Le Conseil supérieur de la Magistrature l’a décidé hier : Les 3 Procureurs généraux du Mali et 5 des 6 Procureurs de la République de Bamako relevés

    25
    Malick Coulibaly, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux

    Le bras de fer qui opposait le jeune ministre de la Justice, Malick Coulibaly au puissant Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM), qui regroupe les vieux loups de la famille judiciaire, vient de tourner en faveur du premier. Car, son projet d’affectations et de nominations des magistrats est passé comme une lettre à la poste à l’issue du Conseil Supérieur de la Magistrature, tenu hier jeudi sous la présidence du président par intérim, Dioncounda Traoré qui assume également les rôles du président du Conseil supérieur de la Magistrature. 

    Depuis sa nomination, le 24 avril 2012, comme ministre de la justice, le jeune magistrat, Malik Coulibaly, celui-là même qui a osé, en octobre 2008, démissionner de la magistrature pour une histoire de bétail en tant que juge d’instruction de Kati pour protester contre “l’instrumentalisation de la justice et l’ingérence inexplicable du parquet général dans un dossier” était vivement attendu au tournant. En proposant de relever les trois Procureurs généraux de Kayes, Bamako et Mopti, les cinq Procureurs de la République de Bamako, le ministre de la justice, Malick Coulibaly s’était jeté dans la gueule du loup.

    Daniel Tessougu

    L’on se posait la question de savoir s’il sera capable de redorer le blason de la justice malienne par des réformes salutaires ou allait-il se casser la figure face à de vieux crocodiles habitués à des méthodes peu orthodoxes qui n’honorent pas la justice? Toutes choses qui sont à la base de la grave crise de confiance entre la justice et les justiciables. Telles sont les questions qui taraudaient les esprits des citoyens maliens avec l’arrivée de Malick Coulibaly au département de la justice. Face à cette situation, beaucoup d’observateurs et analystes de la vie publique auguraient un véritable camouflet pour le ministre de la Justice au regard du poids politique, pour ne pas dire de la superpuissance des magistrats en question. Ainsi, certains envisageaient déjà le départ du ministre la Justice Malik Coulibaly. Ce qui ne fut pas le cas : Jugez-en-vous même : les trois procureurs généraux en question sont relevés.

    Le parquet général de Bamako que dirigeait Souleymane Coulibaly va désormais échoir à Daniel Amagouin Tessougué, magistrat de grade exceptionnel connu pour son combat contre l’injustice et la corruption. Il sera secondé par Arizo Maïga jusque-là Procureur de la République au Pôle économique de Kayes connu pour son intégrité et sa technicité.

    Dans cette vague de nominations et d’affectations, les cinq Procureurs de la République de Bamako sur les six quittent leurs postes. Seul le Procureur de la commune  II du district de Bamako, Alou Napé conserve son poste. Il ne faisait pas d’ailleurs partie des magistrats proposés au départ par le ministre Malick Coulibaly. Un fait notoire : Sombé Théra, Procureur près le pôle économique de Bamako depuis 8 ans cède son fauteuil à un haut magistrat intègre, titulaire d’un Master en gestion et ancien Contrôleur général d’Etat, actuellement, il est Conseiller à la Cour Constitutionnelle. Il s’agit de Mohamed Sidda Dicko.

    D’autres affectations et nominations ont été effectuées au niveau de certains tribunaux de premières instances du pays. Les nouveaux procureurs de la République ont en commun d’être jeunes, intègres et techniques. Parmi eux, on peut citer Ladji Sara qui a dirigé, avec poigne, la justice de paix de Macina et de Niono. Nul ne doute que les paisibles populations de Niono auront à regretter son départ. Et bonjour la justice à Kati.

    En obtenant le blanc-seing du Conseil supérieur de la magistrature  pour imprégner sa marque avec  l’arrivée des hommes connus surtout pour leur intégrité morale et leur compétence, le jeune ministre de la justice réapparaît comme un homme resté toujours égal à lui-même, malgré les vicissitudes de l’histoire.

