Secrétaire général de la présidence de la République : Soumeylou boubeye Maiga s’installe

1

Le nouveau secrétaire général de la présidence de la République, avec rang de ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a officiellement pris fonction, vendredi dernier. Son prédécesseur, Mohamed Alhousseyni Touré, lui a passé le témoin en présence de l’ensemble du personnel du secrétariat général de la présidence. Dans son allocution d’adieu, le secrétaire général sortant a félicité son remplaçant qui a déjà une grande connaissance du fonctionnement de l’appareil étatique.

« Je suis très honoré et fier du choix porté sur vous par le président de la République », a déclaré Mohamed Alhousseyni Touré. Il a aussi remercié l’ensemble des hommes et femmes qui sont au service de l’Etat, à côté du président de la République, et qui travaillent avec dévouement et loyauté pour que le pays avance. Mohamed Alhousseyni Touré a, enfin, rappelé qu’il était déjà un retraité avant sa nomination à ce poste.

Dans son intervention, Soumeylou Boubèye Maïga a rendu hommage à son prédécesseur pour les services rendus à la nation. Il a rappelé que Mohamed Alhousseyni Touré avait déjà occupé le poste de secrétaire général de la présidence sous le régime du général Moussa Traoré.

« Je vous connais très bien. Votre qualité professionnelle, humaine et morale est connue de tous », a-t-il témoigné. En s’adressant à ces collaborateurs, Soumeylou Boubèye Maïga a rappelé que travailler au secrétariat général de la présidence demande deux qualités importantes : la compétence et le dévouement.

« Nous avons été nommés et non élus à ce poste. Cela veut dire que nous sommes ici en mission, et notre travail est d’assister le président de la République, d’impulser l’action gouvernementale.

Pour cela, je demande aux uns et au autres d’être à hauteur de mission, d’être exemplaires du point de vue de la compétence », a-t-il indiqué avant d’ajouter : « J’espère que nous aurons une bonne collaboration avec comme principal critère le respect de l’ordre professionnel qui doit prendre le dessus sur tout ».

En effet, le nouveau secrétaire général de la présidence de la République a exigé de chaque collaborateur un rendement professionnel.

Il faut rappeler que le secrétariat général de la présidence de la République a pour mission  d’assister le président de la République dans la formulation des choix stratégiques de sa vision politique,  de suivre, pour le compte du président de la République, l’activité gouvernementale, de préparer les décisions du président de la République par la mise à sa disposition d’une information régulière et complète sur l’action du gouvernement et sur la situation du pays et de vérifier la régularité juridique des actes soumis à la signature du président de la République.

Il assure la préparation des correspondances du président de la République destinées aux institutions de la République, aux administrations et aux autorités étrangères, veille à l’application des décisions du président de la République et gère les relations du président de la République avec les autres institutions constitutionnelles et les autorités indépendantes.

Le secrétaire général de la présidence de la République est également chargé d’assurer la gestion administrative et financière des services de la présidence de la République, dispose de services propres et comporte des services qui lui sont rattachés.
M. KEITA

PARTAGER

1 commentaire

  1. L’autre va et l’autre vient 🙁 Ou est la changement? Quant est ce que la jeunesse prendre part pour mettre en practique leurs connaissance? Qu’Allah le tout puissant protege mon Faso!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here