Transhumance politique en CVI du District: L’ASMA-CEP,enregistre de nouvelles adhésions

0

C’est dans l’allégresse que la section de la commune VI du district de Bamako de l’ASMA-CFP (Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques), dirigée par l’ancien ministre Soumeylou Boubèye MAÏGA, a fêté, le jeudi dernier dans l’après-midi, à son siège, sis à Sogoniko, l’adhésion officielle des responsables, militants et sympathisants du Mouvement pour la démocratie et la concertation (MDC) et ceux des sous-sections du parti FARE (Forces alternatives pour le renouveau) de Sokorodji et de Sogoniko.

Placée sous l’égide du 2è vice-président de l’ASMA-CFP, Alou BERTHE, la cérémonie d’adhésion s’est déroulée en présence du secrétaire général de la Section ASMA-CFP de la Commune VI, Cheick S DIALLO; de l’honorable député du parti, Idrissa SANGARE, élu à Bankass; du Secrétaire administratif du bureau national du parti, Mohamed G MAIGA ; de Kassim COULIBALY dit «Yambox» ; des responsables des nouveaux adhérents, à savoir : Boubacar Sidiki KONATE, président du MDC; Modibo SIDIBE et Boubou Mabel DIAWARA, respectivement anciens secrétaire général de la sous-section FARE de Sokorodji et de Sogoniko ; ainsi que plusieurs autres militants et sympathisants du parti qui ont tenu à être les témoins oculaires de la cérémonie.
L’honneur est revenu au secrétaire général de la Section ASMA-CFP, Cheick S DIALLO de souhaiter la cordiale des bienvenues aux membres du bureau politique national de l’ASMA-CFP et remercier vivement les nouveaux adhérents pour le choix porté sur leur parti.
A sa suite, les désormais membres à part entière de l’ASMA-CFP, le président du MDC, Boubacar Sidiki KONATE ; les anciens secrétaires généraux des sous-sections FARE de Sokorodji et de Sogoniko, respectivement Modibo SIDIBE et Boubou Mabel DIAWARA, se sont succédés à la tribune pour expliquer les raisons qui ont motivé leur adhésion au parti de Soumeylou Boubèye MAIGA, aujourd’hui engagé aux côtés du Président IBK dans la recherche des solutions aux problèmes des Maliens.
Le président du MDC s’est dit comblé de rejoindre la famille ASMA CFP qui ne cesse d’agrandir et de séduire les Maliens.
Aussi, s’est-il engagé auprès de ses désormais compagnons de lutte à relever les défis qui les attendent.
Par ailleurs, a-t-il noté, les élections constituent le baromètre pour tout parti politique pour mesurer ses forces et faiblesses.
Les désormais anciens secrétaires généraux des Sous-sections FARE de Sokorodji et de Sogoniko qui ont déposé armes et bagages à l’ASMA-CFP ont, de leur part, dit: «Aujourd’hui c’est un grand jour en Commune VI du District de Bamako».
Modibo SIDIBE et Boubou Mabel DIAWARA ont loué les qualités humaines et sociales des responsables de l’ASMA-CFP de la Commune VI. Toute chose qui a motivé leur adhésion ainsi que celle de tous leurs militants et sympathisants à ce parti.
«On n’a pas quitté les FARE sur fond de conflits. Mais nous avons compris qu’il nous est très difficile voire impossible de pouvoir satisfaire les conditions de vie et de travail de nos militants et sympathisants en restant aux FARE. Alors, nous avons compris que le temps est arrivé de changer ; et après réflexion, nous avons décidé en toute indépendance de déposer nos armes et bagages à l’ASMA-CFP », a déclaré M DIAWARA, très éloquent dans le langage.
Par ailleurs, il s’est dit émerveillé par les qualités d’homme d’Etat du président du parti, Soumeylou Boubèye MAÏGA qui s’est battu d’abord dans la clandestinité et à visage découvert sous le régime Moussa TRAORE et qui continue de se battre pour la démocratie et le développement du Mali.
En effet, M DIAWARA a fait savoir qu’il n’adhère pas seul à l’ASMA CFP. Il est avec tout son staff politique. Car la force de sa modeste personne repose sur les hommes et les femmes qui lui ont toujours fait confiance. Il a cité le cas d’une centaine de femmes commerçantes au marché de Sogoniko.
Le 2è vice-président du parti ASMA-CFP, tout en souhaité la bienvenue aux nouveaux venus, a d’ores et déjà rappelé qu’à l’ASMA CFP, il y a pas de militants de la 1ère ou de la 2è heure ; mais seulement des militants engagés et dévoués pour la cause du Mali et du parti ; avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.
M. BERTHE les a rassuré, d’avoir désormais des loyaux et sincères camarades de lutte politique avec qui leur destin politique est dorénavant commun.
La cérémonie, animée par l’artiste Baba SALAH et son orchestre, a été marquée par l’accueil symbolique des nouveaux adhérents à qui des documents du parti (Statuts et règlement) ont été remis ; et la visite du siège de la Section VI du parti.

Par Sékou CAMARA

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here