CAN 2013 : Les Aigles battent le Niger par leur envie de gagner

6

Pour le second match du groupe B, basé à Port Elizabeth, les Aigles du Mali ont battu le Mena du Niger par 1-0. Le but est signé de Seydou Kéita qui a repris à la 84e minute un centre de Fousseyni Diawara mal repoussé par le portier nigérien. Cette rencontre s’est disputée au Nelson Mandela Bay en présence du Ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi que de l’ambassadeur du Mali en Afrique du Sud, respectivement Hamèye Founé Mahalmadane et Balladji Diakité.

Le ministre des sports, Ham√®ye Foun√© Mahalmadane s’adressant aux Aigles avant le match contre le Niger

 Après une première mi-temps boucler sur le nul (0-0), les Aigles et leur encadrement technique sont revenus des vestiaires avec une grande envie de gagner. En témoigne, le renforcement de la ligne d’attaque par l’entrée de Mamadou Samassa à la place de Cheick Fantamady Diarra. Et par la suite, le bouillant Sigamary Diarra va aussi laisser sa place à Samba Diakité.

Un coaching payant puisque ces changements vont permettre aux protégés de Patrick de Carteron de prendre le jeu à leur compte. Après avoir trouvé le poteau sur un puissant tir, Seydou rectifie le tir en ouvrant le score à la 84e minute. Le capitaine des Aigles reprenait victorieusement un centre millimétré de Fousseyni Diawara mal repoussé par le portier adverse.

Ainsi, le Mali s’offre la première victoire de cette CAN et occupe la tête du groupe B avec trois points devant le Ghana et la R.D.Congo qui s’étaient neutralisés par 2-2. Le Niger ferme la marche avec 0 point (-1).

Il faut souligner que la d√©l√©gation malienne (les officiels) est arriv√©e √† Port Elizabeth √† seulement quelques heures du match. A peine install√© √† son h√ītel, le Ministre Ham√®ye Foun√© Mahalmadane s‚Äôest rendu chez les joueurs pour leur transmettre le message des autorit√©s et du peuple.

¬ęNe vous mettez pas de pression inutile. Jouez comme vous savez le faire. Oubliez ce qui se passe au pays pr√©sentement car c‚Äôest une situation qui est train d‚Äô√™tre efficacement g√©r√©e. Aujourd‚Äôhui, ce que le pays attend de vous, c‚Äôest que vous relevez le d√©fi ici, cet autre front o√Ļ le souhait de tous est que les couleurs du Mali flottent plus haute. C‚Äôest votre partition dans la reconqu√™te de notre int√©grit√© territoriale‚Ķ¬Ľ¬†! Telle est la quintessence du message du Ministre de la Jeunesse et des Sports qui avait √† ses c√īt√©s l‚Äôambassadeur du Mali en Afrique du Sud, le pr√©sident de la F√©d√©ration malienne de football (FEMAFOOT) et de nombreuses autres personnalit√©s maliennes.

Notons aussi qu’en plus de la dizaine de supporters qui accompagnent la délégation officielle, de nombreux Maliens sont venus des pays de l’Afrique australe, notamment du Mozambique, pour supporter les Aigles du Mali. Des Sud Africains, à travers Seydou Kéita qui est le joueur malien le plus connu sur place, s’étaient également joints aux Maliens pour donner de la voix et pousser notre Equipe nationale à la victoire, certes courte, mais très précieuse.

Le lundi 24 janvier, le Mali va affronter le Ghana dans un match considéré comme le grand derby de ce groupe B. Tout comme ce fut le cas à Franceville l’année dernière.

Moussa Bolly

C.C/MJS

PARTAGER

Comments are closed.