Téléthon “Kan Jo” pour soutenir les Aigles : Près de 90 millions de FCFA dans la cagnotte

1

 Téléthon "Kan Jo" pour soutenir les Aigles : Près de 90 millions de FCFA dans la cagnotteLe Téléthon dénommé “Kan Jo” est une initiative de la Commission nationale Ad’hoc de préparation et de participation des équipes nationales aux différentes compétitions internationales en partenariat avec l’Union des Associations des artistes, producteurs et éditeurs du Mali.

 

L’événement retransmis en direct sur l’ORTM s’est déroulé, le samedi 10 janvier, dans la salle Djéli Baba Sissoko du CICB, sous la présidence du Secrétaire général du département des Sports, Seydou Dawa, qui avait à ses côtés différents invités.  Ce Téléthon, comme dira Seydou Dawa, a pour but de créer une chaine de solidarité autour des Aigles du Mali engagés dans huit compétitions internationales dont trois en football (CAN senior, juniors et cadet)  et cinq en basket-ball. Il s’agissait d’une opération de collecte de fonds pour accompagner les efforts du gouvernement dans la prise en charge de nos équipes nationales.

Après plus de trois heures d’horloge,  près de 90 millions de FCFA ont été mobilisés. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a pour  sa part  contribué à hauteur de 50 millions de FCFA. Le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla et Orange-Mali ont offert chacun 10 millions de FCFA. Sans oublier la contribution d’un million de FCFA du Comité national olympique et sportif du Mali.

Orange-Mali a profité de cette tribune pour remettre la prime de qualification des Aigles du Mali à la CAN 2015 de 100 millions de FCFA. Le chèque géant a été remis au 3ème vice-président de la FEMAFOOT, Kassoum Coulibaly dit Yambox par Salifou Telly d’Orange-Mali.

A. B. HAÏDARA     

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. L équipe national n’a pas besoin de faire la mendicite pour participer a la can car la caf et la FIFA donnent une prime pour leurs participions a la can le telethon est une sort de détournement déguisé par la fédération

Comments are closed.