Nord du Mali : Quand la majorité démographique devient la minorité démocratique

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les autorités du Mali ont voulu que ça soit ainsi et elles ont été aidées, naïvement, à cela par l’écrasante majorité des populations du nord : les sédentaires composés essentiellement des Songhois et des Peuls. Ces derniers constituent plus de 90% de la population du septentrion mais se laissent toujours piétinés au nom de la quiétude et de l’unité nationale.

Si nous devons travailler pour une paix durable au Mali, il convient de rompre avec la langue de bois et l’hypocrisie. Nous devons cracher les vérités qui unissent les cœurs et font avancer le pays. Inutile de faire fi des concessions et autres douleurs que certains endurent toujours, sans broncher, dans la même aire géographique.

Par la faute des régimes de Alpha et ATT, les populations du nord sont régulièrement persécutées par une minorité d’ « illuminés » qui se croient tout permis. Il convient bien de les appeler « les enfants gâtés de la république ». Ils occupent les places que la majorité aurait due avoir puisque nous sommes en démocratie. Mais c’est le contraire qui prévaut au nord qui est exceptionnel et habité par des populations exceptionnelles avec des droits exceptionnels. Du coup la majorité démographique devient la minorité démocratique. C’est comme ça que l’ont voulu, Alpha et ATT.

L’exception des « Hommes bleus »

Première exception : c’est Alpha et ATT qui ont fait d’abord en sorte que les touaregs (très minoritaires, à peine 5% de la population du nord du Mali) aient plus de députés que les sédentaires (environs 90%) à l’Assemblée nationale, alors que le nombre de député est attribué au prorata du nombre d’habitants d’un cercle ou d’un chef lieu de région.

Deuxième exception : ils étaient (les touaregs), presque, au dessus des lois qui s’imposent pourtant aux autres Maliens. Ils désertent l’armée quand ils veulent et reviennent quand ils le souhaitent, sans être inquiétés. Ils circulent avec des armes et quand les forces de sécurités au nord sévissent, Koulouba s’interpose. Ils volent des voitures et quand l’armée rattrape le voleur après une course-poursuite dans le désert, le délinquant ne sera pas arrêté encore moins se présenter devant un juge… C’est malheureusement comme ça que nos autorités ont toujours géré les caprices des « Hommes bleus », devant les regards effarés des autres Maliens du nord.

Troisième exception : de l’argent en espèce est régulièrement versé à des chefs de tribu touaregs ou des anciens chefs rebelles (Iyad Ag Ghaly, Bahanga, Fagaga etc.) pour acheter leur sagesse. Drôle de façon de résoudre ‘’le problème du Nord’’ !

Ces exceptions dont ils ont bénéficié au détriment de leurs compatriotes amènent aujourd’hui les touaregs à demander l’indépendance, qui est une autre exception, un droit à leur entendement. Doit-on alors les condamner. Que non ! Nous devons plutôt demander des comptes à nos dirigeants.

Somme toute, les régimes d’Alpha et d’ATT n’ont jamais voulu une solution définitive à ce qu’ils appellent « le problème du Nord ». Ils ont passé tout le clair de leur temps à soudoyer et même à participer à des vastes trafics de drogue.

L’argument des autorités selon lequel, de 1992, à nos jours, 1 123 milliards de nos francs ont été investis au nord du Mali, est totalement infondé. Cet argent aurait plutôt servi à battre campagne, à construire des villas cossues, à investir dans des projets personnels et à entretenir des maîtresses. Ceux qui ont visité les régions du nord savent que cette rondelette somme n’a pas franchi les frontières de Bamako.

Alpha et ATT (leurs complices aussi) sont les seuls coupables de la tragédie que nous vivons aujourd’hui. Nous devons plutôt raisonner les touaregs afin qu’ils comprennent une fois pour toute que leur égarement est dû à une mauvaise approche politique des deux derniers régimes. Et qu’ils ne constituent qu’une minorité qui cherche à piétiner la majorité.

                                                                                  Alhassane H.Maïga

SOURCE:  du   20 déc 2012.    

