Décédé le vendredi 28 août 2015 à l’hôpital du Point-G : El Hadj Kassoum Théra repose désormais au cimetière de Sotuba

1

TheraDécédé le vendredi 28 août 2015 aux environs de 16 heures à l’hôpital du Point-G à la suite d’une courte maladie, El Hadj Kassoum Théra, instituteur à la retraite et correspondant du quotidien national l’Essor à Djenné depuis une trentaine d’années et oncle de notre confrère Kassoum Théra a été conduit, dimanche 30 août, en sa dernière demeure.

‘est dans la famille Théra à l’hippodrome que les obsèques du défunt se sont déroulées. C’était en présence d’une foule nombreuse composée   de collaborateurs, d’amis et de parents   dont les honorables députés de San, Lamine Théra et de Yanfolila Mamédy Sidibé.

Connu  avec son éternel turban et ses poignées de mains chaleureuses, ” La presse “ comme le surnommaient ses intimes, s’était fait un nom dans la ville mystérieuses. Ainsi, il était  au centre de  toutes les activités protocolaires   et sociales dans le cercle de Djenné. Instituteur de formation, il a été piqué très tôt par le virus de la communication. C’est ainsi qu’en plus des cours qu’il dispensait à l’école publique de Djenné, il se ménageait un temps pour  les activités de l’AMAP et de la Radio Mali dont il était aussi le correspondant.

Je garde surtout de l’homme sa modestie et son sens du respect de du prochain. Je ne l’ai jamais vu en colère ” a témoigné un ressortissant de Djenné à Bamako qui a pris part aux obsèques dans la famille Théra à l’Hippodrome.

Alité par une fièvre il y a de cela une dizaine de jours à Djenné, il a été évacué aux urgences de l’hôpital du Point-G à Bamako pour y recevoir des soins appropriés. Malheureusement, la maladie a fini par l’emporter  le vendredi 28 août à l’âge de 68 ans. Il laisse derrière lui une femme et 6 enfants.Comme le dit un penseur,  ” chacun va dans sa tombe avec un dernier projet». Et le dernier projet   qui lui tenait à cœur était sans nul doute  le lancement d’une radio dont il avait  déjà introduit la demande de fréquence.

Dors en paix!

 La Rédaction

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.