Affaire fonds mondial : Oumar I Touré blanchi

28 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La salle d’audience Boubacar Sidibé de la cour d’appel de Bamako a servi de cadre le mardi 11 décembre 2012 pour le jugement de l’affaire concernant ministère public contre l’Ancien ministre de la santé, Oumar Ibrahim Touré, Ousmane Diarra, Alimata Naco et 17 autres. Ils étaient inculpés pour atteinte aux biens publics par faux, usage de faux, détournement, complicité d’atteinte aux biens publics, délits de favoritisme et complicité de ce délit. La Cour était présidée par Mamadou Baba Traoré assisté par des conseillers, des accesseurs et du  Greffier Djénébou Kodio sous la supervision du Ministère public.

Oumar Ibrahim Touré

L’affaire fonds mondial dans laquelle était impliqué l’ex ministre de la santé, Oumar Ibrahim Touré, a connu son épilogue mardi dernier à 20 heures dans un prétoire plein à craquer. Durant neuf jours, l’affaire était devant la cour d’assises. La crème du barreau malien était présente : Me Mountaga Tall, Me Amidou Diabaté, Me Magatte Sèye etc. ils étaient tous présents pour plaider en faveur de leurs clients impliqués dans une affaire d’atteinte aux biens publics. Après les interrogatoires, le réquisitoire du ministère public, les recommandations de la partie civile, la plaidoirie des avocats, les arguments et prétention des parties, la cour a rendu le verdict. « En vertu des pouvoirs qui me sont conférés dans le code de procédure pénale, les 19 personnes que je vais citer tout suite ne sont pas coupables des faits qui leur sont reprochés. Il s’agit d’Oumar Ibrahim Touré, ex ministre de la santé ; Ousmane Diarra, ex DAF du ministère de la santé ;  Toumani Sidibé, l’ex directeur national de la santé ;  Doullaye Coulibaly, Charles Sanogo, Alassane Coulibaly, Youssouf Boré, Badra Alou Coulibaly, Mohamed Berthé, Alimata Naco, Satigui Sidibé, Djoumbogo Yalcouyé, Issiaka Béréthé, Djofflo Coulibaly, Mamadou Ousmane Ba, Mambé Coulibaly, Dramane Simpara, Mamadou Makadj, Issa Sow. Ils ont tous été acquittés et doivent être mis en liberté », a déclaré le président de la cour. Avant d’ajouter qu’après avoir délibéré conformément à la loi, Ichiaka Diallo, l’ex comptable du Fonds mondial est condamné à 5 ans de prison.

Lors de sa réplique, le ministère public, à travers Danièl Téssougué, a indiqué qu’il a été mis mal à l’aise par la partie civile. Avant d’ajouter que le triomphe du droit est au bénéfice des citoyens. Un juge travaille avec sa conscience en appliquant la loi, a-t-il dit. Le procureur général s’est dit heureux pour l’acquittement des 19 personnes. Avant de demander à la cour d’accorder des circonstances atténuantes en faveur d’Ichiaka Diallo. La partie civile représenté par Douada Doumbia n’a pas demandé des dommages et intérêts mais a réclamé le remboursement de la somme de 121 097 900 FCFA qu’Ichiaka Diallo a reconnue.

Au cours des plaidoiries, Me Alassane Diop qui défendait l’ex directeur national de la santé, Toumani Sidibé a fait savoir qu’il y’a eu des arrestations irrégulières dans cette affaire. « L’injure et l’injustice ont fait trop de ravage dans ce pays. La cour d’assise est la formation, la sensibilisation et la pédagogie. Ayons le courage de faire l’introspection », a-t-il dit. Me Diop a dénoncé l’insuffisance du juge d’instruction et la vexation dans les commissariats. Il a demandé à la cour  l’acquittement pur et simple de son client. Me Amidou Diabaté qui assurait la défense de Satigui Sidibé, ex directeur général des marchés publics, a souligné qu’il n’a pas été déçu.

