qui a:
    – Introduit Cisse Technologie dans la mafia de la santé
    – détourner l’argent du Fonds mondial à hue et à dia
    – Écourter une de ses missions à Génève pour accompagner LOBO à Goundan dans le seul but de se rapprocher davantage du couple présidentiel
    – A mis à fonds la caisse les poches des fameux juges de la Cour supreme lors de son procès où lui et ses complices furent relaxés au grand étonnement du peuple malien……et le jour où le premier ministre Cheick Modibo Diarra a été demis par le Capitaine Sanogo !! pour que l’évenement passe inaperçu.
    C’est pour cette raison que j’ai dit que l’actuel premier ministre Modibo Keita a changé mais négativement….
    le mali fut obligé de rembourser plus de 4 milliards cfa des Americains à cause de ce monsieur sans honte, sans foi, ni loi
    IBK est le concentré du vol, de la décalcomanie, de la négation, de l ‘inhumanisme , de la trahison du peuple.

  7. Cette nomination est tout simplement une promotion de la corruption au Mali. Le detournement de l’argent de l’ONUSIDA par ce monsieur a fait tellement de vague sous ATT et au lieu d’etre en prison pour çà, on vient de le confier un autre projet et il y’as pleins a mettre dans la poche dedans.
    ceux qui pense que le beaux discours servent a quelque chose doivent comprendre qu’au Mali, il faut juste etre un grand voleur pour avancer.

  8. En raison de sa gestion du Fonds mondial ce monsieur devait être poursuivi pour crime contre l’humanité car il s’est fichu de la santé publique. Après nous avoir exposé à la maladie il va nous affamer ce voleur promu par un voleur

  9. INCROYABLE LE GLOBAL FOUND A ETE DILAPIDE ET SUPENDU PAR LES USA SOUS SA DIRECTION …….. POURUOI LE FAIRE APPEL…………..LE MALI A MEME ETE OBLIGE DE REMBOURSER LA SOMME VRAIMENT INCROYABLE , PAUVRES DE NOUS………………. 💡

  10. Quelle honte? Quelle ignominie? Quelle indignité en nommant cet homme à la tête de cette grande institution qui verra tout de suite ses ressources réduire auprès de partenaires au développement. Cet homme a détruit les fonds de l’ONUSIDA au vu et au su de tout le monde causant la mort de milliers de Sidéens grâce à la suspension du Fonds de Lutte contre le VIH/SIDA et IBK se met à prendre cet homme pour gérer cette grande structure de l’état, on dirait qu’il n’y a pas de cadres valables dans ce pays. Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali. De toutes les façons la vérité finira toujours par triompher sans équivoque.
    NB: IBK chercher les hommes valables de ce pays pour le bonheur du pays et des fils du pays.

  11. Et voilà encore, hahaa nos chefs d’etat malien vampires, toujours les leurs et les mêmes requins, crocodiles, coyotes, loups, rapaces, anacondas et vampires barons de AOK a IBK en passant par ATT qui continuent a nous faire leurs dictats claniques au Maliba. Si après tout c’est et ceux sont ceux la le changement et nettoyage au Maliba alors là un pas en avant et 10 en arrière. 👿 😈 👿 😈 👿 😈 . C’est très grave. Alors Vive le clans des 3 chefs vampires suceurs du Maliba 😆 😆
    😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😉 .
    No comment. A suivre…

Comments are closed.