Justice : Le ministre Coulibaly ou « quand la justice est bavarde mais infirme » ?

22 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

 Sans justice pas de paix. La balle est dans le camp du ministre de la Justice, le jeune Malick Coulibaly, celui-là même qui a démissionné de son poste de substitut du procureur de Kati sous l’ère ATT en dénonçant la justice de son pays.

 

Malick Coulibaly, ministre de la justice, Garde des Sceaux

Quelques années après, comme une expression de la justice immanente, des circonstances exceptionnelles l’ont amené à prendre la tête du département en charge de cette même justice. Mais de sa nomination à nos jours, selon les observateurs, il ne fait que de la figuration et se limite à des mutations, nominations et discours de bonnes intentions jusqu’à ce que certains se posent la question de savoir si le ministre Malick est à la hauteur de sa mission. Alors que l’occasion de faire fonctionner la justice lui est offerte par les autorités de la transition, surtout que personne au Mali ne doute de sa crédibilité, de son honnête et tous ses proches collaborateurs l’apprécient et soutiennent qu’il est entrain d’apporter des changements au sein de l’appareil judiciaire de notre pays. Mais il doit comprendre que les bonnes intensions ne suffisent pas, il faut des actes pour justifier la légitimité des préjugés favorables à lui accordés.

En effet, s’il ya un département ministériel où la matière ne manque pas, c’est celui de la Justice. Rien que les rapports du bureau du vérificateur général de la République, avec la synthèse des missions de vérification effectuées au sein de 40 services publics depuis l’année 2003, suffisent pour donner leurs lettres de noblesse au juridictions de notre pays en administrant aux citoyens la preuve de la fin de l’impunité au Mali. On ne lui demande pas de réinventer la roue, parce que ces missions existent et ont permis de déceler plus de 112 milliards de F CFA de manque à gagner pour l’Etat, donc pour le contribuable malien. Parmi les principaux départements épinglés, on peut citer celui de l’emploi et de la formation professionnelle, du développement rural,  des infrastructures, des  services d’assiette et de recouvrement, de la santé, du développement social et solidarité, de la  recherche scientifique, des finances publiques ainsi que celui des élections et de la justice.

En cette période de rigueur budgétaire inspirée par la crise au nord du Mali, l’Etat a besoin de cet argent, ne serait-ce que pour financer les investissements dans l’éducation des enfants et soulager les déplacés et les réfugiés.

Une autre question non moins importante qui exige un traitement sérieux et immédiat, c’est la situation des responsabilités, aussi bien des autorités civiles que militaires, qui ont eu à jouer un quelconque rôle actif ou passif dans le processus d’occupation des deux tiers du territoire malien. Au besoin, mettre en place une cour martiale à cet effet.

Que dire aussi des coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui, non contents d’envahir notre territoire, continuent de défier à longueur de journée l’autorité de l’Etat et ceci depuis des mois. A défaut de pouvoir les arrêter, au moins ouvrir des instructions pour l’établissement des crimes et délits commis et connus. Les victimes qui ont la chance de vivre encore sont connues de tout le monde, les victimes d’assassinat ont des familles, et elles-toutes ont droit à l’assistance de la République qui, à défaut d’avoir pu les protèger, doit au moins leur envoyer des signaux montrant que ces crimes crapuleux dont elles ont été victimes, ne resteront pas impunis.  Qu’est-ce qui moralement, juridiquement, légalement ou administrativement peut aujourd’hui s’opposer à l’émission de mandats d’arrêt internationaux contre les membres des organisations terroristes du MNLA, Ançar Dine, AQMI, BOKO HARAM, etc…qui ont massacré des soldats maliens sans armes à Aguel Hoc. Sans être dans le secret des dieux, ni être professionnel du droit, on peut répondre, sans risque de nous tromper, RIEN.

Nous disons donc au Ministre de la justice que sa responsabilité est déterminante dans l’assainissement des mœurs politiques, économiques et financières du Mali qui veut inaugurer l’ère d’une société saine parce que juste. La réputation d’un homme courageux et honnête a précédé et peut-être favorisé sa nomination à la tête du ministère de la justice. Ces qualités honorables qui lui ont légitimement fait bénéficier de préjugés favorables de la part du peuple sont certes nécessaires, mais pas suffisantes pour faire un bon Ministre.  Si par contre, à son corps défendant, il a les mains liées par les autorités supérieures, il a l’obligation morale de les dénoncer en prenant le peuple à témoin ou de démissionner encore pour préserver sa crédibilité et son honorabilité.

 

 ABD

SOURCE:  du   9 nov 2012.    

Autres articles dans la même catégorie

22 Réactions à Justice : Le ministre Coulibaly ou « quand la justice est bavarde mais infirme » ?

  1. Manager

    Courage !!!! MJ

  2. A vos armes, prêts, partez!

    Il faut être lucide: On ne peut pas attendre de miracle! Si honnête soit-il au départ, il fait partie d’un gouvernement dirigé par un cmd, et sous l’influence d’un sanogo.
    Or, l’un comme l’autre de ses « employeurs » sont gravement impliqué dans différentes affaires louches, telles que la tentative d’assassinat du président pour cmd et sanogo dont la complicité est indiscutable, ou comme l’affaire des tortures et des assassinats de bérets rouges, perpétrès par l’un et couverts par l’autre, qui s’est employé à ne rien voir et ne rien entendre… Sans parler des tabassages nocturnes de certains journalistes anti-sanogo à l’époque.

