Modifications des marches de l’Uemoa par Me Wade : La France lève le blocage de 13,5 milliards Cfa pour Soumaré

2

Après la réception du pré-rapport sur le financement des forages dans les pays de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa), la France vient de lever le blocage de 13,5 milliards Cfa, via l’Agence française de développement (Afd), pour le financement des marchés de l’Uemoa. Les auditeurs se félicitent des ouvrages réalisés par l’Agetip suite aux modifications apportées par l’ex chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade.

L’Agence française de développement (Afd) vient de mettre à la disposition du président de la Commission de l’Uemoa, Cheikh Hadjibou Soumaré, le pré rapport sur le marché de la réalisation de forages dans les pays de l’Union. Un volumineux document que le président de la Commission, qui avait fait ses valises pour quitter la présidence de l’Union, voulait laisser à son successeur. Et si nous nous intéressons au marché du Sénégal, le pré rapport mentionne que l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public (Agetip) a fait du bon travail. Car les auditeurs se félicitent de la qualité des ouvrages réalisés par l’Agetip, soit 420 forages. Des infrastructures réalisées par le directeur général, El Hadji Malick Gaye, sur la base de deux conventions chiffrées à cinq (5) milliards de francs Cfa. Mieux, tous les forages réalisés par Agetip peuvent être localisés à partir de leurs coordonnées. Une manière de démontrer le caractère non fictif des ouvrages. Toutefois, des sources proches des auditeurs renseignent que l’Afd s’était beaucoup interrogée sur les modifications apportées dans la réalisation des infrastructures. Ce qui avait été même à l’origine du blocage de certains financements. De fait, en lieu et place des puits, l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, avait proposé la réalisation de forages. «Me Wade avait demandé la construction de forages à partir desquels les villages environnants seront raccordés. Un système plus efficace que de creuser des puits dans chaque village», note-t-on dans le pré rapport. Satisfaite des réalisations, l’Afd, qui avait bloqué certains financements, a mis à la disposition de l’Uemoa 13,5 milliards de francs Cfa pour certains marchés. Une manne financière livrée comme un cadeau à Cheikh Hadjibou Soumaré, qui était prêt à quitter la présidence.

Mamadou SECK

 La copie du journal paru dans l'Observateur
La copie du journal paru dans l’Observateur

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Je sens du cousu de fil blanc, serait t on en train de dédouaner un certain Cisse ? suivez mon regard.

    • Tu n’es pas aveugle tu as bien lu sous la plume du même journal et du même journaliste que les forages du Sénégal ne sont pas fictifs.
      Calomniateurq invétérés Soumaila Cissé est béni. On ne peut cacher le soleil avec sa main.

Comments are closed.