Seydou Nantoumé PDG du groupe TOGUNA à Conakry : Une vision panafricaine et multidimensionnelle

4

Le Groupe TOGUNA est en pleine expansion et ne cesse de proliférer aux quatre coins de l’Afrique. Après la desserte des marchés sous régionaux en engrais comme la Sierra Leone, le Libéria, la Guinée Bissau, le Burkina Faso, une partie du Sénégal et surtout l’Angola, Toguna Agro Industrie vient de s’installer durablement en Guinée – Conakry avec l’inauguration de l’unité de production d’engrais dénommée «Toguna Guinée». Aux dernières informations, le Groupe entend conquérir les marchés sud – africains avec son implantation en douceur au Rwanda. L’inauguration de l’usine de Conakry s’est déroulée en présence du Président guinéen, Professeur Alpha CONDE, du Premier ministre malien Modibo Kéita et des directrices générales d’ECOBANK – MALI et de CORIS BANK – MALI. C’est dire que l’événement était grandiose et l’honneur du Mali et de TOGUNA sauf.

Pour rappel, TOGUNA est une société malienne au capital de 1 500 000 FCFA. Elle intervient dans des domaines aussi riches que variés

La raison d’être de Toguna

« Aider la terre à nourrir les hommes ». Tel est l’engagement de TOGUNA Agro-industries depuis le démarrage de son unité de production à Bamako, en 2006. En neuf années d’activités, TOGUNA Agro-industries est devenu le premier producteur d’engrais agricoles au Mali et l’un des principaux exportateurs privés du pays. Une seule ambition se trouve au cœur de son savoir-faire et de l’engagement de ses équipes sur le terrain : assurer la sécurité alimentaire de millions d’Africains, grâce à une agriculture compétitive, dans le strict respect de l’environnement.

La principale unité de production d’engrais, située à Bamako, est dotée d’une capacité annuelle de 400 000 tonnes. Elle dessert toutes les régions agricoles du Mali et permet à TOGUNA Agro-industries d’accompagner les grands projets de l’Etat : Programme coton, Initiative riz et Programme pomme de terre notamment.

Leader sur son marché face à de grandes multinationales dans les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le Groupe réalise 40 % de son chiffre d’affaires à l’export vers le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Sénégal, le Bénin et la Guinée.

TOGUNA Agro-industries poursuit ses investissements au Mali, avec une nouvelle unité de granulation de phosphates en cours de construction en zone aéroportuaire de Bamako. Elle sera alimentée par les phosphates naturels de Tilemsi (PNT), une mine rachetée en 2009 par le Groupe au nord du Mali. Elle disposera d’une capacité de production de 100 000 tonnes par an et contribuera à la création de 150 emplois directs. Son impact sur la fertilité des sols devrait se faire ressentir dans toute la sous-région. La zone de Tilemsi regorge en effet de phosphates parmi les plus tendres au monde, avec une excellente « réactivité » ou capacité d’absorption par les plantes.

Mieux, son partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP) du Maroc, leader mondial de l’industrie des phosphates et de ses dérivés, aura permis à la société malienne de se performer et entamer une nouvelle phase de son développement. D’où le sens de la responsabilité sociale de l’entreprise. Sans oublier la Fondation Toguna qui construit des écoles, des dispensaires et des infrastructures culturelles dans plusieurs localités du Mali.

Voilà Conakry et «TOGUNA GUINEE»

Chacun sait que la vision du Président guinéen, Professeur Alpha CONDE, est la modernisation de l’agriculture dans son pays et surtout l’autosuffisance alimentaire. Cela n’est possible que lorsque certains paramètres sont réunis.

«Mobiliser les acteurs paysans et non paysans pour faire de l’agriculture le moteur de la croissance et de la lutte contre la pauvreté», telle est la vision de Kondé. C’est pourquoi TOGUNA Agro-industries a estimé utile de s’investir auprès des autorités guinéennes par l’installation d’une unité de production d’engrais qui comprend une station de production de type Bulk Blending d’une capacité de 400 000 tonnes par an ; une unité d’ensachage de dernière génération d’une capacité de 400 000 tonnes par an ; un laboratoire aux normes internationales pour analyser les matières premières et les produits finis ; un bâtiment administratif avec toutes les commodités ; des aires et magasins de stockage d’une capacité de 35000 tonnes ; un pont bascule et divers équipements de pesée et de contrôle.

« TOGUNA GUINEE » est une société de droit guinéen ayant mobilisé un investissement total de Quatre millions de dollars US, qui créera une cinquantaine d’emplois directs et des centaines d’emplois indirects, dès son démarrage.

Dans son intervention, Seydou Nantoumé a indiqué que l’objectif est « de participer activement à l’ambitieux combat d’éradication de la pauvreté, par le passage d’une agriculture de subsistance à une agro-industrie, en tirant le maximum de nos potentialités ».

Pour le PDG du Groupe TOGUNA Agro-industries, que ce soit à Bamako ou Conakry, le credo reste le même : «Aider la terre à nourrir les hommes». Ici, il ne s’agit pas seulement de produire et vendre des engrais, mais aussi et surtout « de faire en sorte que ces engrais conduisent à une meilleure production agricole en terme de quantité et de qualité » renchérit le PDG Nantoumé.

C’est sur les notes de remerciement à l’endroit du Président IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA qui a soutenu et encouragé cette initiative que Seydou Nantoumé a clos son discours.

Il faut surtout savoir que c’est à partir de la Guinée que Toguna Guinée produira de l’engrais pour certains pays satellitaires. TOGUNA a pris une dimension panafricaine. Cela est à l’honneur du Mali. Si la société s’est vu décerner plusieurs prix ces dernières années dont l’International Trophy for High Quality à Bruxelles en 2010 et l’International Star for Quality à Genève en 2012, cela procède de son sérieux et de son savoir – faire.

Rassemblés par Issiaka Sidibé

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. le travaille avan les paroles contunuer a conquerire le continent et tres bonne chance Monsieur veillez avancer encore de plus MERCI :mrgreen:

  2. le travaille avan les paroles contunuer a conquerire le continent et tres bonne chance Monsieur veillez avancer encore de plus MERCI

Comments are closed.