Général Abdoulaye Coulibaly Nommé Chef d’état-major général adjoint des armées

6

Les opérations faites homme

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 26 juillet 2017, la nouvelle tombe. Le Sous-Chef d’état- major chargé des opérations à l’Etat-major général des armées, Abdoulaye Coulibaly est promu général de Brigade. Et nommé Chef d’état-major général adjoint des armées.

 

Le natif de N’Tiobougou-Koulikoro, Sikasso, il y a 48 ans, est en terrain connu.  

Son parcours en dit long. En effet, il a été Commandant du Théâtre de l’Opération Maliba (2013-2014), Chef d’Etat-major de l’Opération Badenko  (2012- 2013), Chef de Division du Centre Opérationnel Interarmées, Etat-major Général des Armées, décembre 2010, Chef d’Etat-major de la 1ère Région Militaire (Juillet-Décembre 2010) Gao, Commandant 12ème Régiment Mixte (2008-2010), Kidal, Commandant 13èmeRégiment Mixte (15 Février 2007) – GAO, Chef d’Etat-major de la 5ème Région Militaire (Août 2005 –   Tombouctou).

Il est aussi un formateur avéré pour avoir été Officier d’Etat-major à la mission des Nation Unies au Burundi (ONUB), charge de la formation (Juin 2004 – Juin 2005), Directeur Adjoint de l’Ecole des Sous-officiers de Banankoro Sept 2003 – Août 2005, Instructeur permanent à l’Ecole Militaire Inter Armes (EMIA), Koulikoro, (Jan 1997 – Sept 1999).

Le nouveau CEMGA/A a également commandé les petites unités, telles l’Escadron de Chars de Sévaré (Août 1999 – Sep 2003), l’Escadron de Reconnaissance de Tombouctou (Avril 1994 – Jan 1997) où il faisait officie d’adjoint.

Marié et père de six enfants, l’ancien du Prytanée Militaire de Kati (1982-1989) est un produit de l’EMIA de Koulikoro, Mali, 1989-Juin1993.

Après le Mali, son cursus indexe plutôt les USA où il a suivi les cours d’application de l’Arme Blindée Cavalerie à Fort Knox, USA (Oct-Dec 1993) ; le cours d’Etat -Major et de Commandement à Fort Leavenworth, (Juin2002-Juin 2003).

Le général Abdoulaye Coulibaly est aussi passé le Canada, Centre de formation pour le soutien de la paix, 2006. ; l’Ecole de Guerre Armée de Terre USA (2009 – 2010) ; l’Atelier pour les Officiers Supérieurs sur les Règles Internationales Régissant les Operations Militaires (SWIRMO 2014)

Son cours de capitaine a été effectué à Jaji, Nigéria (2000)

Dans sa besace, il garde de nombreux diplômes et certificats dont, entre autres, le Baccalauréat malien, le diplôme de l’Ecole Militaire Interarmes, le diplôme de l’Ecole de Maintien de la Paix, le Certificat du Centre de Maintien pour la Paix (Juin 2006 Canada), le diplôme de l’Ecole de Guerre de l’Armée de Terre (USA) ; une Maitrise en Etudes Militaires Stratégiques, Université de Pennsylvanie (USA), un Certificat de l’Atelier pour les Officiers Supérieurs sur les Règles Internationales Régissant les Operations Militaires (SWIRMO 2014)

Expériences professionnelles

L’ancien Chef d’Etat-major adjoint de l’Armée de Terre (2012-2015) est un homme d’expérience opérationnelle Sous-Chef d’Etat Chargé des Operations EMGA (2016-). Il a été, entre autres, Commandant du Théâtre de l’Opération Maliba (2013-2014), Chef d’Etat-major de l’Opération Badenko (2012- 2013), Chef de Division du Centre Opérationnel Interarmées, Etat-major Général des Armées, Décembre 2010 ; Directeur Adjoint de l’Ecole des Sous-officiers de Banankoro Sept 2003 – Août 2005.

Distinctions Honorifiques

  • Chevalier de l’Ordre National du Mali
  • Médaille du Mérite Militaire
  • Médaille Commémorative de Campagne des UN
  • Médaille Commémorative de Campagne “FLAMME DE LA PAIX” Mali
  • Médaille Commémorative de Campagne Opération “DJIGUITOUGOU” Mali
  • Médaille Commémorative de Campagne Opération “MALIBA” Mali

Il parle, lit et écrit couramment le Français et l’Anglais. Il parle aussi couramment le Bambara. Comme loisirs, il pratique : le Volley-Ball, et aime la Pêche et la Lecture.

Il a de bonnes connaissances en bureautique sur Word, Excel, Power Point et Access.
PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai que les diplômes ne font pas la guerre, c’est le courage et le patriotisme qui sont les premiers leviers pour conduire une guerre et gagner. Le cheval est là et le terrain de course est là. Regardons le Général à l’œuvre, ensuite vous pouvez le juger. De toute façon, le Général est dans un système dans lequel il ne peut pas sortir, sinon, il va se casser les dents, comprenez comme ça.

  2. Mais ?? Qui a écrit ce Curriculum ??
    Des généraux qui ont tous les diplômes, toutes les formations, qui ont fait tous les pays du monde et tous les terrains possibles et inimaginables…mais seulement sur papier, le Mali en regorge.
    Si on pouvait les vendre, on serait aujourd’hui riche et célèbre.
    Malgré tous ces galonnés de complaisances, notre pays a été envahit et occupé par des crapules juchés sur des pick up avec des mitrailleuses.
    Alors, de grace, epargnez nous des listes de diplômes de galons de formation et de voyage.
    Félicitation Monsieur Coulibaly !
    Cela vient rallonger la liste interminable et inutile de nos généraux.
    Puisque le ridicule ne tue plus, on peut continuer.
    C’est qui le prochain grand Général qui a tout fait ?

  3. pas de Pub pour un officier.
    Il y a beaucoup d’officiers bardés de papiers et qui ont occupés des postes de maniéré éphémère comme lui, mais ou est notre armée notre pays aujourd’hui?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here