première édition du festival culturel de Niono : Faire de la capitale du riz l’une des meilleures destinations touristiques du Mali

    0
    1

    Organisé par l’association pour le développement du cercle de Niono (ADCN), le lancement des activités de la première édition du festival de Niono a eu lieu le 16 décembre 2011dans la capitale du riz blanc. Venus de tous les coins du monde pour être témoin oculaire de cette rencontre inédite, les participants ont pu apprécier l’étalage du patrimoine culturel de cette ville située en plein cœur de l’office du Niger. Comme plat de résistance, il y avait entre autres : des carnavals, des chants, des danses, des conférences débats, des visites de sites touristiques etc.

    Le coup d’envoi de la première édition du festival culturel du cercle de Niono a été donné au stade municipal de ladite localité le vendredi 16 décembre 2011 dans l’après-midi. Cette cérémonie d’ouverture a été plus que festive. Outre le président de l’ADCN, non moins procureur général près de la cour d’appel de Bamako, Souleymane Coulibaly, on notait la présence des représentants de l’Union Européenne, du représentant de la marraine Mme Touré Lobo Traoré, le député de Niono M. Belco Bah, le PDG de Toguna Agro-Industrie Seydou Nantoumé etc.

    A titre de rappel, Le cercle de Niono a été créé le 5 janvier 1893 sous l’appellation « Sokolo » par le colonisateur. Niono était composé de quatre arrondissements notamment : Niono central, Nampala, Sokolo et  Pogo. Au jour d’aujourd’hui, Niono est devenu une collectivité territoriale décentralisée avec 12 communes qui sont : Niono, Nampalari, Dogofry, Marico, Sirifila Boundy, Toridagako, Seribala, Diabaly, Kala Suguida, Yeredon Saniona, Sokolo, Pogo. Le cercle est limité au nord par la republique de la Mauritanie, au sud par le cercle de Ségou et Macina, à l’est par le cercle de Téninkou et Niafounké, et à l’ouest par le cercle de Banamba et Nara.

    L’association pour le développement du cercle de Niono a pour ambition de faire de ce cercle l’une des destinations touristiques prisée du Mali. Pour cela une journée entière a été consacrée aux visites des sites touristiques disséminés dans le cercle. De Pogo en passant par Seribala, M’Bewani, le pond Robert, un pont qui peut être soulevé à tout moment. Pour lever toute équivoque, le responsable des lieux a fait des démonstrations. La visite s’est poursuivie à la piscine des blancs et surtout à Falembougou où les festivaliers sont restés de marbre, car pour une toute première fois, ils ont découvert la fameuse pierre sacré qui se déplace d’elle-même et qui est entourée de beaucoup de mystères.

    Pendant son discours d’ouverture le président de l’ADCN Souleymane Coulibaly dira que dans les années à venir, qu’ils feront tout pour avoir le maximum de monde pour découvrir le cercle de Niono dans toute sa diversité. Ce festival a permis aux nombreux visiteurs de découvrir des immenses champs de riz, des champs de canne à sucre etc. Avec le travail, le courage, la détermination, le moyen et surtout la bonne foi, le cercle de Niono à lui seul, avec à son sein l’office du Niger, peut être la localité la mieux indiquée pour rendre notre pays autosuffisant en produit agricole. Pendant trois jours les ressortissants de Niono ont pu, avec l’ADCN, comprendre que seule l’union fait la force. Ils ont affiché leur volonté de pérenniser ce festival. Les partenaires et autres sponsors ont également promis d’être toujours au rendez-vous de Niono. De son côté, M. Seydou Traoré préfet du cercle de Niono a demandé aux uns et aux autres d’adopter ce festival pour permettre au monde entier de découvrir les riches patrimoines culturels et artistiques de Niono.

    Le dernier jour, c’est à dire le dimanche 18 décembre 2011 a été consacré à la conférence débat sur la santé, la remise des attestations  et le soir a eu lieu la finale de la coupe ADCN avec la victoire de Niono Quartier « A ». À la fin de l’évènement la satisfaction se lisait sur le visage des festivaliers et surtout des membres de l’ADCN qui ont promis de revenir. Vivement la prochaine édition et bravo à l’association pour le développement du cercle de Niono « l’ADCN ».

    Envoyé Spécial à Niono

    Alfonse Maiga        

    Festival culturel de cercle de niono

    Seydou Nantoumé PDG de Toguna Agro-Industrie offre trois salles de classe a Niono Km26

    En marge du lancement des activités de la première édition du festival culturel du Cercle de Niono, le vendredi 16 Décembre 2011, dans la matinée, une cérémonie consacrée à la pose de la première pierre de trois nouvelles salles de classe offertes gracieusement à l’ADCN par le PDG de Toguna Agro-Industrie Seydou Nantoumé  a regroupé des festivaliers, des notabilités, des membres de l’ADCN dont le président Souleymane Coulibaly, des autorités municipales, autour du chef de village. Une manière pour l’ADCN d’exhorter les parents d’élèves à envoyer les enfants à l’école. Et d’encourager les enseignants afin qu’ils puissent redoubler d’ardeur et de courage dans leur travail.

    Pour sa part, le Directeur de l’école a remercié le donateur et a demandé aux autorités de faire face au problème d’enseignants. Des démonstrations folkloriques ont dominé la cérémonie de la pose de la première pierre des trois salles de classe.

    Alfonse Maiga

     

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.