10 Réactions à Nord du Mali : Quand la majorité démographique devient la minorité démocratique

  1. Adrawi

    @Kana, « les statistiques à la noix », c’est plutot vous qui en etes friands! Sans pour autant se glisser dans les meandres du fractionnement sedentaires-nomades, ou noir-blanc, il est aberrant de ta part, de trouver que les sonrhai,peulhs, et arabes constituent à eux une minorité! Tu dois etre à mille lieues de la réalité!
    Tu vas jusqu’à trouver que les larbous ( qu’on appelle Arma aussi) descendants de l’union des conquerants et des filles songhoi sont un groupe à part! Mais ces larbous là ce sont les memes songhoi que vous meprisez! T’as vu dans des statistiques officielles maliennes oû on classe « Larbou » à part et Songhoi à part? Dans le cadre de la Republique du Mali, les larbou font parti du Groupe Songhai! Presque toutes ces personnes qui portent les noms de famille Toure au nord du Mali, c’est sont eux les larbou! Ils sont juste un groupe social, et non une race à part! Vous les voyez au quotidien à la television et à la radio vous demander de cesser votre irredentisme! En 2nd lieu, tu parles des Songhoy qui sont à partir de 1591 (Bataille de Tondibi)sont plutot aller en aval du Niger, c’est que tu ignores ton histoire et celui des autres! La chute de l’empire a juste mis à mal l’organisation de cet Etat, ce qui a conduit une fraction des Songhai qui ne supportent pas l’occupation à emigrer vers l’aval du fleuve Niger! La majorité est resté sur place! Bref, pour ne pas importuner nos lecteurs, nous vous disons ceci: Il ya un contrat social autour du quel tous les maliens se sont retrouvés à partir de la proclamation de la Republique, ce contrat social suppose, l’Unité au sein de la nation malienne, le respect de l’integrité territoriale et l’allegeance à la Republique du Mali! Vous n’avez rien trouvé d’autre que de defier la Republque des les 1eres années suivant l’Independance du Mali, on connait la suite! Qui ne connait pas le degré de tolerance de Modibo Keita? Eh bien, il etait obligé d’utiliser les methodes fortes pour restaurer ces principes cités plus haut! Des noms comme Dibi Sylla, Kissima Doucara et Tiekoro Bagayogo doivent bien vous dire quelque chose! C’est que nous tous les maliens vous reprochons, c’est cette defiance continue vis à vis de la Republique! Vous ne voulez pas respectez les obligations inherentes à une Republique et vous voulez en tirer les droits qui en decoulent! Nos parents Sonrhai ont juste compris que vous trichez avec la Republique en prenant constamment des armes pour obtenir des choses que vous devez chercher à competition egale avec tous les maliens! C’est ça aussi la Republique: le principe d’Egalité de tous les citoyens devant les droits et devoirs! Les memes lyceens (sonrhai, peuls, Bamana, Bellah) avec qui vous avez fait les bancs, trouvent qu’à la suite des negociations post rebellion, vous etes bombardés inspecteurs de douanes, gestionnaires de projets, chargé de mission et autres diplomates, sont dans les droits d’etre revoltés par cette situation! Suivez mon regard, le meme Moussa Ag Assarid (un Tamasheq porte parole de la rebellion)peut se voir promis apres une negociation à la tete d’un projet ou un poste diplomatique! Est ce que cette siutation n’ennuie pas plus d’un malien! Vous etes egaux à tous les autres maliens et comprennez le une bonne fois pour toutes! Lisez les historiens Bakary Kamian, Doullaye Konate, Naffet Keita, Michel Abitbol, Jean Pierre Olivier De Sardan, Jean Rouch et autres…Vous comprendrez mieux l’histoire des groupes du nord, et l’histoire de tout le Mali!

