Festival “Le Mali Debout” initié par Sokona Gakou : Une vingtaine d’artistes de renom à Bamako, du 29 au 31 mai, pour chanter la paix

5
Sokona Gakou
Sokona Gakou

Une façon pour elle de jouer sa partition dans le cadre de la paix et de la cohésion sociale au Mali. Il s’agit donc de célébrer l’Accord de paix issu du processus d’Alger, dont la signature est prévue pour ce vendredi 15 mai, à Bamako. Une vingtaine d’artistes nationaux et internationaux sont invités à cet évènement culturel pour chanter la paix. Ce festival est parrainé par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

Le gouvernement malien s’apprête à signer l’Accord de paix avec les groupes armés du nord du pays. Cet évènement exceptionnel, tant attendu, aura lieu ce vendredi 15 mai prochain, à Bamako, en présence de plusieurs invités de marque. Pour notre consœur Sokona Gakou, la signature de cet Accord mérite d’être célébrée. Raison pour laquelle, elle a initié à travers son Agence “SOCK Communication” un grand festival prévu, du 29 au 31 mai, sous le thème “Le Mali debout”.

“J’ai été personnellement très touchée par la crise du Nord. En ce moment, j’étais aux USA. En organisant ce festival, je voulais que ces évènements soient désormais un mauvais souvenir pour tous les Maliens. Raison pour laquelle nous avons mis un accent particulier sur la paix et la cohésion sociale. Nous avons estimé aussi que la signature de l’Accord de paix mérite d’être célébrée parce que nous accordons une importance capitale à cet Accord, qui permettra une sortie de crise au Mali. Nous voulons mettre en valeur le drapeau malien, qui a été bafoué au Nord. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les fils du pays de se joindre à nous pour que ce festival puisse être une fête inoubliable” nous a confié, hier, Sokona Gakou.

Cette manifestation se déroulera sur trois jours avec différentes activités. D’abord, le vendredi 29 mai, il est prévu une grande cérémonie au Centre International de Conférences de Bamako (CICB) sous la présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta et son épouse Mme Kéïta Aminata Maïga. Cette cérémonie sera marquée par des prestations d’artistes de renom venus de différents pays. Il s’agit, entre autres, de Youssou N’Dour, Alpha Blondy, Mahawa Traoré, Afou Kéïta, le Groupe Sogha du Niger, Tiken Ja Fakoly. Sans oublier des artistes nationaux à l’image de la diva Oumou Sangaré, Baba Niamé, Thialé Arby, Zouzou. L’objectif visé par Sokona Gakou, c’est de voir sur le même podium une vingtaine d’artistes pour chanter la paix au Mali.

Un autre spectacle est prévu, le samedi 30 mai, au Stade Modibo Kéïta avec des artistes. Le festival sera bouclé par une grande caravane dans la ville de Bamako, le 31 mai,  dont le départ sera donné à la Place de l’Indépendance. En tout cas, la fête promet d’être belle.

Il est nécessaire de rappeler que Sokona Gakou a commencé sa carrière à la télévision nationale où elle animait avec brio l’émission “Samedi Loisirs”. Elle a également fait un passage très remarqué à la télévision ivoirienne. Au Sénégal, Sokona Gakou a présenté l’émission “Tempo Africa” à la RTS. C’est d’ailleurs elle qui a lancé “Grand Sumu” sur Africable, la chaîne panafricaine. Avant de lancer “Jéliya” avec son agence SOCK Communication. Sokona Gakou est l’actrice principale du long métrage de fiction “Minyé” réalisé par Souleymane Cissé.

Après avoir passé six ans aux USA, Sokona Gakou est de retour à Bamako où elle s’occupe désormais de son Agence de communication, créée le 15 mai 2008. Cette structure est dans l’audiovisuel, la production d’émissions, de spectacles et d’artistes. Elle intervient aussi dans l’organisation de séminaire, de prestation de services dans le domaine de la communication…

Alou B HAIDARA

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. She looks nasty.Sokona, you should be proud of your black skin.Shame on you , Sokona.

  2. Pouah! 😯 😯 😯 😯

    Non seulement elle est tchatcho comme un margouillat, mais pire, elle se maquille visiblement avec du tiga dégé ou de l’huile de palme! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Quelle horreur! 😆 😆 😆

    • Oui, c’est vraiment pitoyable, et malheureusement, elle n’est pas la seule! 🙁 🙁 🙁

  3. Et dieu, aouw ta yeredon.
    Signer ne veut pas dire taper le tam-tam ou jouer au n’gonni. S’il y a lieu de celebrer, cela doit etre logiquement Tombouctou et Gao ou vivent les braves populations resistantes a tout sorte de tracasseries et violences.
    Sokona, Shame on you. How can you be that cold hearted. Launch your business but treat my people this way.
    Je sais que tu etais deleguee du RPM d’IBK aux Etats-Unis, et ce role t’a fait deplacer d’Atlanta a Chicago pour les elections presidentielles. Si tu veux profiter de ta proximite avec le president, fais le, mais de grace ne mettons pas la charrue avant le boeuf. Trouves toi une autre publicite pour tes concerts, avant tout tu es du milieu des mass-medias.

  4. TCHATCHO, A fariman. Interdisons ces produits nocifs!!!!! Il faut faire comme la CI.

Comments are closed.