08 juin 2002 – 08 juin 2006 : ATT fête ses Quatre (04) ans à Koulouba

0

Au  Mali, la date du 08 juin est désormais consacrée à un évènement majeur, celui de l’investiture du président de la république de l’ère démocratique. Fidèle à cette pratique protocolaire, le président Amadou Toumani Touré fêtera pour la quatrième fois son accession à la magistrature suprême du pays.

Arrivé à Koulouba il y a quatre ans à la faveur d’élections démocratiques, Amadou Toumani Touré s’apprête à fête avec tous les démocrates maliens la date anniversaire de son investiture. Cette célébration est d’autant plus importante que nous sommes à la veille d’une année électorale présidentielle. Et qui dit élection dit  naturellement bilan.

Par rapport justement à ce bilan, nous ne saurions le faire de façon détaillée ici mais nous nous efforcerons de faire ressortir globalement la vision du président de la république  quant au devenir de notre pays. En effet, à son arrivée au pouvoir il a bénéficié d’un contexte particulier puisqu’il n’avait pas et n’a toujours pas un parti politique à son nom. C’est donc un candidat indépendant soutenu par des démocrates soucieux du développement de leur pays, qui a été choisi par le peuple malien pour présider à sa destinée : le vrai candidat de la demande sociale.

Les élections législatives qui ont suivi la présidentielle n’ont pu déterminer un groupe majoritaire à l’hémicycle si bien qu’il n’ya presque pas d’opposition parlementaire. Le président de la république aurait pu profiter de cette situation et diriger le pays avec seulement ses ” propres hommes “, mais il a préféré travailler avec toutes les forces vives de la  nation. C’est pourquoi la démocratie à la malienne est citée en exemple dans une sous-région Ouest africaine éclaboussée par des conflits liés à une mauvaise gestion de la chose commune.

ATT a même réussi ce qui, il y a environ une décennie, était inimaginable, c’est-à-dire, réunir des adversaires politiques autour d’une même table. Il n’a pas caché sa joie le jour où il a présidé le premier conseil de ministres auquel  étaient présentes toutes les sensibilités politiques ou presque. Un candidat indépendant qui a autour de lui les ministres Mamadou Laminé Traoré (MIRIA), N’Diaye Bah (CNID), Choguel Kokala Maiga (MPR), Check Oumar Sissoko (SADI), Nancouma Kéita (RPM), Seydou Traoré (ADEMA), Oumar Hammadoun Dicko (PSP), Oumar Ibrahim Touré de l’URD.

La stabilité politique actuelle du Mali est à mettre indubitablement à l’actif de ATT qui a su gérer sa victoire en la partageant avec tous.

Les mauvaises langues ont pronostiqué une fin rapide et même brutale de cette ouverture politique mais c’était sans compter avec la détermination du Président dont la seule ambition reste le Mali d’abord.

La stabilité politique  constitue le terreau pour tous développements  et la destination Mali est de nos jours très prisée par les investisseurs privés locaux et étrangers.

Pour en venir aux actions concrètes visant l’amélioration des conditions de vie des Maliens, il faut noter que le Président de la république n’a pas chômé un instant.

Pays à vocation agro-Sylvio-pastorale, ATT a initié la ” loi d’orientation agricole ” sous la houlette  du ministère de l’agriculture  pour soulager les paysans et leur permettre de vivre des fruits de leur travail. Véritable ” Révolution Verte “, cette loi vient à point nommé car les agriculteurs en général et les cotonculteurs en particulier traversent ces derniers temps une crise liée à la fluctuation des prix sur le marché mondial. La loi d’orientation dont l’objectif est la revalorisation de l’activité agricole est le plus beau cadeau offert au monde paysan.

Autre domaine prioritaire pour le chef de l’Etat, c’est indiscutablement l’école. A ce niveau, la signature de ” l’accord ” de  partenariat pour une école apaisée et performante constitue une  rupture  fondamentale d’avec le passé avec son corollaire d’année facultative, d’année blanche, etc.

Désormais à travers ce pacte, tous les acteurs de l’école (administration, enseignants, parents d’élèves, et élèves) s’engagent à faire de l’école un lieu d’apprentissage du savoir pour le bonheur de  toute la nation.

C’est pour un développement harmonieux de tout le Mali que le Président de la République est sur tous les fronts et dans toutes les régions. À Ségou, ATT a fait le voyage de la zone Office du Niger à plusieurs  reprises si bien que certains avaient imaginé un intérêt suspect, mais c’était tout simplement dû à la spécificité et au rôle que joue la zone dans le dispositif de sécurité alimentaire de notre pays.

On a aussi vu ATT dans les mines d’or de la première région, Kayes. L’or constitue pour notre pays une importante source de devises pour le trésor public.

Toujours dans le cadre du développement de nos villes, le ministère des mines, de l’énergie et de l’eau s’est lancé depuis un bon moment dans l’électrification de localités sur instruction personnelle du chef de l’Etat.

A cela, il faut ajouter la volonté du Président d’offrir à chaque Malienne un toit. Et ce projet constitue l’un des succès éclatants de ATT car de son arrivée au pouvoir à nos jour, que de logements sociaux ont été inaugurés à travers tout le pays  de Kayes à Gao en passant par Bamako, Ségou, Nioro, Mopti, Bandiagara entre autres.

La communication fait partie des outils de développement et aujourd’hui presque toutes les grandes localités  du pays sont ouvertes  par les réseaux téléphoniques mobiles ou fixes. Dans la même rubrique, une large place a été accordée aux travaux de désenclavement du pays à travers les routes et les ponts.

Pour intéresser toutes les régions dans l’organisation des activités à dimension nationale, le Président a trouvé une formule de rotation.

C’est ainsi que Sikasso a abrité les cérémonies commémorant la fête d’indépendance de notre pays en septembre dernier, Kayes a organisé la dernière élection MISS ORTM, Ségou a organisé la biennale  artistique et culturelle, Gao la fête du nouvel an, Tombouctou a réuni la Ouma Islamique à l’occasion de Maouloud 2006.

Ces actes peut être banals sont pourtant pleins de signification car permettant à chacun d’accueillir à un moment donné le Mali tout entier à travers ses plus hauts responsables.

C’est donc dans cette atmosphère que le Président de la République avec tout le peuple malien s’apprête à fêter le quatrième anniversaire de son accession à la magistrature suprême de notre pays.

Ce quatrième anniversaire est important à plus d’un titre car il est une occasion pour faire voir davantage les grands chantiers de développement initiés par ATT pour que le Mali continue d’occuper en Afrique et ailleurs le rang de leader.

Baba YOSSI

  La Voix des Jeunes”

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here