    • kana

      Sacré Adrawi, le larbou! Je considère que seul l’aspect lié aux « larbous » te dérange et que donc les autres aspects sont constants, n’est-ce pas Adrawi?!? J’ai dis que les bellahs sont majoritaires au nord et comme par hasard ils sont nomades dans leur écrasante majorité. Si l’on ajoute les nomades par définition que sont les touaregs, les peulhs et les arabes les statistiques de M. Maîga tombent à l’eau, n’est-ce pas M. Adrawi?!?
      Soit dit en passant je suis loin d’être un touareg. Mais permet-moi d’ouvrir une fenêtre pour dire que ton héros Diby Syllas Diarra qui a commis des crimes contre l’Humanité à Kidal dans les années 1963-1964 a finit sa vie dans le sable brûlant de Taoudenit, mangé par des insectes. Voyez-vous je n’ai pas la même vision que vous de la République. Les crimes commis au nord en 1963-64/1992-1994 et même 2012 ont été commis par des hommes en tenue militaire portant les insignes de l’Armée Nationale de la République du Mali. Des hommes politiques qui ont encore pignon sur rue ont joué des maliens contre d’autres maliens contribuant ainsi à détruire le projet de Nation Malienne cher à nos ancêtres. On est loin d’âtre en République au Mali au regard de ces massacres de citoyens civils dont la seule faute est d’avoir la peau claire (ce n’est pas leur choix et ils ne peuvent changer cette couleur). Pour autant je ne serai jamais aux côtés de bandits armés pour quelques causes que ce soient.
      Les autres aspects de ton intervention relèvent de rapports de forces inhérents à la vie en société et qui ne peuvent être imputables aux touaregs dans leur ensemble, n’est-ce pas mon frère Adrawi (Gabi ngo ba biiri)! Au plaisir de poursuivre ce débat mais j’insiste que la TRES GRANDE MAJORITE DES NORDISTES EST BELLAH même si beaucoup ne veulent pas s’assumer en tant que bellah!!!

      • Adrawi

        @Kana, je prefere un debat constructif, autrement je prefere aller faire ma promenade! Par ces temps qui courent, les provocations inutiles n’interessent personne au Mali!-)
        J’expose ce qui suit: 1.Rien ne presume que je suis Larbou ou pas! J Je me definis juste comme un malien qui s’offusque par ce qui est arrivé à sa patrie! Prends moi comme un malien, le reste est sans importance! 2. T’as de la peine à sortir du piege du « Bellah nomade » ou que sais je encore! Quel qu’en soit le coté oû se trouve la majorité, les fait sont tetus: Ce sont des Touaregs (et non des Bellah!) qui ont pris des armes contre la Republique! 3.J suis surpris de voir que voulez avoir les meme Bellahs comme alliés alors que vous les avez toujours consideré comme de sous hommes dans votre stratification sociale (Imajeghen-Ineslemen-Iklan)! Le Bellah est un digne fils du Mali qui n’a jamais demandé à avoir des super droits au bout du canon! Ils travaillent dur pour gagner leur vie! Ce qui n’est pas le cas de ceux qui ont pour seule conception socio culturelle Les Razzia, viol et viols! Ce sont les autres communautés du Mali qui ont compris votre jeu d’instrumentalisation des Bellah juste à votre guise! Cherches à comprendre pour quoi il ya des associations tel que TEMEDT (Mali) ou Timidria (Niger)! C pour lutter contre cet asservissement dans les quels vous voulez perpetullement metttre ces pauvres compatriotes! Vous les faites juste pour vos interets racistes! C nous montre que vous meprisez tout ce qui est noir dans votre milieu, mais s’il s’agit des basses oeuvres vous voulez les avoir comme alliés! 4. Dibi Sillas Diarra est allé (paix à son ame!)…L’histoire retiendra que ctait un digne fils de son pays! Mais au passage, tu me dis pas dans quelles circonstances Bahanga est parti? 5. Tu parles de rapport de forces (mdrrrr)! Je sais pas de quel coté ça se trouve? Si tu crois que vous etes plus fort que le reste de la Republique, l’histoire nous en dira plus! On se retrouvra sur ce site pour mieux le commenter (mdrrrr)…Par ailleurs, ceci fait tomber deja vos masques, vous n’etes pas des gens paisibles! Vous contraignez toujours le reste de vos concitoyens dans un jeu de rapport de forces! Les occidentaux (que vous avez voulu seduire par votre double jeu de paisibles hommes bleus!) apprecieront! J’espere qu’ils nous lisent! En conclusion, je vous demande amicalement de vous inscrire dans votre epoque à vous, et non dans celui d’un pretendu Amenokal qui ne s’est illustré que par du vol et du razzia! Bref, moi qui te parle je peux lever haut la tete pour te dire (avec fierté) que ton grand pere n’a jamais exercé une quelconque domination sur le mien, bien au contraire! Maudit soit le jour oû on est devenus voisins!
        Au plaisir de te lire… Dieu benisse le Mali!