    Le puissant Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) qui était à pied d’œuvre pour empêcher ces affectations et nominations doit comprendre les choses ont changé avec le nouveau vent qui souffle sur le Mali. Ainsi, le jeune ministre Malick Coulibaly a réussie là où ses prédécesseurs, à savoir Maître Abdoulaye Garba Tapo et Me Fanta Sylla ont échoué.

    Si sa réforme ne passait pas, la révolution allait venir du peuple qui en avait assez marre de la justice. 

    Alassane DIARRA

    PARTAGER

    25 COMMENTAIRES

    1. que Dieu vs donn longue vie car vs avez fait la fierte de la justice MAlienn mn prof.on a bsoin des dirigeants comm vs.i coulibaly MASSAN SI

    2. Certaines personnes sont coinssées à tel point qu’à tout évênement heureu des MALIENS, ils ne voient qu’en mal du CAPITAINE SANOGO.
      Mais, n’oublions pas que, c’est grace au coup d’état du CAPITAINE ET FRERES D’ARME que ce jeune juge COULIBALY a accedé au poste de ministre. Nous disons haut et fort que: les traitres, les impures, les malhonnetes, les magouilleurs et leurs complices, n’auront plus de place aux Mali. Ils n’ont qu’aller au bukina ou en cote d’ivoir, pays avec les quels, ils ont et sont entrain de comploter sur le dos du MALI qui ne chavirera jamais.
      QUE DIEU SAUVE LE GRAND MALI BENI, QUI RESTE NOTRE FIERTE AMEEEEEEEN.

    3. Que Dieu vous aide,guide et proteger Mon frere Malick pour redresse c system judicier pourri.
      Et je vous conseil de na pas amuse avec la justice, car le Bon Dieu Vas jamais pardone l’unjuste.
      Raison pour la quelle,les politiciens Maliens son entrain de paye la COST aujourd’hui. DIEU N DOR JAMAIS
      Que Dieu vous proteger Mr Coulibaly( AAAAAMEEEEEN)

    4. FELICITATION MONSIEUR LE MINISTRE, mais qui va s’occupée de mon dossier au tribunal de 1.500.000 $ prévus pour la région de Sikasso et l’état du mali ! et qui a était oublier et mal jugée en commune 6 et qui ont choisi les escrocs saboteurs plutôt que les emplois du projet pour les gens de misseni !et les autre développements. 👿

    5. La justice est une et impartiale et personne ne doit etre au dessus de la loi qui est le socle et le pillier de de la societe en protegeant les plus faibles contre les plus forts et non le contraire. La bonne distribution de la justice est la fondation d’une democratie.

    6. Malick Coulibaly c’est l’exemple type de cadre qu’on a besoin pour avancer. Pas de bruit mais beaucoup d’actes concrets depuis son arrivé. On en verra encore plus tant qu’il sera la à ce poste

    7. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
      Vous voyez, même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
      Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir.
      Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit ça pour échapper à la justice internationale, heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
      La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau

      • bourema koné, va te faire foutre, espèce d’attetiste 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

    8. Enfin, une bonne nouvelle depuis des lustres. La déliquescence de la justice avait favorisé l’anarchie, la gabegie et la corruption.
      Si tous les ministres pouvaient s’inspirer de ce jeunot, nul doute que nos désirs seraient réalités. La grande leçon, est que l’intégrité reste une valeur cardinale de l’homme, et que tôt ou tard elle finit par payer.
      Puisse le Tout Puissant en ce vendredi béni, inspirer davantage nos dirigeants sur la voie du sursaut national et qu’Il protège ceux qui luttent en bien pour le Mali.

    9. Sans justice, aucune paie sociale n’est possible.Enconre moins le developpement l’est. Que ceux qui mal utilisent les maigres ressources du pays arretent. Quoi qu’on gangne comme fortune, on ne peut pas vivre heureux dans un pays aussi sous developpé comme le mali, ou la majorité de la population vie dans la misere. Vaut mieux faire anvancer le pays enssemble. 💡

    10. Merci, Monsieur le Ministre, même si votre mandat s’arrête à cet acte, je dirai que vous aviez déjà atteint votre objectif: avant vous aucun autre Ministre n’a pu faire face à cette lourde machine de corruption qui est la famille judiciaire. Je peux personnellement témoigner de la franchise d’un des procureur qui a été nommé: il s’agit de Ladji SARA, juge de paix à Niono qui a été présentement nommé comme procureur à Kati. Chers internautes, l’intégrité de cet ne fait d’aucun doute. je l’ai su lors d’une de mes enquêtes dans sa zone d’intervention: j’ai été si impressionné des éloges faites par des paysans sur ce Monsieur.