    Partant de là, il y a QUE deux solutions pour Coulibaly: Rester honnête jusqu’au bout et quitter ce gouvernement, ou vouloir conserver son poste et se satisfaire des fausses enquêtes soi-disant lancées par cmd, avec ordre de les faire tomber dans l’oubli! C’est malheureusement la deuxième solution qu’il a choisie (jusqu’à aujourd’hui, quid de la tentative d’assassinat de diouncounda??? Alors que les vidéos ont circulé dans le grand public et que les coupables auraient pu être coffrés en 24h! Quid des bérets rouges mystérieusement disparus jusqu’à ce jour et des informations concordantes de l’existence d’un charnier rte de kolokani??? etc, etc…

    Comme l’avait dit en son temps un ministre français de François Mitterand: « Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule! »… Lui avait démissionné, Coulibaly a choisi de rester.

    lui-même gravement mouillé dans différentes affaires, et notamment, la tentative d’assassinat du président où sa complicité est indiscutable.

  3. toure aameed ben hamat

    Mr le ministre,

    emetter des aujourdhui, au nom du mali notre patris des mandats d’arret internationnaux contre tout ce qui ont toucher l’integriter de notre cher mali, et tou ce qui ont comis des crimes contre notre paisible citoyens, et tout ce qui ont destabiliser notre pays pendants des annees, aussi avec leurs complices. leurs ordonner a reconstruire nos mosolees, nos eglises et dautre symbole de la republique. notre pays est un pays laic, dou toutes les comuneautees doivent retrouver leurs places. la societe malienne es lune des meilleur aux monde. reinstaurons notre valeurs en acceptant tout le monde sur notre sol et toutes les religions et toutes autre civilisations, sauf lintegrisme et lextremisme et le terorisme y compris le trafic de drogue et autres crimes .

    les maliens vous serons tres reconnaissants.
    et vous rentrerer dans lhistoire de notre grand pays. noublier pas de mettre aux arrets EX PRESIDENT ATT ET SES COMPLICES POUR HAUTE TRAHISON ET VOL FINANCE ECONOMIQUE EN COMPLICITER AVEC LENEMIS DU PEUPLE MALIEN.

    AMEED Toure LOS ANGELES, CALIFORNIA USA

  4. toure aameed ben hamat

    bonjour Mr le Ministre de la Justice,

    cest le moment ou a amais,votre role a ce jour es de mettre aux arrets tout ce qui ont toucher l’integriter de notre cher mali, en commettant des crimes et a sabotter nos institutions a comettre des axtrociter contre nos populations, de piller notre mali et mettre nos populations hors de leurs pays comme des refiger ne doivent pas etre tolorer en aucun cas. nous vous demandons au nom du mali d’emettre un mandat darret contre tout ses mauvais gens et groupe terroristes ou separatiste qui ont bruler le drapeau malien et en montant leurs drapeau criminelles dans nos territoires. le monde, la comuneautees internationnale et le peuple maliens tout entier vous regardes. vous voir rentrer dans lhistoire cest maintenant ou plus jamais.
    de Toure Ameed depuis Los Angeles, California USA.
    Nous vous regardons.

  5. dakabiton

    Monsieur le ministre ne t’en fait pas au moins dans ce gouvernement tu est parmi les meilleurs à nos jours ; si l’on veut classé
    1- Ministre de l’administration
    2- Justice
    3- des collectivités et de la décentralisation
    4- De la sécurité
    5- Mines
    6- Communication (Il faut qu’il pense à fermer les radios fictives)
    7-Intégration
    NB : les autres ont des problèmes car la feuille de route a été oublié par le 1er ministre donc eux ils restent bloqués.
    Le 1er ministre ne peut être classé car il a oublié sa feuille de route, il faut qu’on l’envoie prendre des conseils chez dadis camara .

  6. dakabiton

    Monsieur le ministre Coulibaly de la justice toi au moins je te fais confiance jai pas connu tous les ministres de la justice malienne ceux dont jai connu tu es parmi les meilleurs, un petit conseil a ton 1er ministre d’arrêter si non je craints pour lui il va droit au mur nous n voulons par un « Scenario Dadis » au mali. Nous savons qu’il personne au mali pour remettre sa démission parce que dans le pays des aveugles les bornes sont les rois, mais il peut éviter une somalisation au mali. Le mali ne pas la NAZA. S’il ne fait attention il finira par diriger un cyber dans un quartier éloigné de Bamako, sa aussi c’est parce que ces parents direct sont bon et ont toujours fait du bon pour les gens.

  7. Coulibaly Assitan

    j’encourage le ministre coulibaly,mais je lui dit que les riches font trop au mali,jusqu’a enfermé une femme etson fils à bolé.vous avez été informé à travers une lettre d’intervention qui n’a pas donné suite depui quatre mois.la femme qui ce trouve au niveau de la detention de bolé s’appel:Dembelé Assitan COULIBALY.

  8. alsace

    Il n’y que monsieur qui est le seul signataire de tous les articles de ce journal. Un journal fictif pour critiquer uniquement le pouvoir!!! C’est son problème dans tous les cas.

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco 100 armes

      tu perds ton temps maliweb est un site français tenu par les renseignements français avec de fausses signatures…