Visite du ministre de la Justice à Kolokani, Diéma et Kayes : Des ordinateurs pour la gendarmerie, la police et la justice. Ces équipements sont un don de l’UNFPA pour le ministère de la Justice.

    0
    Le ministre de la Justice, Malick Coulibaly remettant un ordinateur au procureur général près la Cour suprême de Kayes
    Le ministre de la Justice, Malick Coulibaly remettant un ordinateur au procureur général près la Cour suprême de Kayes

    Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Malick Coulibaly a effectué une visite de terrain du 9 au 12 février 2013 dans les régions de Koulikoro et de Kayes. Il s’est notamment rendu à Kolokani, Diéma et Kayes. Pour la circonstance, il était accompagné par certains de ses proches collaborateurs dont le chef de Cabinet, Mme Kéïta Djahara Coulibaly, le Conseiller technique Sékou Traoré, le Chargé de mission Alassane Diarra et le haut fonctionnaire de Défense, Colonel Habib Diakité.  Cette visite de terrain s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact non seulement avec la famille judiciaire, mais également avec la police judiciaire qui travaille en amont de la procédure judiciaire.

    Aussi bien à Kolokani qu’à Diéma, le samedi 9 février, le ministre de la Justice a visité la Justice de paix à compétence étendue (JPCE), les brigades de gendarmerie, ainsi que les maisons d’arrêt. Le constat dans l’ensemble est peu reluisant. Les agents de police judiciaire manquent cruellement de moyens adéquats et les maisons d’arrêt ont besoin d’une bonne dose de commodité. A travers l’appui du FNUAP, le ministre de la Justice a fait don d’équipements informatiques  à la Brigade de la gendarmerie de Kolokani et de Diéma avant d’inviter les responsables de ces structures à respecter davantage le droit des détenus.

    Quant à l’étape de Kayes elle a été marquée, le lundi 12 février 2013 par une visite de la Cour d’appel, du Tribunal de première instance, du tribunal administratif et du tribunal de commerce. Là aussi, le constat est peu reluisant. Il manque un peu de tout à commencer par le lancinant problème d’accès à l’enceinte de la Cour pendant la saison des pluies en raison de l’inondation de celle-ci, des dangereuses installations électriques qui méritent d’être sécurisées  ainsi que des besoins en matériels et équipements : chaises, bureaux, fauteuils et ordinateurs. S’y ajoutent le manque de moyens de déplacement y compris pour les premiers responsables des services. Afin d’apporter sa contribution, le ministre de la Justice, Malick Coulibaly a remis des ordinateurs à certains services visités tels la Cour d’appel, la gendarmerie, la brigade territoriale, les 1er et 2ème  arrondissements de police, la maison d’arrêt. Au total, ce sont dix ordinateurs que le ministre de la Justice a remis dans la ville de Kayes, sans compter les deux de Kolokani et de Diéma.  A noter que les ordinateurs remis aux unités d’enquête ont été offerts par l’UNFPA (Fonds des Nations-Unies pour la Population) à la demande du ministre de la Justice.

      Source Ministère de la Justice

    PARTAGER