Meeting de Housseini Amion Guindo dit Poulo à Kati : “Même avec deux régions nous sommes surs de passer au second tour “

0

Le candidat des partis unis pour la République à l’élection présidentielle de juillet prochain, l’honorable Housseini Amion Guindo a animé un meeting électoral à Kati hier mardi 23 juillet. Cette occasion a permis au candidat  Poulo de se rassurer sur le niveau de sa popularité dans ce cercle. A l’instar des autres localités où le candidat s’est rendu, la population de Kati a réservé un accueil chaleureux à Poulo et à la délégation qui l’accompagne.

 

 

PouloPoulo, le Barack Obama malien  ; Poulo, Président “. Tels étaient entre autres les slogans scandés par la population de Kati à l’arrivée du Président de la convergence pour le Développement du Mali (CODEM), Housseïni Amion Guindo au niveau de ce cercle. C’est donc une foule en liesse qui est sortie hier encore pour réserver un accueil chaleureux au candidat Poulo.

 

 

La rencontre rappelons-le s’est déroulée sur le la place publique située près de la mairie de Kati. Malgré la chaleur, l’heure était à la mobilisation et la fête. Dans cette ambiance joviale et festive, le candidat a eu droit à tous les honneurs. Le meeting a débuté par un mot de bienvenue prononcé par le secrétaire général de la section de Kati, Sory Diakité. Celui-ci a promis un vote massif pour le candidat des PUR le 28 juillet prochain. Il a appelé les populations à retirer massivement leur carte NINA pour remettre le flambeau de Koulouba entre les mains de Housseïni Amion Guindo.

 

 

Après son discours, quelques cols bleus ont préparé une chanson en l’honneur du candidat dans laquelle ils ont esquissé quelques pas de danse. Après cet instant de détente, la présidente des femmes de la section, Mme Traoré Kadidiatou Fofana, enseignante à la retraite et promotrice d’associations féminines œuvrant dans l’informel a elle aussi prononcé un discours dans lequel elle a promis que les femmes du cercle ne voteront que pour Housseïni Amion Guindo. Elle a également souligné que le candidat des PUR est le seul parmi les autres en lice qui répond le mieux au profil du candidat dont le pays a besoin en ces temps de crise. Elle a justifié son argument par le fait qu’il est un pur produit du Mali et a été confronté aux différentes difficultés qui se dressent sur le chemin d’un simple citoyen malien. Elle a reconnu que le candidat malgré son jeune âge a milité pour le développement de certaines régions du pays dont Sikasso où il est député. Il a aussi aidé à l’orientation de plusieurs nouveaux bacheliers et à l’insertion de nombreux jeunes maliens. Dans son allocution, Poulo a d’abord remercié l’assistance pour la forte mobilisation. Pour lui, au vu de l’accueil qu’il reçoit à chaque passage de son convoi, le chemin de Koulouba ne fait que s’agrandir de jour en jour. Il a indiqué que même si les élections avaient lieu aujourd’hui, il est sur de remporter la victoire. Il a rappelé que le parti n’a été crée que depuis 5 ans mais que de chemin parcouru.  Poulo a précisé que la CODEM a sillonné toutes les régions du pays pour tenter de comprendre les difficultés et les exposer devant les autorités ou les résoudre à chaque fois que cela était possible. Il a souligné que depuis le début de la campagne le parti a sillonné plusieurs régions en long et en large et non dans les chefs lieux comme le font certains candidats. Ce qui lui permettra de dire que ” même si le vote avait lieu aujourd’hui, nous sommes surs de remporter la victoire “. C’est ainsi qu’il dira que le nouveau Mali est en marche. Il s’est réjoui de la situation actuelle du parti car malgré son jeune âge, la CODEM peut se confronter aux partis qui ont vu le jour même avant les indépendances. Il a affirmé connaitre mieux que tous les autres candidats les réalités du pays pour les avoir vécues. Cette situation, lui permettra de dénoncer le mépris de certains responsables maliens face  aux réalités du pays. Car pendant qu’ils mettent en place des politiques pour la santé et l’éducation, eux et leurs enfants ne sont soignés et éduqués qu’à l’étranger. Une situation qu’il qualifie de trahison. D’ailleurs, ils ne consomment que les produits venant de l’extérieur. Il a invité les maliens à cesser de cracher sur leurs anciens chefs d’Etat et à leur rendre hommage car ces derniers auront quand même eu le mérite de poser quelques actes. Il a reconnu que même avec deux régions, le second tour est assuré pour le candidat de la CODEM. Signalons que les maires de Kalaban et Toghoudouma dans le cercle de Kati ont exprimé leur soutien au candidat.

 

 

Après la rencontre, celui-ci s’est rendu au domicile de feu Toufado Ouguiba, président et patriarche des Dogons qui avait invité ses partisans à voter massivement pour le candidat des PUR.

Maciré DIOP

Envoyé spécial

PARTAGER