Visite du Président de Peace and Sport, Joël Bouzou au Mali : Six tonnes de matériels et équipements sportifs offertes à six fédérations sportives

0
La vice-presidente du CNOS, Mme Sangaré Ami Keita et  Joél Bouzou, hier après la signature de la convention
La vice-presidente du CNOS, Mme Sangaré Ami Keita et Joél Bouzou, hier après la signature de la convention

Il s’agit du rugby, pétanque, judo, karaté, volley-ball, taekwondo. Pour concrétiser son partenariat avec le Mali,  le patron de Peace and Sport a signé une convention avec le CNOSM en vue de valoriser le sport par la paix. C’était en présence de l’épouse du Président de la République, Mme Kéïta Aminata Maïga, présidente de l’Académie Nationale Olympique du Mali et membre du CNOSM.

Sur invitation de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, membre du Comité National Olympique et Sportif du Mali, le président et fondateur de l’Organisation pour la paix par le sport, Joël Bouzou, une grande personnalité du monde sportif, séjourne à Bamako depuis le dimanche 26 avril pour une visite de 72 heures qui prend fin ce mardi.

Pour ceux qui ne savent pas, Joël Bouzou est membre de l’Association mondiale des Olympiens, qui regroupe plus de 100 000 athlètes. C’est lui qui a fondé l’Association Rassemblement par le Sport, qui favorise l’insertion sociale des jeunes des banlieues à travers  le sport. C’est encore lui qui est  l’initiateur de la journée internationale du sport pour le développement et la paix, célébrée le 6 avril de chaque année. Ce n’est pas tout. Joël Bouzou est également membre du Comité Scientifique de l’Association Sport et Citoyenneté. Il est aussi un ancien sportif français sacré champion du monde en 1987 de pentathlon moderne. Il a participé à quatre éditions des Jeux Olympiques notamment Moscou en 1980, Los Angeles en 1984 puis Séoul en 1988 et Barcelone en 1992. C’est en 2007 que Joël Bouzou a  décidé de créer l’organisation pour la paix par le sport “Peace and Sport”. Cette organisation est destinée à utiliser le sport pour apporter le dialogue et la réconciliation partout où cela est nécessaire.

La visite au Mali de cette grande personnalité du monde sportif a été bien accueillie par le mouvement olympique et sportif. Raison pour laquelle, un accueil chaleureux a été réservé à l’hôte du Mali. Son séjour a été marqué par une série de rencontres notamment avec la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, le ministre des Sports Housseini Amion Guindo avant d’être reçu par le ministre de la Réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed.

L’un des temps forts de cette visite aura été la remise symbolique de matériels et équipements, hier après-midi, au siège du  Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) en présence de la Première Dame. On notait aussi la présence des responsables de plusieurs fédérations sportives.

Au nom du Président Habib Sissoko en mission au Gabon, la vice-présidente du CNOSM Mme Sangaré Aminata Kéïta était très heureuse de souhaiter la bienvenue à Joël Bouzou et sa délégation. Selon elle, cette visite honore le mouvement olympique et sportif du Mali. “Je vous remercie d’avoir choisi le Mali pour un projet visant la paix et l’unité nationale par le sport. Je veux voir dans la rencontre de Bamako de Joël Bouzou le symbole de notre engagement dans un combat qui en vaut la peine, et qui est celui de la recherche de la paix pour les femmes, les hommes et la jeunesse dans nos pays fragiles du Sahel” dira-t-elle.

Prenant la parole, Joël Bouzou s’est dit heureux d’être au Mali. Avant de préciser que Peace and Sport est une organisation internationale neutre, basée à Monaco et placée sous le haut patronage du Prince Albert II. Sa vocation n’est autre que de contribuer à la paix par le sport. “Nous sommes convaincus que la paix appartient à tout le monde. C’est pourquoi, nous avons été très sensibles à la crise au Mali” dira-t-il.  Jöel Bouzou a profité de sa présence pour remettre officiellement du matériel et des équipements à six fédérations sportives. Il s’agit de six tonnes de matériel destinées aux  fédérations maliennes de judo, de rugby, taekwondo, pétanque, judo, volley-ball et karaté. La cérémonie a été sanctionnée par la signature de convention entre Peace and Sport et le CNOSM. Ce document a été paraphé d’une part par Joël Bouzou et d’autre part par Mme Sangaré Aminata Kéïta. Selon Bouzou, cette convention permettra de cultiver le sport par la paix.

Hier, la Première Dame a offert un dîner à Joël Bouzou et sa délégation dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, en présence des responsables de différentes fédérations.

Alou Badra HAIDARA

PARTAGER