Attentat contre l’ambassade de France à Bamako : Béchir Bessnoun, condamné à mort, gracié

    0
    3

    Le président du Mali, Amadou Toumani Touré, a décidé d’accorder la grâce au citoyen tunisien, Béchir Bessnoun, condamné à la peine capitale par la justice malienne.

    Cette décision est intervenue après que le président de la République, Moncef Marzouki ait sollicité le président malien afin de gracier le citoyen tunisien, lors d’un entretien téléphonique qui a eu lieu, jeudi 15 décembre 2011, entre les deux présidents.

    Le chef de l’Etat malien a réagi de manière positive à la demande du président Marzouki et décidé d’accorder la grâce à Béchir Bessnoun, avant de promettre de le remettre aux autorités tunisiennes pour comparaître devant la justice tunisienne.

    La famille de Béchir Bessnoun a été informée de la décision de grâce.

    Sur un autre plan, le président Touré a exprimé ses vives félicitations au président Moncef Marzouki à l’occasion de son élection au poste de Président de la République. Les deux dirigeants ont réaffirmé, lors de cet entretien téléphonique, le souci commun d’intensifier la coopération bilatérale.

    TAP

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.