Présidentielle 2012 : Le Mouvement des jeunes URD assure la caution de Soumi

0
0

C’est dans une salle archi comble du Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba que s’est tenue le samedi dernier, 10 mars 2012, la 1ère  Convention nationale des jeunes de l’URD (Union pour la République et la Démocratie). L’on retiendra que cette cérémonie a permis à la jeunesse de cette formation politique de remettre à leur Champion, Soumi Solution (Soumaïla Cissé), un Mémorandum et un chèque géant de 10 millions de nos francs pour assurer sa caution en vue de défendre les couleurs du parti à l’échéance présidentielle du 29 avril prochain.
Démonstration de force et de puissance ! C’est du moins ce qu’ont tenu à révéler au grand jour les jeunes de l’URD lors de leur première Conférence nationale tenue au Palais de la Culture. Cette cérémonie a enregistré la présence du président du bureau national, Younoussi Touré ; du président du Mouvement des jeunes du parti, Dr Madou Diallo et du candidat de l’URD à la présidentielle de 2012, Soumaïla Cissé ainsi que de nombreux invités de marque.
Pour rappel, la Convention des jeunes de l’URD que préside Dr Madou Diallo a été portée sur les fonts baptismaux le 26 février 2012. Depuis lors, elle a fait le tour de tous les Cercles du Mali et du District de Bamako pour recueillir les préoccupations, les attentes et les recommandations des jeunes. Au terme de cette tournée, la Convention des jeunes a rédigé un mémorandum résumant leurs problèmes de même que les solutions envisagées.
A en croire Dr Madou Diallo, ces problèmes enregistrés sont communs à toute la jeunesse malienne. Il s’agit, entre autres, des problèmes  éducatif, sécuritaire, sanitaire et la question de l’emploi des jeunes. Les problèmes particuliers soulevés dans les différentes localités ont aussi trait à la construction d’infrastructures sportives, de mosquées, de medersas, d’universités islamiques, d’aménagement des terres cultivables et de la revalorisation de la filière coton.
10 millions de francs Cfa comme caution se Soumi
Très dynamiques et très engagés, les jeunes de l’URD ont tenu à montrer qu’ils sont capables de créativité et d’imagination.  Croyant dur comme fer que leur mentor Soumaïla Cissé est l’homme qu’il faut pour le Mali au terme de l’élection présidentielle de 2012, ils n’ont pas hésité à mettre la main à la poche pour assurer sa caution. «Lors de la tournée de la Convention à l’intérieur du pays, les jeunes ont pu mobiliser plus de 10 millions de FCFA pour assurer le payement de la caution de Soumaïla Cissé. C’était un engagement de cette Convention des jeunes de l’URD», a révélé Dr Madou Diallo. Ce, avant d’ajouter que cette initiative de la jeunesse de l’URD est une initiative de tous les jeunes du Mali.
Parmi les contributeurs qui ont attiré l’attention de Dr Madou Diallo, figurent en bonne place les jeunes de Kidal, malgré la situation difficile de leur localité. Ils ont mobilisé 335.000 FCFA pour la caution de Soumaïla Cissé. Et cet autre jeune de Nioro Sahel, cité par Dr Diallo, qui a parcouru 20 Km pour apporter sa contribution de 1000 FCFA à la caution de Soumi. Pour le président de la Convention de l’URD, cela est une preuve du symbole de l’unité d’un pays et de sa jeunesse autour de Soumaïla Cissé qui incarne un Mali fort, uni et prospère. Il a enfin remercié le président du bureau national, la direction du parti, les jeunes des partis alliés, les associations, les mouvements et clubs de soutien ainsi que les délégués du Bénin et du Burkina Faso.
Prenant la parole à son tour, le président de l’URD, Younoussi Touré, a fermement condamné les actes barbares perpétrés au Nord de notre pays par des rebelles et des apatrides. Il a renouvelé l’engagement de l’URD pour une solution définitive à cette crise.
A rappeler qu’au cours de cette cérémonie, le mémorandum et le chèque géant de 10 millions de FCFA ont été remis à Soumaïla.
Visiblement ému par le payement de sa caution par les jeunes, Soumaïla Cissé a affirmé que c’est une première au Mali et s’est dit rassuré de l’engagement, de la responsabilité et la maturité de la jeunesse malienne. Il l’a ensuite invitée  à la discipline, à l’assiduité, à la ponctualité, à la loyauté et au travail bien fait.
Répondant à certaines préoccupations de la jeunesse, Soumi a promis la création de 500.000 emplois en 5 ans et l’équipement des écoles. Il a aussi déclaré que s’il est élu président de la République du Mali, il s’investira pour bâtir un Mali nouveau et prospère dans lequel les jeunes auront leur place dans les plus hautes instances de décision.
Basile Esso

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.