Selon lui, ce n’est pas courant qu’un ministère public admette qu’il n’y’a pas de charge contre telle ou telle personne. « Les infractions ne sont pas établies parce que les interrogatoires ont permis d’éclaircir les zones d’ombres », a-t-il déclaré. A l’en croire, en 40 ans de service, la conscience professionnelle de son client ne lui permet pas de commettre des forfaits. Me Mountaga Tall qui défendait l’ex ministre de la santé Oumar Ibrahim Touré a rappelé que ceux qui ont fait l’enquête préliminaire ont pêché. Selon lui, cette audience publique permet aux gens de sauver leur dignité.

Pour Me Tall, le ministère de la santé gère plus de 120 milliards par an. Il a précisé que l’ex-ministre n’a pas été demis de ses fonctions, mais qu’il a lui-même démissionné. Me Magatte Sèye qui défendait pratiquement tous les inculpés a souligné que c’est un dossier qui a été monté de toutes pièces. Selon lui, la nullité de l’’arrêt de renvoi devrait être faite devant la cour suprême car cet arrêt est une injure contre le droit et contre la procédure. Pour Me Sèye, il n’y’a pas eu de violation des règles du marché public. Donc à cet effet, le délit de favoritisme n’est pas justifié. Au cours de sa plaidoirie, il a fait savoir qu’un dossier n’est crédible que lorsqu’il dit la vérité.

Aguibou Sogodogo

 

SOURCE:  du   13 déc 2012.    

Autres articles dans la même catégorie

28 Réactions à Affaire fonds mondial : Oumar I Touré blanchi

  1. Lynx22

    Faites comme l’Internal Revenue Service (IRS),a defaut de prouver la culpabilite des auteurs ,c’est a eux de prouver leur innocence en justifiant leurs biens.C’est la maniere de lutter contre la corruption au Mali…Il faut qu’il ait le parallele entre les REVENUS,LES TAXES ET LES BIENS DES CITOYENS…
    :evil: :evil: :evil:

    • Bougobalini

      Comparaison n’est pas raison. Les USA ont un systeme d’informatisation de toutes les donnees assez sophistique, contrairement au Mali qui n’en a pas encore sinon tres peu. Alors le systeme IRS n’est pas pour le Mali, pas pour l’instant en tout cas.

      • Lynx22

        Fais tu semblant ou quoi?
        On n’a pas besoin du serveur de la NASA pour justifier ses bien….VRAI ou FAUX ????

  2. blanche neige

    avec une telle justice carricaturée ,comment voulez vous que dans les années à venir ,des pays aient encore envie de vous aider ?? Bien sur qu’on sait qu’il y a de la corruption ,mais que par dessus le marché elle soit encore couverte par la justice ,là le Mali pousse le bouchon trop loin :evil: :evil: :evil:

  3. Aldjouma

    ATT est il encore au pouvoir?

  4. tienimango

    des juges et des avocats tous corrompus que dieu sauve le mali on s attendait a cette mascarade de justice ..honte a la justice malienne ..ils se sont partage le butain chacun a eu sa part et on continu….pauvre mali meme ces voleurs savent qu,ils ont vole mais un juge les acquittent …….

  5. Massa Traore

    La Charia, vive la Charia pour tous les grands voleurs. Voila que les coupables sont devenus des innocents avec une fierté mal cousue. Ils doivent rentrer à la maison retrouver femmes et enfants mais pas dans la fierté. Leurs parents doivemnt se sentir genés dans une société où le respect des normes sociales est la plus grande valeure morale.

  6. Broulayi

    En lisant bien ce texte, je lis bien : ces gens sont acquittés parce que les enquêteurs ont fait mal leur boulot… C’est bien ça ?

    Tant qu’on ne me dis pas où sont passés les milliards de FCFA du Fonds Mondial… et quels sont ceux qui les ont détournés… je considère que ces gens là sont coupables.

    Les enquêteurs maliens (probablement nommés à dessein) sont minables… sans aucun doute… mais les coupables restent les coupables. :mrgreen: Pas besoin d’être un énarque pour comprendre ça.

    En premier lieu, l’ex-ministre Oumar Ibrahim Touré. Coupable même dans sa tombe… il restera coupable.

    On peut qualifier les avocats, les procureurs, de tous les superlatifs… pour moi, ces gens là sont les coupables. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Ils ont leurs consciences pour eux… ils sont fiers de rentrer dans leurs familles et retrouver femmes et enfants… ils entraineront leurs secrets dans leurs tombes un jour. Mais ils sont coupables.

