Fuites généralisées des sujets à l’examen du DEF : Les élèves doivent reprendre les épreuves et des sanctions doivent tomber

18
Le sujet de mathématique proposé au DEF
Le sujet de mathématique proposé au DEF

Décidément, cela devient une tradition. En effet, chaque année, peu de temps avant les épreuves du DEF, des fuites apparaissent. Une pratique devenue très répandue avec l’avènement des nouvelles technologies et l’accès rapide à l’information. Ainsi, pour cette année encore, les candidats à l’examen du DEF ont trouvé les fuites de plusieurs épreuves.

Une situation qui a même touché l’intérieur du pays. D’où la nécessité de prendre des mesures courageuses et radicales pour ne pas avoir une génération sacrifiée.

Qui a intérêt à saboter les examens ? En tout cas, c’est la question que le citoyen lambda se pose avec l’interminable fuite des sujets des examens chaque année.

Pour cette fois-ci, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Comme le dit un adage ” il faut frapper un cadavre pour que le vivant ait peur ” !  Le ministère de l’Education doit prendre des mesures idoines pour sanctionner les fautifs de cet acte considéré comme un crime.

Il faut que des gens soient licenciés et les élèves doivent reprendre les épreuves. Plusieurs sources nous ont confié qu’au début, tous les candidats ont composé sans difficulté. Et lorsque la fuite a été découverte, les épreuves n’ont pas été annulées. C’est le deuxième jour dans l’après-midi que les Directeurs des centres d’animations pédagogiques ont été convoqués à l’académie pour changer certaines épreuves.

Cette fois-ci, les élèves n’ont rien déboursé pour se procurer des corrigés des sujets. MK, candidate au DEF, relève qu’à 1h du matin, elle a été réveillée par ses amis qui lui ont remis une photocopie de l’épreuve de Math. “ Je n’y croyais pas, mais c’est le même sujet qui nous a été donné ” a-t-elle confié. (Ci-après une copie de l’épreuve de Math que les élèves ont obtenue avant le Jour J)

Une situation qui intervient alors qu’avant le démarrage des examens, le ministre de l’Education nationale, Mme Togola Jacqueline Marie Nana a fait une sortie médiatique pour dissuader les fraudeurs. Elle a en substance déclaré que ” L’Etat malien sera intransigeant désormais face aux fraudeurs et leurs complices en période d’examen. C’est fini, désormais avec les fuites de sujets, les fraudes dans les salles d’examen et de correction”.

 Signalons que cette fuite a concerné plusieurs épreuves du DEF. En plus de Bamako, même les villes de l’intérieur n’ont pas été épargnées par la situation. Raison pour laquelle il faut impérativement que des têtes tombent. Les examens doivent être annulés et repris. Sinon, on risque de voir une génération sacrifiée faire son entrée au lycée.

Ramata Tembely

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. le ministre, le directeur national des concours et examens, tous les directeurs des accademies,tous directeurs des cap et la commission de la saisie doivent etre arretés traduits à la justice ou bien de privatiser l’école malienne sans ça nos soeurs et nos frères qui vivent en brousse sortiront brat duoille dans cette affaire car ils ne sont pas informés de la fuites des sujets 😯

  2. Moussa MARA tel que je le connais ne va pas laisser cet acte impuni.
    Les auteurs et complices de ce délit seront retrouvés et sanctionnés et ils vous feront même pitié sous les peines encourues. 😉

    • lol you are very naive!Just sit there and cross your arms lol This burkinabe(Moussa Joseph Mara)will fix all your problems!

  3. il est tout à faire normal que Madame la ministre doit demissionnée car sa mission à ete un échec d’ autant plus qu’elle avait pris des précaution à pour l’ examen de DEF qu’ ont a même diffusé à l’ ORTM.

    • il ne faut condamner les enfants, prendre des messures pour l’année prochaine

  4. Il faut simplement changer de méthode d’évaluation;
    Il faut les évaluer de façon individuelle comme si c’est à l’oral devant plusieurs surveillants,
    Chacun rentre et traite ses questions qui seront aussitôt corriger!

  5. je me porte en faux contre cette info. J’ai vu les sujets de Math, c’est pas le même sujet. Il faut jeter en pâture nos autorités. Nous devons tous tirer dans la même direction, sinon, le pays ne va pas se relever . Les responsables de ce journal doivent être traduits devant la justice, pour diffamation, et non respect de la déontologie de la presse. Le Mali traverse le moment le plus critique de son existence, donc, nous devons restés unis et solidaires. Waa salam

  6. J’ai récemment un article qui parlait de causes profondes des rebellions touarègues répétitives. On parle négligence des autorités issues du sud, de la corruption celles-là surtout pendant la grande des années 90.
    a) Tout malien honnête peut difficilement nier que notre pays est très corrompu, surtout depuis le coup d’état de 1968. Mais avant même le Mali n’obtienne son indépendance en 19960, des intellectuels touarègues avaient déjà adressé une lettre à la puissance coloniale pour demander qu’il ne fasse pas parie du même que les « noirs » du sud.
    b) En 1963, le Mali venait d’avoir son indépendance. On ne pouvait pas parler négligence puisque n’avait été fait nulle part. De plus, on pouvait reprocher aux pères notre indépendance sauf dire qu’ils étaient corrompus.
    c) En parlant de la corruption, je pense qu’aucun homme honnête ne peut dire que les touarègues sont moins corrompus que nous autres. Aucun cadre touarègues ne fait partie des hommes qui quitté le système pour montrer publiquement son rejet de la corruption (comme on a pu le voir avec Soumana SACKO et Malick COULIBALY).
    Le racisme est l’unique raison des rebellions réplétives des touarègues.

  7. OUI L AN DOIT INTERPELER LE MINISTRE A CE SUJET IL FAUT QUE LE MINISTRE DEMISSIONNE COMME BOUBEYE CAR ELLE A éCHOUé AU DEF MORRRRRRRRE ZERRRRRRRRRRRRRRRRROOOOOOOOOOO au MINISTRE

  8. Ne vous fatiguez pas le Mali est atteind d’un cancer généralisé il faudra plusieurs années pour même inverser la tendance et des décennies pour en venir à bout . On donne toujours des solutions simples à des problèmes hyper complexes . Les politiciens font beaucoup de discours mais la réalité du terrain finie toujours par avoir raison d’eux.

  9. Les Fossoyeurs de l’ecole malienne se trouvent au Ministere de l’education et c’est de là-bas qu’on cherche à resoudre les problemes de l’ecole! Pas possible!
    Le Ministre et son Cabinet savent par qui passe les Copies avant d’arriver dans les salles d’examens;Oser radier les fonctionnaires de cette chaine une fois, deux fois et l’auto-contrôle s’imposera à la chaine remplaçante à Jamais!
    Les mutations comme sanctions ne font pas craindre un fonctionnaires du Ministere.

  10. c’est déplorable ce qui vient de se passer, aucun sérieux dans nos examens de concours, c’est pour cela même les pays de la sous région n’accordent aucune importance à nos diplômes de Bac et autres.
    c’est décevant, je suis témoin dans certains de nos centres les élèves n’ont pas fait 30 minutes dans la salle pour traiter les différents sujets de DEF. quant on se plaint de l’irresponsabilité des maitres de surveillances dans les salles de l’examen, l’année passée et cette année c’est plutôt l’irresponsabilité de nos autorités qui n’arrivent pas à mettre du sérieux dans les examens de concours.

    je suis très indigné de cette situation. sanctionné les fautifs

Comments are closed.