Journée des droits du consommateur : Le Redecoma n’est pas resté en marge

0

Journée des droits du consommateur : Le Redecoma n'est pas resté en margeLe Mali, à l’instar des autres pays du monde, a célébré le samedi la Journée mondiale des droits du consommateur. L’occasion a été bonne, pour le Regroupement pour la défense des consommateurs du Mali (Redecoma), d’organiser une conférence de presse pour expliquer l’importance de cette journée. Elle était dirigée par le président du Redecoma, Badou Samounou, en présence du représentant de l’AMRTP, Amadou Traoré, etc.

Le Redecoma est une organisation de la société civile malienne. Il a été créé le 10 juillet 1992. Il est membre de l’Organisation internationale des consommateurs (OIC). Pour ne pas rester en marge de la célébration de la Journée mondiale des droits du consommateur, les membres du Redecoma ont organisé une rencontre d’échange avec les journalistes pour expliquer l’importance de cette journée. Le thème retenu cette année était : “Téléphonie : respectez nos droits !”.

Dans son exposé liminaire, le président de Redecoma, Badou Samounou, a fait savoir que cette journée est une occasion pour son organisation de s’attaquer aux problèmes auxquels les utilisateurs (près de 7 milliards à travers le monde) de service de téléphonie sont confrontés en réclamant aux différents acteurs de : fournir aux consommateurs un accès fiable et financement abordable, proposer aux consommateurs des contrats équitables rédigés dans une langue claire, complète et accessible, facturer les consommateurs de façon juste et transparente, donner aux consommateurs du pouvoir sur leurs propres informations, écouter les réclamations des consommateurs et y répondre.

Le représentant de l’AMRT, Amadou Traoré, a expliqué que l’ordonnance n°2011-023P-RM du 28 septembre 2011 régie les télécommunications et les technologies de l’information et de la communication au Mali. Quant l’ordonnance n°2012-024P-RP du 28 septembre 2012, elle régule le secteur des télécommunications, des technologies de l’information, de la communication et des postes au Mali. Aussi, il a expliqué les droits et les devoirs des consommateurs vis-à-vis des opérateurs de téléphonie mobile.

Au cours de la conférence, il a été reproché aux membres de Redecoma de ne pas assurer normalement la défense des droits des consommateurs maliens.
Ben Daou

PARTAGER