    Moi aussi, je garde pour moi mon intime conviction : ces gens là sont coupables. :( :( :( Et rien ne me fera changer, tant su’on ne me dit pas où sont passés les milliards et qui les a empochés. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  7. tomboc

    Je ne comprends plus rien encore,ou sont passés ces milliards dont les contrôleurs du fond mondial nous ont casser les tympans à un moment donné et des chefs de familles ont été humilier et même leurs dignités bafouées et voilà qu’on trouve un seul coupable pour rembourser la minable somme de 121.000.000 de francs,c’est dommage.

    • blanche neige

      tu sembles oublier que le Fond mondial vous a donné du fric . Comme il ne l’a pas repris,ou est passé l’argent ? C’est quand meme le boulot de l’inspecteur de savoir ou l’argent est passé :evil: :evil:

  8. Vision2013

    J’en veux a ceux qui ont reorganise cette parodie de la justice malienne. Il faut se poser la question: qui a une fois ete trouve coupable au Mali pour detournement des fonds publiques? Cest serait paradoxale au Mali qu’on ait les fonds et aille en prison. Le ministre Oumar Toure est irresponsable et ne merite plus jamais un poste de responsabilite au Mali.

  9. Iliaque

    « Le Procureur se dit heureux de l’acquittement des 19 personnes »!, je ne comprend plus rien!Pourquoi allez au proces avec un dossier que vous savez vide Monsieur le Procureur!
    Pour bouffer l’argent du contribuable ou celui des accusés?

  10. bk

    avec tous ces millards detournés on a cas donné 100 à 100 millions aux juges pour blanchir ces grands voleurs ce pays est foutu à jamais seule la charia peut nous sortir de ce gouffre sinon jusqu’ala fin du monde le mali n’aurra de responsables serieux qui se soucieront de ces pauvres population detournement, vol corruption gabegie, incivismeetc………….tels sont devenus le quotidien des maliens seul DIEU est notre espoir maintenant et la charia sinon on ne fait confiance à personne dans ce pays

  11. bk

    avec tous ces millards detournés on a cas donné 100 à 100 millions aux juges pour blanchir ces grands voleurs ce pays est foutu à jamais on a

  12. au lieu de rester derriere ton clavier a dire que vous n etes pas d accord il fallais se deplacer puisque l audience etait publique.j ai assisté a tout c est le juge d instruction et la presse qui ont amplifier toute cette affaire savez vous que ces des milliards qu on disais alors qu a la verité selon l arrét de renvoi la totalité de l argent en question n atteignait pas les ‘cinq cents millions de cfa.le peuple etait mal informer l inspecteur du fonds mondial a tres mal fait son boulot et les juges d instructions ont baclés le reste du travail.en tous les cas le proçès que j ai assisté le ministre etait le bouc emissaire et non le coupable.

  13. blanche neige

    le ministre est blanchi ? FAUX sur la photo il est toujours noir :mrgreen: :mrgreen:

  14. kaaya nady

    NON, NON Mille Fois Non aux Conclusions de ces Assises pour l’Affaire du Fond Mondial.
    Et ces Cachets, Tampons pour Confectionne de Fausses Factures? Et ces Factures venus de « Fonctionnaires » Responsables, Cadres « A » de la Fonction Publique, devenue Fonction Populaire, dévoyée par ces Hommes et cette Dame qui mettent leur Cerveau à confectionner des documents diaboliques pour « SOUTIRER, SUCER » l’ARGENT malgré leurs indemnités gracieusement bien payées et sans retard par rapport à la majorité des Braves et Honnêtes Maliens. Le Ministre de la Justice, si la Loi le lui permet, doit faire Appel et cela, d’ autant plus que ce sont es Cadres de Haut Niveau dans leur domaine de compétence et la Nomination d’un Cadre spécialement « Nommé » pour faire le « Gendarme » pour surveiller, contrôler, enquêter dans le but d’enrailler les Détournements par confections de Fausses factures et autres activités de détournements. Ici, Nous avons à faire à une Bande diabolique de prédateurs qui, en ignorant tous ces malades plus proches de la Mort que de la Vie ont mis en place et exécuté leur plan maléfique. Ne serait-ce que pour l’Exemple, pour la Morale et l’Éthique pour le Respect du Mali vis à vis de la Coopération Internationale venue au secours des Malades mais aussi pour la Crédibilité des Magistrats maliens dont M. Tessougué nouvellement nommé pour sa DROITURE, le Ministre de la Justice doit faire appel pour tout ce qui est écrit ci-dessus. Nous au Mali et ailleurs nous ne comprenons pas que ces Criminels épinglés par des « Faits » dont les 24 cachets trouvé dans le bureau perquisitionné d’un des délinquants, des voyages et des missions non effectuées ne constituent pas des preuves de faux et d’usage de faux de…etc? DROIT, JUSTICE, Protégez-Nous!

