La FENASAM Ă  la CAN 2015

2

supportersCela se fera en collaboration avec les Maliens résidents en Guinée Equatoriale que la FENASAM est entrain de mobiliser via les réseaux sociaux et les représentants qui quitteront Bamako pour  Malabo pour  la mobilisation autour de ces deux objectifs :

Ils travailleront avec la colonie malienne, pour faire une grande mobilisation à chaque sortie des aigles et chercheront des contacts avec les représentants des supporters des autres pays qualifiés pour proposer l’idée d’un regroupement Africain des associations de supporters.

Les aigles sont une chaine, dixit le Président de la FENASAM, si chaque maillon de la chaine joue convenablement son rôle, il n’ya pas de raison que le Mali soit privé du sacre continental cette année. C’est pourquoi, la FENASAM invite les acteurs du football malien à l’union sacrée autour des aigles tout en demandant à chacun de jouer sa partition.

Il n’ ya jamais 2 sans 3, dira le Président de la FENASAM, ADAMA T. Coulibaly. Les aigles du Mali ont été 3èmes  à la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale, 3ème à la CAN 2013 en Afrique du Sud et cette année doit être la bonne pour le Mali. C’est pourquoi, la FENASAM salue et soutient l’engagement politique du Président de la république,SEM Ibrahim Boubacar Keita supporter N°1 des aigles.

Parlons du projet de la FENASAM de création de la Confédération Africaine des supporters :

Le thème: Unir l’Afrique à travers le Sport

Contexte et justification : depuis des temps immémoriaux, le Mali, pays des grands empires, a été et est un carrefour des civilisations.

Cette vieille tradition s’est matérialisée surtout lors de la CAN 2002 que le Mali a abritée et dont les enseignements restent inscrits en lettre d’or dans les annales du sport malien et Africain en général et le football en particulier.

Dès lors, le sport est devenu un vaste chantier de développement économique, social et culturel pour l’ensemble des communautés, car drainant l’ensemble des forces vives de la nation dans les stades dont les supporters, l’un des maillons importants de cette chaine sportive.

Malheureusement, certains stades offrent un spectacle désolant après les matches du fait de l’action des supporters, mécontents en cas de défaite ou l’effet de liesse en cas de victoire. En plus, certains saisissent cette opportunité pour s’infiltrer dans le milieu des supporters et semer la violence dans les stades. Toute chose qui est contraire aux valeurs et idéaux de paix que prône le sport.

Tirant les enseignements de plus de deux décennies de présence de l’action des supporters que la FENASAM  a initié l’idée d’une Confédération Africaine des Supporters, afin de cultiver chez les supporters, l’esprit de fairplay et le panafricanisme.

Il convient de rappeler ici que la constitution malienne du 25 février 1925 à travers l’article 117 dit que : la République du Mali peut conclure avec tout Etat africain, des accords d’association ou de communauté comprenant l’abandon partiel ou total de sa souveraineté en vue de réaliser l’unité africaine.

Les objectifs de la Confédération :

A travers  la présente initiative, il s’agit pour les communautés de Sport de :

Renforcer l’unité africaine en contribuant à l’atteinte de ses objectifs ;

Lutter contre toutes les formes de violence dans les stades du continent ;

Faire en sorte que le sport en général et le football en particulier soient un facteur de rapprochement des peuples ;

Cultiver la paix et amener les peuples à fraterniser ;

Réaffirmer son attachement à la réalisation de l’unité Africaine, à la promotion de la coopération régionale et internationale au règlement pacifique des différends entre états ;

Etablir des liens de solidarité entre les états à travers des projets de société de sport ;

Et propulser une fédération mondiale des supporters suite aux enseignements tirés du niveau africain.

Les principes de base :

L’adhésion à la confédération sera assortie d’un texte de statut et de règlement intérieur. Dans un premier temps, l’accent va être mis sur les états souverains et volontaires qui font du sport, un projet de société de dimension africaine dont le socle est la cause de la paix et l’élimination totale de toutes formes de violences au niveau des stades. Les principes vont contribuer au rayonnement du sport à travers une nouvelle culture de supporter plus panafricaniste, plus responsable et plus engagé pour la cause du sport.

Le projet sera présenté sinon instruit par la FENASAM à la phase finale de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale, en présence des pays qualifiés. Une fois adopté, une conférence africaine des supporters se tiendra, un mois après la CAN au Mali pour adopter les textes et poser les jalons de ce vaste chantier de développement du sport. Le Mali, terre d’accueil de cette innovation, car incarnant des valeurs de paix et d’hospitalité.

A terme, ce projet sera présenté, par le bureau africain des supporters, à la prochaine coupe du monde. A Cette occasion, des partenariats seront établis avec certaines organisations comme, la CAF, la FIFA, le Comité Olympique Africain et International, l’Union Africaine, le Parlement Panafricain, les Nations Unies et certaines firmes du sport telles que la société Airness.

Les pays, dont le monde des supporters n’est pas encore organisé, seront appelés à le faire pour unifier le mouvement afin qu’il puisse contribuer à instaurer  un climat de paix et de fraternité sur le continent.

La contribution des nations unies sera demandée en guise de soutien à des initiatives de paix dans le monde à travers le sport. Des campagnes de supporters de la paix seront faites en priorité à travers les pays en proie à des conflits internes ou externes.

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Mr. Coulibaly Adama T.
    tu as tout notre soutien pour tes belles initiatives.
    n’Ă©coute pas les jaloux.
    fonce !!”

Comments are closed.