Le lauréat du Ballon d’Or africain 2011 sera connu ce jeudi à Accra : Seydou Kéïta dit Seydoublen le grand favori

    0

    C’est ce jeudi 22 décembre que se tiendra à Accra, au Ghana, la cérémonie de remise du Ballon d’Or Africain décerné par la Confédération Africaine de Football (CAF). L’international malien, Seydou Kéïta dit Seydoublen semble être le grand favori pour décrocher ce prestigieux trophée, compte tenu de son parcours exceptionnel (Ligue des champions, la Liga (championnat d’Espagne) la Super Coupe d’Europe, la Super Coupe d’Espagne et tout récemment la Coupe du monde des clubs). Le milieu de terrain du meilleur club du monde, FC Barcelone, est en compétition avec quatre autres joueurs : Yaya Touré, André Ayew, Samuel Eto’O et Moussa Sow. 

    La Confédération Africaine de Football (CAF) va désigner ce jeudi 22 décembre à Accra les principaux acteurs d’une année 2011 marquée par des éliminatoires de la CAN 2012 pleines de surprises. La liste restreinte de cinq footballeurs pour le titre de meilleur joueur africain de l’année a été  dévoilée, il y a une semaine, par l’instance dirigeante du football africain.

    Ils sont au nombre de cinq joueurs africains pour la course de ce prestigieux trophée. Il s’agit de l’international malien, Seydou Kéïta,  l’Ivoirien Yaya Touré, le Camerounais Samuel Eto’o, le Sénégalais Moussa Sow et le Ghanéen André Ayew.

    Parmi ces prétendants, le milieu du terrain du FC Barcelone semble être le plus grand favori pour avoir effectué une remarquable saison 2010- 2011.

    L’ancien joueur du Centre Salif Kéïta (CSK) de Lens, du FC Séville évolue dans le meilleur club du monde, FC Barcelone. Seydoublen a gagné la Ligue des champions, la Liga (championnat d’Espagne) la Super Coupe d’Europe, la Super Coupe d’Espagne et, tout récemment, la Coupe du monde des clubs.

    La logique voudrait que ce Ballon d`or soit le sien. Du coup, il devient le joueur incontournable pour l’entraîneur du FC Barcelone, Guardiola, contrairement à ceux que beaucoup de gens pensent.

     Seydoublen a également contribué à la qualification des Aigles du Mali à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) dont le coup d’envoi sera donné le 21 janvier 2012.

     

    Pour  les observateurs avertis du ballon rond, 2011, c’est l’année de Seydou Kéïta pour offrir au Mali le troisième Ballon d’Or Africain, après Salif Kéïta dit Domingo en 1970 (premier Ballon d’or Africain) et Frédéric Oumar Kanouté du FC Séville en 2007. C’est la troisième année consécutive que le milieu de terrain des Aigles du Mali est dans le trio des finalistes. 

     

    Les lauréats seront connus le jeudi 22 décembre à l’occasion d’un gala organisé à la Salle des banquets du Stade House du Ghana, à Accra. C’est la troisième fois après 2006 et 2009 que la capitale ghanéenne accueille la cérémonie.

     

    Joueur de l’année (basé hors d’Afrique)

    – Andre Ayew (Ghana -Olympique de Marseille)

    – Samuel Eto’o (Cameroun – Anzhi Makhachkala)

    – Seydou Kéïta (Mali – FC Barcelone)

    – Moussa Sow (Sénégal – Lille)

    – Yaya Touré (Côte d’Ivoire – Manchester City)

    PARTAGER