  15. diatésso

    la justice maliènne n’est pas aussi malade que ça Oumar I Touré a été blanchi par ce que les charges retenus contre lui n’étaient pas fondés c’est tout .vive la justice au service des justiciables

    • blanche neige

      vive la justice au sujet des justiciables ??? j’ai lu il y a deux ou trois ans ici meme sur maliweb qu’un pauvre type qui avait volé deux moutons ,a écopé de 5 ans de prison …….et sans sursis !!!!!!! c’est çà ta justice ??

  16. foune

    Que l`enfer soit la recompense de tout ceux qui ont touche a cet argent des pauvres malades, amen!. DIEU ne dort pas.

  17. mbè faso fè

    Mais alors où sont passés les milliards détournés ?
    Mais qui donc est coupables ?
    Ichiaka Diallo n’a reconnu que 121 097 900 F CFA. Et le reste de milliards ?
    Bon Dieu ! Que mon pays est tombé bien bas !
    Ces avocats et magistrats qui ont concocté une telle parodie de justice iront tous brûler en enfer !
    Aucun Malien n’est dupe. Des malades du SIDA et de la tuberculose sont bel et bien décédés faute de médicaments, suite à la rupture d’ARV liée à toutes ces malversations. Et voilà que personne n’est responsable !
    Les morts du SIDA, depuis leurs tombes, maudissent ceux qui, par ces détournements les ont assassinés. Seuls le mensonge, l’infamie et la perversion ont fait de notre pays ce qu’il est aujourd’hui.
    On peut berner le peuple Malien, mais, par ces mascarades, personne ne bernera le fonds mondial qui prendra acte de toute ces ignominies. les malades peuvent commencer à trouver d’autres voies pour se faire soigner. Quelle honte !

  18. justinloo

    bayam et blanche neige ne vous en faite pas. :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: Et dire que le comptable condamné est prêt a rembourser les 121 millions qu’il a reconnu, je crois savoir que le détournement de plus de 10 million équivaut à la PEINE DE MORT AU MALI! ça c’est un injure pour le Mali et pour le Peuple malien. Du moment ou il y a de impunité dans notre PAYS pourquoi en vouloir au CAPITAINE SANOGO pour soit disant qu’il veut lui aussi faire sa poche « Mon CAPITAINE VAS Y CAR TU N’EST PAS UN ENFANT MAUDIT, CEUX QUI VIENNE D’ETRE BLANCHI (je ne sais pas de quel blanc il s’agit) NE SONT PAS PLUS MALIEN QUE TOI » P A U V R E !!!!!!! M A L I!!!!!!! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: MALIENNES MALIENS ouvrons nos yeux pour une affaire de plus de 2 milliard on se retrouve avec 121 million et on veut nous faire croire que le pays est pauvre. GENERATION CONSCIENTE nous allons déterré tous ces dossiers salles même s’il faut condamné a titre posthume

  19. Allah est eternel

    la justice malienne est malade tout simplement.

  20. bayam

    oui le comptable c’est l’homme à tout porte en cas de detournement.comme s’il agit seul??????????
    Et en majourité c’est un jeux vertueux qui ce joue a ce niveau à savoir:
    petit tu me couvre et tu pars en prison
    et après je me charge de te tirer de là avec les millards qu’on a detourner. hahahahahahahahahahahahahaahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa??????
    Poor justice

  21. blanche neige

    UNE HONTE DE PLUS POUR LE MALI ,TOUS LIBERES !!!!!……..MAIS COMME IL FAUT BIEN UN COUPABLE C’EST UN OBSCUR COMPTABLE QUI EST CONDAMNE :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: