VIème édition des journées scientifiques et culturelles au Mali : Les étudiants mauritaniens débattent de la problématique de l’Insuffisance Rénale

0

L’Association des Elèves Etudiants et Stagiaires Mauritaniens au Mali (AEESMM) dans le cadre de la 6éme édition des journées scientifiques et culturelles, a organisé le jeudi 30 mai 2013 sous le haut parrainage de SEM l’Ambassadeur de la Mauritanie au Mali, MOHAMED LEMINE OULD KHATTRY une conférence-débat placée sous le thème “ Actualités de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique en Mauritanie “.

 

 

mauritanieSelon le Président de l’AEESMM, M. Ely Cheikh Sy, l’organisation de cette rencontre intervient à point nommé car l’insuffisance rénale chronique est un problème majeur de santé publique en Afrique de façon générale ainsi qu’au Mali et en Mauritanie particulièrement. Il faut dire que de nos jours, l’Insuffisance Rénale Chronique a une fréquence de 15 cas par mois en Mauritanie avec une forte mortalité due aux complications qu’elle entraine. Au Mali également, la situation presque identique.  A cela s’ajoutent les sommes colossales qu’elle engendre à nos Etats notamment dans la prise en charge totale de séances d’hémodialyses et des consommables ainsi que le déficit logistique notamment la maintenance des générateurs de dialyse. Les études récentes estiment à 300 millions UM soit 500 millions de FCFA le coût global de ces traitements.

 

 

La conférence a été animée par le Pr Mahamane Kalil MAIGA, professeur des universités en néphrologie hémodialyse à la FMPOS, chef du service de néphrologie hémodialyse du Centre Hospitalier Universitaire du Point-G de Bamako, ancien ministre de la défense et des anciens combattants de la République du Mali et Doyen des Médecins en fonction. Il était entouré pour la circonstance de Mokhtar Diop, DES en néphrologie hémodialyse.

 

A l’issue de la rencontre, le Pr Maiga s’est dit satisfait de cette initiative prise par les jeunes étudiants mauritaniens et espère que la Mauritanie va envoyer plus de jeunes en Néphrologie au Mali. Le doyen de la FMPOS a également salué le dynamisme des étudiants mauritaniens au Mali avant de leur souhaiter bonne chance pour leurs examens de fin d’année.                    

     Maciré DIOP

PARTAGER