        • kana

          Bien mon cher Adrawi! Je te considère désormais comme simple malien comme moi et non « larbou », ok! Je te prie donc de ne pas me considérer comme touareg ou l’avocat des touaregs et ne me fais dire ce que je n’ai pas dit, OK!
          Je te laisse chanter les louanges de Diby, un criminel contre l’Humanité et te laisse aussi responsable des insultes et autres généralisations vexatoires à l’endroit des touaregs (tes voisins peut être contre ton gré …)!
          Revenons à la question qui a engagé ce débat. 1- J’ai dit que ceux qui avancent des statistiqaues sur le fractionnement nomades-sédentaires sont de mauvaise foi.
          2-J’ai dit que les bellahs sont majoritaires et de loin au nord du Mali.
          En ce qui concerne les Songhays, je maintiens ce que j’ai écrit et enfin pour ce qui concerne les « larbous », voyez-vous la société au nord est principalement patriarcale, donc les larbous ne peuvent être qu’arabes ou européens (espagnoles).

          Aussi si tu veux engager un débat sur d’autres questions je t’en prie. Merci et au plaisir de te lire.

          • Adrawi

            @Kana, merci de tes reponses! Si je poursuis ce debat avec toi par c’est que je te crois de bonne foi! 1. Voila, considerons que c’est juste un debat entre maliens…2. Tres bien, pour ton insistance à faire des Bellahs la majorité (ce qui me derange pas d’ailleurs!), mais peux tu m’avancer des sources digne de foi? Mdrrrrr! 3. Je ne denigre aucun groupe ethnique, bien au contraire c’est toi qui me parle de rapport de forces, et je te donne des reponses à sa mesure! Au passage je constate que tu ne me fournis pas de repliques objectives par rapport à l’instrumentalisation des Bellahs par les Touaregs (c’est que le Bellah n’acceptent pas d’ailleurs)! 4. Tu insistes pour me noyoter dans un debat de groupe social! Je te rappelle (une derniere fois!) que les Larbou ne sont pas un groupe ethnique à part, c’est un groupe social (comme tu peux en trouver meme chez les Tamasheq)!Le Mali officiel n’a pas repertorié les Larbou comme groupe ethnique à part (j’espere que tu le saisisse encore!). Ils font partie de ce grand ensemble qu’on appelle Songhoi! Ps:J’ai bien rit quand tu parles de societé patriarcale au Nord! Qu’est ce que cela change? Honnetement! Le fait que les Arma aient des ascendants (patrenels) lointains Andalous, Moriscos ou Arabes n’ent font pas moins des maliens! Dis moi t’as pas lu Cheikh Anta Diop? Dans « Nations negres et Cultures », cet auteur fait remonter certaines groupes ethniques de l’Afrique juqu’en Egypte! Est ce que cela change quelque chose sur leur statut national actuel? Rien! Si on suit ton raisonnement, tu vas me dire que les Arabes Berrabiches du Mali ne sont pas maliens, donc ils n’ont qu’à rentrer chez eux, je ne sais oû! Ou bien les Tribu (Tamasheq) Kel Ansar ne sont pas maliens, donc ils n’ont qu’à rentrer chez eux! Mdrrrrr! J’espere que tu approfondisses mieux ton raisonnement! 5.Pour Dibi Silla Diarra, je n’en fais pas l’eloge pour le simple plaisir de le faire, je te donne une reponse quant à tes rejouissances des circonstances de sa mort! Ps: Pour le mot « genocide » je te laisse la paternité de tes mots! La rigueur scientifique voudrait que je ne me permets pas d’user de ce mot à la legere! Si on doit l’mployer à tout va, on trouvera des centaines de genocidaire chez les Touaregs! Au plaisir de te lire sur d’autres sujets! Je vois qu’on peut sympathiser à force d’echanger! Cordialement, Adrawi

  2. Leguen

    A.H. Maiga, tu poses effectivment quelques problèmes qui ont certainement contribué à pourrir la situation dans le nord du Mali. L’histoire se chargera de situer les responsabilités des uns et des autres. Quoiqu’il en soit, la présente rebellion sera la dernière que le nord de notre pays va connaitre. Il n’y en aura plus jamais après celle-là. Car, cette occupation/annexion couplée à l’absence de l’Etat, ont ouvert les yeux à tout le monde : rebelles, complices, victimes d’exactions, etc. Ensemble, nous ne permettrons plus jamais pareille défaillance collective dans notre pays.

  3. Djon Te

    quand une minoritee se croirait superieure en droit et devoir a la majoritee assujetie et traditionelement rabaissee et esclavagisee

  4. kana

    M. Maïga ! Vous avez touché des questions importantes qui si elles étaient approfondies auraient enrichi votre papier ! Mais malheureusement vous vous êtes égaré dans les méandres du faux, de la haine et des raccourcis débiles. Vous dites qu’il faut parler vrai et éviter la langue de bois ! Allons-y ! L’histoire de « sédentaires et nomades » est un fractionnement qui repose sur le faux. Les sédentaires en français facile, ce sont les habitants (sonrhaïs, bellahs, touaregs, peulhs et arabes) des villes disons même de certains villages, on peut dire sans se tromper qu’ils constituent une infime minorité des populations du Nord. Les nomades sont ceux qui vivent disons de pâturages en pâturages et de puits en puits, ils sont majoritairement constitués de bellahs, touaregs, peulhs et arabes et constituent en fait la très grande majorité des nordistes. Exit donc tes statistiques à la noix ! Par ailleurs supposons que les sédentaires (dans ton papier et dans la bouche de certains politiciens) désignent en fait les Noirs (langue de bois oblige), je pense qu’il y a une grande différence entre les bellahs et ceux qui se disent sonrhaïs. Les sonrhaïs, les peulhs et les arabes sont des minorités disons à peu près égales et probablement à eux 3 constituent les 30 % (je suis un peu généreux) de la population du Nord. Les 70 % restant représentent les touaregs et les bellahs (qui sont culturellement, linguistiquement touaregs). Pour moi les bellahs sont la vraie majorité des nordistes mais malheureusement ils sont utilisés par les sonrhaïs dans le fractionnement blanc-noir (ou sédentaires-nomades) et/ou utilisés par les touaregs dans le fractionnement lié à la culture et à la langue. Bien-sûr il y a aussi des « larbous », descendants des marocains et des mercenaires espagnols et les arabes noirs qui représentent une portion non négligeable des nordistes et qui sont ballotés au gré des fractionnements/divisions …
    PS : les sonrhaïs se considèrent comme les descendants des songhays mais en vérité quand les marocains ont conquis l’empire songhay (1591, tondibi) les songhays ont massivement rejoint le Niger et le sud du Mali et même le Ghana. Au Mali, les vrais descendants des songhays sont dans 3 villages : hombori, tindirma et un autre village dont le nom m’échappe.
    Ça c’est l’HISTOIRE pas les histoires !
    Merci.

  5. Kaya Magan

    Peut etre que les regimes que vous citez en sont pour quelque chose, mais admettez que ce sont les nordistes qui les mettent sur orbitre. Chato lors de son dernier debat sur TV5 a admis que c’est elle meme qui a chosi son colistier (un touareg). Cherchons la solution plutot que d’acuser x ou y.

  6. emoo

    Quelle honte pour le Mali, reintegrer ces criminels apatrides dans l’armee !!!!!!!!!!!!… Il ne manquerait plus que ca….

    Je crois rever….

    Quand les dirigeants maliens seront ils un peu responsables????… Rien n’est plus surprenant au pays de Sanogo le lache, dioncounda le figurant, att le general fuyard…aok le president muet