Chérif Ousmane Madani Haïdara à l’ouverture du 1er forum du groupement des leaders religieux : ” Dioncounda, Cheick Modibo, Younoussi, Sanogo, mettez-vous ensemble pour sortir le pays de l’impasse”

3

” Dioncounda Traoré, Cheick Modibo Diarra,  capitaine Amadou Haya Sanogo,  qu’allez-vous faire, vous quatre, dites  quelque chose aux maliens, faites quelque chose pour les Maliens. Le pays souffre, la population vous observe et attend de vous que vous vous mettez ensemble pour sortir le pays de l’impasse “. C’est sous cette forte interpellation que l’imam Chérif Ousmane Madani Haïdara a planté le décor du premier forum du Groupement des leaders religieux du Mali sur l’authenticité de l’islam. C’était le samedi dernier dans une salle archicomble du CICB.

C’était en présence du président de l’Assemblée nationale, Younoussi Touré, du président de l’ex-CNRDRE, capitaine Amadou Haya Sanogo, des représentants de la CSM, du FDR, de la Copam, d’IBK Mali 2012 et de plusieurs organisations et associations religieuses. Le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, son prédécesseur au même poste, Thierno Hady Thiam, l’imam de la grande mosquée, Koké Kallé, le moucadem des tidjanes de Nioro du Sahel, Amadou Thierno Hady Tall, le président de l’UJMMA et les grandes familles maraboutiques issues de toutes les régions du pays ont pris part à cette rencontre d’une portée symbolique pour la oumma islamique.

Le guide spirituel de l’association Ançar Dine, non moins président du Groupement des leaders religieux a saisi l’occasion pour dépeindre la crise politique et sécuritaire qui secoue le pays. Les Maliens souffrent et traversent l’une des plus grandes crises de leur existence, a déclaré Chérif Ousmane Madani Haïdara. Et s’adressant aux plus hautes autorités du pays, il précise “Dieu vous a investi d’une lourde responsabilité, faites en sorte que ces souffrances  puissent être écourtées, mettez-vous ensemble pour faire quelque chose pour vos concitoyens “.

S’agissant du Groupement des leaders religieux, Chérif Ousmane Madani Haïdara, déclare qu’il ne s’agit point d’une organisation d’exclusion mais d’une organisation destinée à perpétuer l’islam authentique.  C’est une association destinée à prôner la coexistence pacifique entre les peuples de différentes confessions religieuses et de cultes. Le capitaine Amadou Haya Sanogo pour sa part a insisté sur l’unité et la cohésion d’action entre les Maliens. Il rappellera aussi l’engagement de ses troupes à libérer le pays du joug des envahisseurs. Mahmoud Dicko plaide l’union sacrée entre les leaders religieux. Avant de faire remarquer que personne ne viendra nous imposer une quelconque idéologique.

“Le Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali est né de la volonté des dépositaires de la sagesse et de la piété  ainsi que de la nécessité de rassembler les musulmans du Mali “ indique le coordinateur Adama Kané. C’est un islam  dont le fondement est la tolérance, la paix, l’équité, l’assistance aux démunis.

Le groupement des leaders spirituels musulmans s’inspirant de l’islam traditionnel pratiqué au Mali depuis des lustres dit s’opposer à la domination dans notre pays des personnes extrémistes utilisant l’islam comme bouclier à des fins sordides. Pour faire échec à ce fondamentalisme religieux, l’association dit s’employer à édifier une société harmonieuse, d’éduquer des citoyens et de contribuer à l’éducation civique, morale et spirituelle de la population.

Le groupement des leaders religieux  qui compte en son sein un noyau de prédicateurs avisés s’est vite révélé  à travers la dénonciation de la charia au nord et la destruction des mausolées. Le groupement a aussi mené des médiations en vue de rapprocher les différentes sensibilités du pays. La dernière en date est celle menée en direction du FDR.

Pendant les deux jours, les travaux ont porté sur des questions se rapportant au fondement de l’islam, aux pratiques religieuses, à la paix et la stabilité du Mali.

     Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Actuellement la tenu d’un tel forum est plus que jamais nécessaire. Et si cela contuerait le Mali, j’en suis sûr retrouvera sa stabilité politico socio économique. Toute personne soucieux du bien être de ce Maliba doit encouranger l’union sacrée entre tous ces fils.

  2. Putain!!! 😆 😆 😆
    Je serais d’avis que si un jour, on devait habiter la planète Mars…il devrait y avoir des panneaux…grands comme çà… sur le trajet de vol…sur lesquels, il serait aussi visibles que le nez au milieu de la figure, des mentions: interdit à la réligion…interdit aux mosquées, interdit aux synagogues, interdit aux églises, interdit aux temples 😆 😆 😆
    Surtout pas de prêches car on serait tout près de DIEU,lui-même, là-bas, s’il est vraiment là haut 😆 😆 😆 On n’en serait pas si loin en tous les cas, si on voyage 8 mois durant à 800 kms par heure 😆 😆 😆

Comments are closed.