Assassinat de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon : L’enquête a franchi une étape importante

0
Ghislaine Dupont et Claude Verlon
Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Selon le site de la Radio France internationale, c’est une grande avancée qui vient d’être enregistrée dans le dossier concernant l’assassinat de nos deux confrères,  Ghislaine Dupont et Claude Verlon, tous deux employés par RFI.  Si l’on en croit nos confrères, ce progrès concerne la demande de déclassification de documents de l’armée française. La Commission consultative du secret de la défense nationale  (Ccsdn) a reçu les dossiers du ministère français de la Défense. En faisant acheminer ces documents durant les vacances de Noël, le ministre de la Défense respecte ainsi ses engagements, lui qui avait promis de les transmettre avant la fin de l’année 2015.  C’est donc une première étape importante qui vient d’être franchie dans ce dossier qui devrait atterrir sur le bureau du juge d’instruction, car la transmission  de ces documents à la Ccsdn avait beaucoup traîné. Ces documents vont maintenant être étudiés par les cinq membres de la Ccsdn qui se réuniront jeudi prochain pour leur première rencontre de l’année. Ils rendront ensuite leur avis. Leur rôle est de mettre en garde les autorités quant à la diffusion d’informations jugées sensibles. Toutefois, deux questions restent encore en suspens, selon nos confrères de RFI. La première est celle de savoir si une seule réunion suffira pour étudier l’ensemble du dossier. Pas sûr, car, estiment nos confrères, au sein de la Commission, on précise avoir reçu un grand nombre de documents. L’autre interrogation, c’est de savoir si le ministère de la Défense suivra l’avis de la Ccsdn. A cette question, RFI, se fondant sur une source parlementaire proche du ministre de la Défense, répond par l’affirmative.

Rappelons que le 2 novembre 2013, les envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, étaient enlevés puis assassinés près de Kidal, dans le nord du Mali, alors qu’ils y préparaient une série de reportages en prévision des législatives.

 

Décès suppose de Mugabé :  

La rumeur fait réagir le gouvernement

Robert Mugabe, le Président du Zimbabwe, est mort, selon une rumeur qui a fait réagir, ce jeudi 14 janvier, le gouvernement zimbabwéen. Dans le quotidien gouvernemental Herald, Georges Charamba, le porte-parole du gouvernement, a rassuré que le vieux Mugabe se porte bien. Cette rumeur est l’énième du genre sur le Président du Zimbabwe, à en croire M. Charamba qui a déclaré au quotidien Herald que des rumeurs circulent chaque année en janvier sur la mort du Président Mugabe. Le porte-parole du gouvernement ajoute que ces rumeurs surviennent aussi chaque fois que le Président va en vacances à l’étranger. Robert Mugabe, âgé de 91 ans, est au pouvoir depuis 1980. Il est actuellement le plus vieux Président de la terre. Selon un télégramme diplomatique américain datant de 2008, Mugabe souffrirait d’un cancer de la prostate et ne devrait vivre encore que cinq ans. Mais, le papi-président déjoue les pronostics.

 

Nouveau gouvernement :  

 Le nombre de femmes passe de 5 à 6

A voir ce nouveau gouvernement, l’on comprend que c’est la continuité de l’équipe gouvernementale sortante. Mais, les femmes prennent peu à peu l’ascenseur, car le nombre de postes ministériels accordés à la gente féminine passe de cinq à six, soit un quart du gouvernement  qui compte 32 membres. La seule nouvelle entrante est l’universitaire Assétou Founé Samaké Migan, en charge de la Recherche scientifique. Elle vient s’ajouter à N’Diaye Ramatoulaye Diallo, Sangaré Oumou Bah, Diarra Raky Talla, Marie Madeleine Togo et Sanogo Aminata Mallé.

 

L’opération Serval :                                                                                                

3 ans après

Il y a juste trois ans, notre pays retrouvait, grâce à l’intervention de l’armée française, l’espoir de compter à nouveau parmi les nations libres, démocratiques et souveraines suite à une offensive déclenchée contre les groupes terroristes à la demande de Dioncounda Traoré, président de la République par intérim. L’ex-puissance colonisatrice a lancé l’opération Serval dans la nuit du 10 au 11 janvier 2013 pour stopper les combattants terroristes qui avaient pris d’assaut les localités de Konna et Diabaly et s’apprêtaient à lancer une offensive vers la capitale.

 

Economie :                                                                                                                   

Le volume de l’import-export sino-africain en baisse de 18,3% en 2015

La Chine a enregistré un volume d’import-export avec l’Afrique de 1.110 milliards de yuans (168,8 milliards de dollars) en 2015, en baisse de 18,3%, selon les données publiées par l’Administration générale des douanes. Les exportations chinoises vers l’Afrique se sont élevées à 670 milliards de yuans l’année dernière, en hausse de 3,6% sur an, alors que les importations de produits africains en Chine ont atteint 440 milliards de yuans, en baisse de 38,4%, a précisé le porte-parole de l’administration, Huang Songping, lors d’une conférence de presse organisée le mercredi dernier.

 

Koulikoro :    

 Du rififi à la ligue régionale de football

Qu’est-ce qui ne va pas au niveau du sport roi dans notre pays ? Car la Femafoot est secouée en ce moment par une crise interne. Comme si cela ne suffisait pas, c’est au tour de la ligue régionale de football de Koulikoro d’être en ébullition. La jeunesse koulikoroise a organisé, le mercredi dernier, une marche de protestation contre le président de la ligue régionale de football. Les jeunes dénoncent «l’ingérence» de ce dernier dans la gestion du club emblématique de la Cité du Méguétan, le Nianan, dont le président de la ligue serait «à la base de la dégradation des ressources». Les protestataires ont ainsi réclamé son départ.

La Rédaction

PARTAGER