Cheick Chouala Bayaya Haïdara à propos de la célébration du Maouloud :  » L’état d’urgence est une question politique et non religieuse « 

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La fête du maouloud  commémorant la date anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (psl)  a été célébrée dans la plus grande sobriété.  Pour cause, l’état d’urgence entré en vigueur depuis le 11 janvier et prorogé pour 3 mois par l’Assemblée nationale interdit formellement tout attroupement. Le jeune prêcheur non moins écrivain, Cheick Chouala Bayaya Haïdara, guide spirituel de l’association Hiz Bourahamane qui a réuni ses adeptes à domicile, a déclaré que l’état d’urgence ne devait pas être appliqué à la religion. Le prêcheur Cheick Chouala Bayaya Haïdara voit derrière une  telle décision des motivations purement politiques. Selon lui, l’interdiction de la célébration du maouloud avec d’importants rassemblements est due à la psychose de la peur.

Chouala Balla

 » La non-célébration du maouloud peut apporter des conséquences fâcheuses pour le pays. Même en tant de guerre, l’islam se pratique. La religion est une question de foi alors que l’état d’urgence relève  purement de la politique  » a réaffirmé le jeune érudit. Avant de marteler que les autorités auraient du s’atteler plutôt à la fermeture des boîtes de nuit, à l’interdiction des balani-shows ainsi que toute activité allant dans le même sens. Pour le guide spirituel de l’association Hiz Bourahamane, compte tenu de la situation de guerre que nous vivons, la célébration du maouloud devrait plutôt offrir l’opportunité à la communauté musulmane de montrer à ces terroristes qui se battent pour l’application de la charia que la vraie religion est celle que l’on pratique. Cela à travers des prêches dans les stades et devant des milliers d’adeptes et de fidèles acquis à la cause de l’islam.

 » Si nous l’avons accepté c’est parce que le pays est en guerre, il est de notre devoir de faire des concessions. Mais il ne faudrait pas que l’administration à l’avenir pérennise de telle pratique  » a-t-il précisé.

 » La grande mosquée enregistre plein de monde les vendredis. Il y a aussi les marchés. Ceux-ci sont des lieux où les terroristes peuvent s’infiltrer. Pourquoi, il n’y a eu aucun changement là-bas » a-t-il ajouté. Tout comme la naissance célébrée jeudi dernier, Cheick Chouala Bayaya Haïdara qui pouvait réunir plus de 15 000 voire 20 000 adeptes et fidèles sur le terrain Chaaba s’apprête à commémorer le baptême à domicile. S’agissant des bénédictions prévues  le jeudi 24 janvier  dans la mosquée de Dravéla, la communauté musulmane va prier pour le retour de la paix. Des fatwas seront partagées avec le public.

Pour ce qui est de sa contribution à l’effort de guerre, le prêcheur avait espéré mettre à profit le maouloud pour lever des fonds. Mais l’état d’urgence a compromis son projet. Ce n’est que partie remise, nous a-t-on fait savoir.

Ramata S.KEITA

SOURCE:  du   29 jan 2013.    

9 Réactions à Cheick Chouala Bayaya Haïdara à propos de la célébration du Maouloud :  » L’état d’urgence est une question politique et non religieuse « 

  1. Mael14

    Nous sommes fatigués de tous ces chefs religieux qui n’ en savent pas plus que nous sur Dieu et qui n’ aspirent qu’ à une chose: vivre de notre sueur et nous assujettir aux gouvernants verreux avec qui ils sont de mèche.DU BALAI!!! :evil:

  2. MALCOMX1424

    Chouala,tu sais c’est en Afrique de l’ouest que les gens exigent la fete de Maouloud.De surcroit,n’oublies pas qu’autant du prophete,personne ne fetait le Maouloud,apres sa mort aucun des 4 khalifs n’ont fete Maouloud.Les gens ont commence a fete Maouloud il y a tout juste 600ans,donc ne nous casse pas les oreilles quoi.Tu as le droit de feter dans la cour de ta maison.

  3. Yougoussake

    Choualla n’est qu’un petit escroc qui passe tout son temps a faire de la pub de ses livres sataniques.

  4. IML

    Voilà encore quelequ’un qui ne comprend rien. Reveille toi la jeunesse du Mali!

  5. Van Traoré Président de l'AJDCV

    Nous acceptons toutes choses sauf la division de notre pays le Maliba, et l’imposition de la charia, il faut que les gens se disent partout par ce que nous avons déjà commencé à bouter les bandits armées du nord du Mali et ensuite les faux musulmans qui étaient au nord du Mali comme Ançardine, Mujuao et leurs alliés à qui on ne peut pas accorder l’autonomie.
    Même si un criminel change son vêtement il est toujours criminel c’est comme le cas du MNLA.
    Au nord du Mali qui a commencé la guerre ? Ce sont les membres du MNLA, ils ont égorgé nos soldats tout le monde est au courant de ça.
    Messieurs du MNLA, nous vous demandons de vous rendre car votre cohabitation avec les autres devient difficile.
    Vous avez allumé le feu et vous voulez jouer aux pompiers.
    Vous êtes compris de tous par vos agissements.
    L’ingratitude ne paye jamais.
    Le Mali vous instruit.
    Le Mali vous soigne.
    Grace au Mali vous connaissez aujourd’hui la France.
    Vous voyez comment la communauté Internationale se mobilise.
    Il est lâche d’appeler des djihadistes pour violer vos sœurs jadis jolies et bien éduquées dans les campements.
    Vous avez assoiffé les vieux et veilles et même des enfants innocents.
    Vous avez affamé les siens et les avez poussés dans les camps de désolation.
    Enfants maudits, si l’armée vous trouve …..
    Vive l’armée Malienne,
    Vive la France.
    Vive le Mali Un et Indivisible.

  6. Ibou Keita

    En tous cas, le boubou brodé du « jeune érudit » est bien joli.

  7. loponou

    Si c’est çà un érudit de l’ISLAM, voilà pourquoi les jihadistes sont nombreux parmis nous.Le vrais Islam a toujour respecté les gouvernants. Eux ils voient plus loin que nous, et sont là pour nous proteger. Faire amalgame avec l’etat d’urgence du mali avec des intentions politiques, s’est être l’un des plus idiot de ce pays.

  8. Mr HAIDARA, je souhaite vous dire que la religion est pratiquée par des humains qui vivent sur terre et non sur la lune. Et je souhaite vous rappeler que s’est la religion en tout cas musulmane,qui a demandé de respecter nos gouvernants surtout s’il s’agit de sauver des vies humaines.

  9. haza

    Cet ignorant est un satan personnifie, mai il n’attend rien pour voir ce ki va l’arrivée. Il ose porté atteinte aux Sahabas du prophete SAW a haute voix et san etre inkité. Il est surement financé par une main invisible.