Renouvellement du bureau de la Ligue de football de Kayes : “Je suis très confiant pour briguer la présidence” dixit Cheick Kanté

1
Cheick Kanté
Cheick Kanté

Très soucieux de l’avenir du football kayesien, Cheick Kanté est aujourd’hui prêt pour succéder à l’ancien Questeur de l’Assemblée nationale, Mahamadou Cissé plus connu sous le sobriquet “Bagagnoa”. “Oui, je suis très confiant pour être le futur président de la Ligue de football de Kayes. Pour cela, j’ai besoin du soutien de tous les acteurs du football kayesien. Ce n’est pas pour rien que j’ai accepté d’être candidat parce que, tout simplement, je nourris beaucoup d’ambitions pour sortir le football kayesien de l’ornière. Je pense que cela est très important aujourd’hui” dira-t-il. C’est pour toutes ces raisons que Cheick Kanté a élaboré un ambitieux programme de développement du football de la Cité des rails pour la période 2015 – 2019.

Selon nos sources, les différents districts, qui auront la lourde tâche d’élire le nouveau bureau de la ligue semblent être impressionnés par ce programme. Espérons que Cheick Kanté bénéficiera, le 24 mai prochain, du soutien des délégués des sept districts  à savoir Kita, Nioro, Kayes, Kénièba, Bafoulabé, Yélimane et Dièma.

De l’avis des acteurs du football kayesien, Cheick Kanté est la personne la mieux placée aujourd’hui pour prendre la tête de la ligue de football de Kayes.                                         

  A.B. HAÏDARA

 

Yéli Sissoko vise-t-il aussi la présidence ?

Yeli Sissoko
Yeli Sissoko

Selon nos sources, Yéli Sissoko veut aussi briguer la présidence de la ligue régionale de football de Kayes. Pour le moment, cette candidature n’est pas officielle. Il est en train de mener une série de tractations pour obtenir le soutien des différents districts afin de mesurer d’abord son poids avant le jour “J”. Ce qui est sûr, sa candidature risque d’être très mal perçue dans la mesure où il n’a aucune base derrière lui.

Apparemment, il bénéficie comme d’habitude du soutien du désormais ex-2ème vice-président de la Fédération Malienne de Football. Ce dernier est prêt à mettre le paquet pour que son protégé puisse être président. Yéli Sissoko aurait pris contact avec la jeunesse de son village natal Saboussiré pour demander son soutien. Voilà les raisons profondes de la Coupe de football organisée dans cette localité et la remise des équipements sportifs à certaines équipes de football.

 A.B. HAÏDARA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.