    11. “Si sa réforme ne passait pas, la révolution allait venir du peuple qui en avait assez marre de la justice”. M. le journaliste, pour vous appuyer, ce n’est pas la reforme de Malick, mais la reforme de Dieu pour enfin le peuple malien. Ce jeune magistrat nous a été envoyé! J’aurais entendu que parmi les magistrats que le ministre Malick a nommé, il y a certains qu’il n’avait jamais approché, seulement il a entendu parler de leur intégrité et leur combat contre l’injustice et la corruption!

    12. Bon courage au gouvernement. On ne peut pas faire des omelettes sans casser des oeufs. Que les magistrats rélévés et leurs amis laissent le gouvernement travailler en paix. Et merci au jeune et courageux Ministre.

    13. c’est la chasse aux sorcières ! on vire des gens pour en mettre d’autres qui sont à la botte du pouvoir 👿 👿 ………….en attendant le Nord attend d’etre délivré des barbus ,mais à Bamako tout le monde s’en tape ,chacun veut faire son petit magot avant de s’exiler :mrgreen: :mrgreen: ils savent tous que sans la CEDEAO le Nord est irrecupérable et que les islamistes vont bientot arriver à Bamako !

      • minable petite pu.te lâche toubab:

        regarde ta fasds de porc: ———–> 😳

        😈 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😈
        😈 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😈

    14. Nous sommes maintenant confiants car nous avons les hommes qu’il faut à la tête de notre justice.
      Et nous osons espérer que notre maliba aura la paix puisque, c’est avec une bonne distribution de la justice que la paix peut être garantie et partout au monde où il y’a l’injustice ceux sont les plus faibles qui ont besoin d’être protégés et soutenus qui subissent des traitements inhumain de la part de ceux-là même qui devraient les protéger mais qui sont malheureusement devenus leurs prédateurs. Mais grâce au bon le Jeune Ministre Malick COULIBALY est en train de mettre fin à tout ça. Que dieu bénisse le Mali.

    15. Nul ne peut s’opposer à la volonté du peuple. Il est temps que nos cadres se mettent en cause et mettent le Mali en avant de leur intérêt ignoble.

    16. Que dieu soit louer et bon débarra à tous ces magistrats qui étaient le cauchemar des citoyens de ce pays, le Mali va enfin retrouver une justice seine et équitable car ceux qui viennent d’être nommés par notre célèbre Ministre de la justice savent pourquoi il les ait nommé. Alors personne n’a le droit à l’erreur, c’est la justice rien que la justice et que nul n’est intouchable car on a eu cette preuve aujourd’hui avec ces mutations faite par le grand et fort gardien des droits au Mali. Et nous les jeunes sommes très contents de ce changement car les choses ne limites plus aux dits, mais ça se concrétise. Posé des actes c’est ça le changement et voilà la preuve que Mr Malick COULIBALY est un homme intègre et juste, nous le souhaitons une bonne continuation pour la mission que le peuple malien lui a confié ;

    17. Même les magistrats savaient que Dioncounda n’allait pas dire non à ces mutations proposées par le ministre !!! Certains ont payé comme d’hab les journalistes pour rapporter encore des rumeurs !!! Ceux qui ont bouffé leur malheur commence now :mrgreen:

    18. LIBERTE ABAS SOMBE THERA, ABAS ADAMA FOMBA. UNE JUSTICE LACHE, UNE JUSTICE QUI NE REND PAS JUSTICE. WALAYE BI KADI SA.
      JE VAIS FINIR PAR AIMER CE JEUNE MALICK COULIBALY. ENFIN, LES CHOSES VONT COMMENCER A BOUGER.

    Comments are closed.